On ne sait jamais sur qui on peut tomber dans une dégustation de « egg rolls » au bout de la rangée des surgelés. Alors que je faisais des provisions en format supermégaclubfamilial dans un magasin-entrepôt grande surface dont je tairai le nom par souci d'intégrit... ah oui, je le dis dans le titre... « Anyway », j'étais chez Costco, pis en tournant le coin, j'ai surpris une rencontre fortuite entre Marc Bergevin et son as-défenseur sans contrat. J'ai cessé de suivre Jean Charest en avant de moi et je suis resté en retrait pour entendre la conversation. Voici une reconstitution de la scène.

- Marc Bergevin : Ah tiens! Salut P.K.

- P.K. Subban : Hi Marc... What's up?  

- Marc (se penchant sur la table pour prendre un mini-egg roll que la mini-dame a fait cuire dans un mini-four juste à côté) : Ben comme c'est là, j'essaye de signer un défenseur pour le prix qu'il vaut, mais lui, y veut signer pour le prix qu'il va peut-être valoir. Facque c'est ça. Qu'est-ce que t'en penses?

- P.K. : Hum, I mean (cet article vous est présenté en traduction simultanée), c'est une question de philosophie. Je pense à mon avenir.

- Marc : Ben moi, je pense à l'avenir de l'équipe!  

- P.K. : Si tu penses tant que ça à l'avenir de l'équipe, pourquoi tu me fais pas une offre qui a de l'allure?

- Marc : Eille, sois poli! L'offre que je t'ai faite est juste! T'es pas encore Raymond Bourque, le grand!

- P.K. :  Ben ok d'abord! Bye!

P.K. s'en va avec son panier pendant que Marc garroche son egg roll dans la poubelle. Puis, sous le regard insulté de la mini-dame, il s'en prend un autre en souriant malgré le goût de congélateur qui lui ankylose les papilles. C'est alors que P.K. revient.

- P.K. : Scuse-moi Marc. (Il se prend un egg roll) J'ai mal réagi.

- Marc : Ouin. Ton père serait pas fier de toi.

- P.K. : Ah! non là, tu vas pas dire ça à mon père! 

- Marc (le foudroyant du regard) : Correct. Mais va falloir que tu comprennes que tu dois faire tes classes un an ou deux avant de demander le jack pot.

- P.K. : Mon agent dit que je les ai faites, mes classes. Pis mon agent dit qu'il veut pas attendre un an ou deux avant d'avoir le jack pot.

- Marc : Ben ton agent, c'est pas lui qui joue, ok? C'est moi le boss de l'équipe, c'est moi qui décide du plan à suivre!

- P.K. : C'tait pas de même dans le temps de Pierre Gauthier! Y'en avait pas de plan, lui!

- Marc (en tabarslack) : Ben, tu sais quoi? Attends qu'y se trouve une équipe assez conne pour l'engager, pis tu signeras avec lui!

Marc part en furie avec son panier, alors que P.K. garroche son egg roll dans la poubelle. La mini-dame, insultée, le fixe du regard. La bave commence à couler sur son menton. Mal à l'aise, P.K. s'en tape un autre en souriant même si l'arôme du chou chinois OMGénisé lui lobotomise les narines. C'est alors que Marc revient.

- Marc : Scuse-moi (se prenant un autre egg roll). J'ai mal réagi.

- P.K. : Ouin. Mon père serait pas fier de toi.

-Marc : ... Je sais. Pourquoi on fait pas la paix? (Regardant Subban droit dans les yeux) J'veux dire, on repart à neuf.  Demain, tu viens dans mon bureau sans ton agent, pis on va se parler entre joueurs de hockey.

- P.K. (soutenant son regard) : Ok boss, on se voit demain.  

Le directeur général et le défenseur se firent une accolade qui dura quelques secondes. Puis ils se dirent « à demain » avant de garrocher leur egg roll dans la poubelle.

Commentaires