Le choix du vin et la dégustation au restaurant vous causent de l'embarras? Si ces circonstances devenues inconfortables et gênantes vous troublent, elles témoignent de votre manque de connaissance. Vous ne savez trop quoi faire lors de la dégustation d'un flacon? Voici un point d'appui de la dégustation et quelques astuces qui vous permettront de vous distinguer... ainsi que quelques suggestions de bons pinards à découvrir.

En trois étapes simplifiées :
Primo, l'examen visuel : vérifiez la limpidité du pinard, assurez-vous qu'aucune particule ne le trouble. Déterminez sa couleur (rouge rubis par exemple) en évoquant sa beauté : « Quelle belle robe! ». Ne portez aucune attention aux larmes ou jambes du vin. Ces sensuelles gouttelettes glissant lentement sur la paroi intérieure du verre n'ont aucun lien avec la qualité d'un vin, c'est simplement de l'alcool. L'examen visuel ne nécessite que quelques secondes.

Secundo, l'évaluation de l'aspect olfactif : le nez du vin. Faites tourner le vin dans votre verre en vous rappelant que quelques centaines de fragrances différentes peuvent être identifiées. Sachant que la plupart des arômes du vin blanc sont associés aux fruits blancs (pomme, poire, ananas) et aux fleurs, et que les odeurs émanant des vins rouges s'associent fréquemment aux fruits rouges ou noirs (fraises, mûres, cerises, cassis) et au bois, il sera difficile de paraître ridicule lors de l'énumération des parfums qui se dégagent de votre verre.

Tertio, la vérification de l'aspect gustatif : le goût du vin se veut la consécration et le jugement final pour l'acceptation du précieux nectar. Une petite gorgée bien remuée pour tapisser la bouche et le tour est joué! Vos commentaires doivent se limiter à des termes vagues mais connus tels que : « Un vin bien équilibré, savoureux et persistant. » Il ne faut surtout pas s'aventurer dans les termes précis et mesurables (corsé, léger, tannique) qui risquent d'étaler votre manque de connaissance et de vocabulaire.  
 
Cette technique de dégustation improvisée devrait étonner vos invités lors de vos prochaines sorties au resto, tout en raffinant l'attention du personnel à votre égard. Si ces quelques conseils ne vous suffisent pas, il ne vous reste plus qu'à vous inscrire à un cours, à lire et à déguster!
 
Voici quatre excellents vins pour mettre en pratique votre technique de dégustation :
 
Un superbe blanc :
90 Chardonnay Mount Harlan 2011 San Benito, Calera, Californie 35,75 $ 11089944
Vin savoureux à souhait. Bonne sève et persistance. Voici un bel exemple de chardonnay riche et équilibré au boisé bien dosé. Son nez de fruits mûrs charme. Ce beau blanc créera un mariage exquis avec les pétoncles grillés légèrement safranés.   
 
Et d'excellents rouges :
87 Pinot Noir Bin 99 2012 South Eastern Australia, Lindeman's, Australie 14,15 $ 458661
Dénicher un pinot noir à prix doux n'est pas chose facile. Voici un bel exemple qui risque de séduire autant votre palais que votre portefeuille. Son nez de fruits rouges confiturés enchante. Mûr et de bonne intensité, débordant de fruits, doté d'une texture veloutée. il charme grâce à sa souplesse et à sa rondeur. Bon rapport qualité-prix. Un excellent compagnon pour les ailes de poulet.
 
88 Old Vine Garnacha 2008 Carinena, Castillo de Monseran, Espagne 15,25 $ 10898723
L'amateur de grenache sera comblé avec cette aubaine espagnole! Cet excellent garnacha brille par sa richesse et sa rondeur. Ses arômes et saveurs de fruits des champs compotés et d'épices douces fascinent. Tendre acidité, typicité du terroir et un bel équilibre complètent le tableau. Un vin charmeur, moyennement corsé, idéal pour les grillades de veau et de porc.
  
90 Cabernet Sauvignon 2009 Napa Valley, Robert Mondavi, Californie 34,50 $ 255513
Habillé d'une robe typiquement colorée, son nez bien boisé dégage des arômes de fruits noirs mûrs relevés d'un effluve végétal typique. De très bonne sève, savoureux à souhait, doté d'un bel équilibre et d'une belle allonge, voici un bon exemple de cabernet de la vallée de Napa vendu à prix raisonnable. Affinité assurée avec le filet de bœuf aux champignons shiitake.

Commentaires