Sur Twitter, certains utilisateurs pressés ne prennent pas le temps de se relire et publient parfois des choses étonnantes. C'est moins grave quand il s'agit de monsieur et madame tout le monde, mais quand l'erreur provient d'une agence du gouvernement, il est difficile de ne pas passer inaperçu, surtout quand il s'agit d'une erreur mettant en scène des femmes en petite tenue.

L'erreur a été commise par la Direction de l'information légale et administrative (DILA). Cette agence française est responsable notamment de diffuser des textes officiels du gouvernement de l'Hexagone comme les lois et les règlements. Comme beaucoup d'organismes gouvernementaux, elle possède un compte sur Twitter.
 
Lundi, la DILA a posté le gazouillis suivant « l'arrêté du 7/8/13 portant application des art. L. 562-2 du code monétaire et financier ». Par contre, une « petite » erreur s'est glissée et, au lieu de retrouver le lien vers ledit texte, les utilisateurs pouvaient se rendre sur la page d'un magasin en ligne vendant, entre autres, des robes de party sexy. Bien sûr, il était possible de voir quelques mannequins porter les vêtements en question.  
 
Un peu plus tard, elle a avoué son erreur sur le réseau social en prenant le soin, bien sûr, de mettre le bon lien, mais le mal avait déjà été fait…

Source : Le Parisien.

Commentaires