BORNES ÉLECTRIQUES

Les signes d'un retour progressif des activités régulières dans la Ligue nationale de hockey se multiplient. Individuellement, ils seraient sans importance, mais regroupés sur 24 heures, j'y vois plus qu'une coïncidence!

La Tournée des joueurs est terminée. Maxime Talbot et Bruno Gervais, les organisateurs, en ont fait l'annonce officielle hier matin, lors d'un point de presse. Ils ont également déposé leur bilan : pas moins de 402 527 $ ont été amassés en seulement neuf matchs. Les fonds seront versés à divers organismes de charité.

Les Européens rentrent en Amérique, dont Henrik Lundqvist et Tomas Vanek. Bien sûr, il y a la pause internationale, mais ni Lundqvist, ni Vanek ne prévoient retourner immédiatement en Europe après cette pause.

La LNH et l'AJLNH se rencontreront aujourd'hui à New York. L'image de la Ligue est en jeu, le temps presse! Les conséquences du lock-out risquent d'être beaucoup plus importantes que semblent l'estimer ses dirigeants. La gestion de crise faite par la Ligue est déficiente, disons-le! Tant qu'une centaine de journalistes se massaient à la sortie de la salle de réunion pour rapporter les moindres soupirs des représentants de la LNH et de l'Association des joueurs, les amateurs avaient l'impression d'avoir l'heure juste... et ce, même s'il était toujours la même heure!

Depuis le week-end dernier, la rencontre à huis clos entre Steve Fehr et Bill Daly laisse les partisans devant l'inconnu.

Martin Gauthier, le président de l'agence Sid Lee Montréal, souligne que certains commanditaires pourraient réévaluer leur association avec les équipes si la Ligue n'adopte pas une autre stratégie :
« Les entreprises qui s'associent à une équipe veulent voir des valeurs de transparence et de respect, ce qui n'est pas le cas actuellement. »

Selon lui, les autorités de la LNH pourraient notamment créer un site Internet avec une foire aux questions pour que l'évolution du dossier puisse être consultée régulièrement. Une récente étude publiée par la firme britannique Brand Finance indique que l'impact du lock-out dans la LNH a fait très mal à la valeur de la marque de plusieurs équipes, dont celle du Canadien, qui a perdu plus de 50 millions de dollars en à peine deux mois.

On chuchote, derrière les portes closes, que l'objectif de l'AJLNH est de lancer la saison le 1er décembre. Du côté des propriétaires, on parle de janvier. Pourquoi?  
                                                                                       
Detroit ne voudrait pas avoir à justifier l'annulation de la Classique hivernale cette année, alors que la saison s'enclencherait en décembre. Le club ne voudrait pas non plus disposer de seulement quatre semaines pour vendre des billets; le record de 110 000 spectateurs pour une partie de hockey est dans la mire des organisateurs…

Quoi qu'il en soit, un bon nombre de membres de la communauté journalistique affectés à la couverture de la LNH seront présents à New York au cours de la fin de semaine prochaine dans la cadre des cérémonies du Temple de la renommée. Le timing serait parfait pour annoncer une conclusion à cette crise!

Source de la photo : cbc.ca

Commentaires