En voici une qui pourrait vous plaire : la Fiat 500L. Saviez-vous que cette voiture est une sous-compacte? Mais attention, elle procure beaucoup d'espace!

Détroit, Michigan – La Fiat 500L représente un deuxième essai (en laissant de côté les variantes de la 500) pour le partenaire italien de Chrysler en sol nord-américain et ce produit devrait plaire aux petites familles. Elle rivalise avec les Kia Soul, Nissan Cube et même MINI Countryman. Un marché, en somme, assez marginal, mais qui devrait servir les intérêts de Fiat, surtout chez nous. Parions qu'elle se vendra bien, cette petite urbaine.
 
Bellissima
 
Elle se distingue par ses couleurs vives, sa silhouette moderne et sa ligne relativement jeune. La tronche de la Fiat 500L rappelle (un peu) la carcasse de la MINI Countryman, sauf pour la devanture qui demeure très italienne. De fait, la version allongée de la 500 ne partage rien avec elle : il s'agit d'une voiture édifiée sur une nouvelle plateforme. Elle emprunte, en revanche, les éléments mécaniques de la Fiat 500 Abarth. L'architecture de la voiture se définit comme une monospace de catégorie sous-compacte. La beauté du produit est d'offrir un espace habitable impressionnant pour un véhicule de cette dimension.
 
Spacieuse et bien pensée

L'habitacle de la 500L procure beaucoup d'espace malgré son petit gabarit. L'architecture « Cab Forward » y est pour quelque chose. En plus de profiter d'un maximum de volume à l'intérieur, la visibilité impressionne. En effet, la conception très européenne de la 500L prévoit des lunettes avant permettant d'allonger la visibilité sur les côtés vers le pare-brise. L'ergonomie de l'habitacle a été planifiée avec soin, notamment pour faciliter le transport des objets avec des sièges rabattables et coulissants à l'arrière, le siège du passager avant pliable et le faux plancher allouant du volume supplémentaire et fort pratique pour le chargement. Si vous appréciez les baquets mous qui rappellent un pouf de salon, vous trouverez que ceux de la 500L sont particulièrement fermes.
 
Cette Fiat 500L ne soulèvera aucune passion : son comportement neutre offre une conduite axée sur le confort. Malgré la dureté des sièges (en particulier ceux à l'arrière) vous profitez d'un habitacle silencieux et doux. Le moteur suralimenté MultiAir fournit une puissance adéquate pour des accélérations linéaires et la direction s'avère suffisamment précise pour offrir une bonne maniabilité. Il faut toutefois mentionner que la 500L a un vilain défaut : une tenue de cap aléatoire. Si vous emprunter souvent l'autoroute, cette voiture n'est probablement pas pour vous.
 
Une offre à considérer
 
La Fiat 500L représente une offre alléchante pour le consommateur qui recherche une petite voiture pratique et fort jolie. Elle est plus docile qu'une Kia Soul et passablement moins chère qu'une MINI Countryman. Le client qui prendra la décision d'acheter une Fiat manifestera cette envie irrésistible de rouler à l'italienne, de succomber au charme d'une conception au style rafraichissant. La réponse du public pourrait en surprendre quelques-uns, mais son avenir semble plutôt brillant chez nous.
 
En bref :
Fiat 500L 2014
 
Moteur : L4 1,4 litre suralimenté de 160 chevaux
Consommation : 8,5 l/100 km
Prix : 20 000 à 25 000 $
 
On aime :
- Style et allure
- Espace et ergonomie
- Visibilité
- Prix alléchant
 
On aime moins :
-Tenue de route chancelante
- Sièges durs
  
Le verdict : Le produit est intéressant et le prix réaliste. En revanche, elle a deux vilains défauts…

Commentaires