BORNES ÉLECTRIQUES

La Hyundai Elantra est une voiture gagnante chez Hyundai.  Elle profite d'une bonne réputation, est offerte à prix très intéressant, et elle est maintenant déclinée en trois modèles dont la version Coupe que j'ai mise à l'essai au début de janvier.  Visiblement, Hyundai croit encore à la configuration de voiture à deux portières.  Alors que presque tous les autres modèles de la concurrence sont des copies de muscle cars du passé à gros moteur V8, Hyundai a trois modèles coupé dans son alignement : Genesis, Veloster et Elantra.  Aucune avec moteur V8, mais chaque modèle a sa niche bien précise sur le marché.
 
La Hyundai Elantra 2013 mise sur sa ligne sexy pour recruter des acheteurs potentiels.  L'habitacle est presque en tous points identique à celui de la berline.  Seul l'accès aux places arrière est plus difficile, mais ce n'est pas aussi désagréable qu'il n'y paraît.  D'ailleurs, c'est beaucoup plus facile que dans le Veloster, malgré la présence d'une petite portière arrière côté passager.
 
Mécaniquement, pas de grande surprise.  Le groupe motopropulseur de l'Elantra berline est boulonné sous le capot du Coupé.  1,8 litre, 148 chevaux, 131 lb-pi. de couple, c'est tout ce qu'il faut à la transmission automatique à six rapports avec mode SHIFTRONIC pour une belle petite balade du dimanche après-midi avec l'être cher.  Pas question de faire de la course à Sanair, mais, grâce au mode séquentiel, les reprises sont acceptables.
 
Pour plus de détails sur ce Hyundai Elantra Coupe 2013, venez me visiter à cette adresse :
http://autoopinion.blogspot.ca/2013/02/essai-routier-hyundai-elantra-coupe-2013_18.html

Commentaires