Les produits Toyota jouissent d’une réputation sans faille en ce qui concerne la fiabilité, la durabilité et la valeur de revente. De fait, si vous achetez une Toyota, vous ne vous trompez pas. Les déboires du constructeur japonais en lien avec les problèmes d’accélérateur ont sans doute contribué à ralentir les ventes, mais le numéro un mondial s’en est remis assez rapidement. Votre humble serviteur affirme la chose suivante : certains produits Toyota ont sérieusement besoin d’être revus. Malgré les éloges qui pleuvent de partout, il faut reconnaître que le catalogue ne rajeunit pas. Les intérieurs sont désuets, les lignes sont ternes et l’agrément de conduite… absent. Certains me répondront : et alors?   

Prenons le Toyota Rav4. Il s’agit encore d’un bon véhicule qui possède toutes les qualités que l’on reconnaît au constructeur. En revanche, une bonne mise à jour serait nécessaire pour en faire un véhicule attrayant et moderne. Les concurrents proposent aujourd’hui d’excellents produits. On pense entre autres à Mazda avec son CX-5. Les constructeurs coréens ne sont pas en reste, de même que Subaru avec son XV Crosstrek. Le Rav4 ne fait plus le poids face à une concurrence féroce.   

Le Rav4 procure du confort et un sentiment de sécurité. En revanche, sa conduite est ennuyeuse et sa consommation de carburant décevante. Avec un Mazda CX-5, vous pouvez espérer réduire votre consommation à 8,0 litres aux 100 kilomètres environ. Pas mal pour un petit utilitaire. Mais c’est dans l’habitacle que le Rav4 déçoit le plus. C’est terne, ça manque de personnalité. À revoir pour les concepteurs de chez Toyota.   

En bref :  
- Moteur : 4 cylindres, 1,5 litre, 179 chevaux
- Consommation d’essence : 9,9 litres aux 100 kilomètres
- Prix : 30 000 $    

On aime :
- Douceur de roulement
- Fiabilité assurée
- Maniabilité  

On aime moins :
- Habitacle désuet
- Conduite somnifère
- Modèle peu attrayant  


Le verdict : Encore un bon véhicule, mais la concurrence est trop forte.  

Commentaires