C'est officiel, l'ex-entraîneur des gardiens de but des Blackhawks de Chicago et récent récipiendaire de la Coupe Stanley a été nommé entraîneur des gardiens chez les Canadien de Montréal. Originaire de Sherbrooke, Stéphane Waite, réalisera un rêve avec cette signature, celui de faire partie de l'organisation du Tricolore.

Stéphane Waite est un excellent entraîneur qui est capable de faire performer n'importe quel gardien de but. On n'a qu'à penser à Ray Emery qui, cette année, a affiché des statistiques extrêmement surprenantes : un pourcentage d'arrêt de .922% et une moyenne de buts alloués de 1,94. Waite est capable de faire performer un athlète à son plein potentiel et c'est ce qu'il tentera de faire à nouveau avec le duo de gardiens du Canadien de Montréal.
 
Comme première mission, Waite devra évidemment se pencher sur le cas Carey Price. Ce n'est pas un secret, le numéro 31 du Canadien a de la difficulté à s'adapter au mode de vie qu'il a à mener à Montréal et a aussi été victime de plusieurs lacunes cette saison.
 
Il ne faut pas penser que l'arrivée de Waite, bien qu'il soit un excellent entraîneur, amènera Price au trophée Vézina dès la saison prochaine. Cependant, c'est certain qu'il sera en mesure d'amener une dynamique différente de celle de l'époque Pierre Groulx.
 
Certains s'exclament qu'un changement d'entraîneur n'amènera rien à Carey Price, parce que son problème est entre les deux oreilles. Ils disent qu'il lui faudrait plutôt un psychologue. Je suis d'accord sur le fait que celui-ci doive encore s'améliorer d'un point de vue mental. Mais depuis quand un entraîneur des gardiens ne peut pas mettre ses protégés en confiance?

Selon moi, s'il a réussi à mener un gardien comme Antti Niemi ou Corey Crawford à la conquête de la Coupe Stanley, il est capable de le faire avec Carey Price, qui est probablement plus talentueux que ces derniers!
 
Mais Stéphane Waite aura aussi une deuxième mission. Ce n'est pas notre premier réflexe d'y penser, mais Peter Budaj, le gardien auxiliaire de la formation, bénéficiera lui aussi de ce changement d'entraîneur.
 
Les performances d'un gardien auxiliaire peuvent sembler minimes sur les résultats à long terme d'une équipe, mais elles peuvent faire la différence entre une qualification pour les séries éliminatoires ou la relégation au 9e rang de la Conférence. Et bien qu'il ait connu une excellente saison 2012-2013, personne n'a la certitude que Budaj pourra reproduire l'exploit dès septembre prochain.
 
En conclusion, je suis d'avis que l'embauche de Stéphane Waite n'a que du positif; autant pour le Tricolore que pour lui-même. Je suis sûr qu'il remettra Price sur les rails et qu'il se rangera de son côté dans l'ultime but de le faire performer à la hauteur de son talent.
 
Pour consulter mon dernier article, cliquez ici!

Commentaires