BORNES ÉLECTRIQUES

C'est demain, 12 mars 2013, que tous pourront mettre enfin la main sur le tant attendu nouvel album de Bon Jovi. Chez nous, au Québec, Bon Jovi est presque une religion, une histoire d'amour qui dure depuis « Slippery When Wet » paru en 1986. Autour du globe, les critiques sont jusqu'à maintenant assez sévères envers ce 12e album studio du groupe. En ce qui me concerne, je suis assez partagé. « What About Now » est une question, on va tenter d'y répondre.

Avec un nouveau disque de Bon Jovi, on s'attend à quoi? Est-ce qu'on souhaite toujours un retour au son plus hard des belles années? Pour ceux qui souhaitent toujours ça, je pense qu'après 21 ans d'attente, il faudrait commencer à se faire une raison. Bon Jovi ne sonnera plus jamais comme ça. Bien sûr, une fois de temps en temps, ils laissent s'échapper un It's My Life (2000), un Have A Nice Day (2005), un Everyday (2002) ou un We Weren't Born To Follow (2009) qui a une touche d'antan, mais sinon, leur rock est devenu plus soft, et ce qui a permis au groupe de demeurer présent sur les radios durant toutes ces années, ce sont surtout les ballades.
 
Avec les deux disques précédents, soit Lost Highway (2007) et The Circle (2009), on a senti que le groupe se cherchait. Les gars ont frôlé le country avec le premier et ont tenté d'être plus profonds avec le deuxième, en se retrouvant quelque part entre Springsteen et U2. Sur The Circle, c'est comme si Bon Jovi ne voulait pas être Bon Jovi. Ce n'est pas pour rien que les ventes de ce dernier ont été les plus faibles (3 millions dans le monde) parmi tous les albums du groupe depuis 7800 Farenheit en 1985 (2,5 millions). Bien sûr, tout cela n'a jamais empêché Jon Bon Jovi d'être une bête de scène et de remplir les stades du monde entier! Bon Jovi en concert, ce sera toujours un événement et on sait qu'on aura droit à toute une performance. Les gars se sont toujours donnés à fond pour leur public, et c'est tout à leur honneur. Par contre, oui, la question se pose maintenant : What About Now?
 
Pour les amateurs de rock, gars et filles, il y a un petit côté sécurisant chez Bon Jovi. Le gars a une voix qu'on aime, il est drôlement charismatique (bon pour les filles, disons-le, c'est un sex-symbol; il a tout pour lui, on le sait, mais c'est correct, on l'aime quand même) et on connaît la formule, la recette, qui, de façon générale, nous plaît, même si comme nous le disions d'entrée de jeu, il y en a qui espèrent toujours un autre Slippery When Wet (1986) ou New Jersey (1988). Il y a aussi tout le côté nostalgique chez Bon Jovi. Pour plusieurs parmi nous, cette musique, c'est la bande sonore de notre adolescence, nos premiers partys de sous-sol, et aussi nos premiers slows, nos premières blondes. Donc, la connexion émotive est là, et depuis, chaque nouveau disque de Bon Jovi trouve preneurs parmi nous. Mais je repose la question : What About Now? Qu'en est-il maintenant?
 
Ce nouveau disque nous ramène plus près de Crush en 2000 que les derniers, mais on y retrouve aussi des éléments de tout ce qu'on a entendu lors de la dernière décennie. En fait, à tout le moins, Bon Jovi s'assume pleinement et offre du Bon Jovi. L'album est rempli de chansons plus ou moins rock, beaucoup de mi-tempo, pas trop de guitares déchirantes, mais de belles mélodies, et Jon ne tente pas d'être trop songé dans les textes; c'est parfait ainsi. 
 
Ce qui est dommage, c'est que l'enchantement qui règne en début d'album disparaît petit à petit à mesure qu’on avance sur le disque. Si chaque morceau se tient et qu'en soit, il n'y a pas de mauvaises chansons, lorsqu'on les écoute les unes après les autres, elles ne se démarquent pas trop et il est difficile d'avoir des coups de cœur plus le disque progresse.
 
En ce qui me concerne, je retiens I'm With You, la chanson-titre What About Now et Amen comme coups de cœur. D'ailleurs, cette dernière nous propose une des belles performances vocales de Jon depuis un bon bout de temps. Remarquez bien que ces titres sont tous dans la première moitié du disque. Sinon, The Fighter offre un beau jeu entre la guitare de Richie Sambora et la voix de Jon
 
Je ne qualifierais pas le disque d'inspirant, mais de réconfortant. Sans crier au génie, il va rassembler plusieurs fans, ça c'est certain. Il va bien faire sa place dans le catalogue du groupe, un catalogue tout de même impressionnant.
 
En même temps, ces gars-là n'ont plus rien à prouver à personne. Ils présentent le matériel qu'ils ont envie de jouer et d'entendre, du matériel qui, même s'il ne fait plus l'unanimité, leur permet de demeurer un groupe de premier plan et d'alimenter leur légion de fans à travers le monde. Ce disque, vous l'écouterez quelques mois, et vous retournerez ensuite à vos classiques du groupe. Cela dit, une fois de temps en temps, vous aurez envie d’écouter un ou deux ou trois de ces morceaux.
 
What About Now?
C'est ça Bon Jovi maintenant. C'est tout. That's It Folks!
Bon, on a déjà hâte au prochain.
 
Note : hummm difficile… mais 7,5 sur 10






Commentaires