BORNES ÉLECTRIQUES

Pour les hommes qui ne bougent pas beaucoup, le pelletage l'hiver représente un réel sport. Si cette tâche est essentielle pour pouvoir sortir de sa maison ou encore de son garage, elle peut constituer un réel danger pour la santé. Nous vous livrerons, dans cet article, quelques trucs pour bien pelleter et limiter les problèmes de santé associés à cette activité.

Les dangers du pelletage
On le sait, le pelletage, s'il n'est pas exécuté correctement, peut être néfaste pour le dos et les autres parties du corps. Qui peut se vanter de ne jamais avoir eu mal au dos après avoir pelleté de longues minutes?
 
Le pelletage de la neige peut être encore plus grave pour certaines personnes. Des gens ont fait des crises cardiaques, alors que d'autres ont même perdu la vie. Il ne faut pas prendre cette tâche à la légère!
 
Bien se préparer
Comme pour toutes activités physiques, il est important de bien se préparer. Il ne faut pas prendre un gros repas, comme des œufs avec du bacon et des rôties, juste avant de sortir à l'extérieur. Cela ferait subir à votre cœur des pressions inutiles. Boire du café ou fumer juste avant n'est pas non plus recommandé puisque cela peut faire augmenter le rythme cardiaque.
 
Au lieu de porter un seul vêtement chaud, il est préférable de mettre plusieurs couches. En pelletant, on peut vite avoir chaud, alors on pourra enlever une couche ou deux au besoin. Comme le disaient nos mères, protégez bien vos extrémités comme les oreilles et les mains!
 
Enfin, n'oubliez pas de bien vous hydrater pour ne pas souffrir de déshydratation.
 
Planifier le pelletage
Selon plusieurs spécialistes en physiothérapie, lorsque l'on reçoit une grande quantité de neige, il est important de ne pas tout pelleter en une seule fois. Il faut prendre régulièrement des pauses, même s'il fait froid et qu'on est pressé.
 
Il est donc recommandé aux gens de prévoir cette activité dans leur horaire. Les météorologues annoncent une grosse tempête demain? Levez-vous plus tôt pour avoir le temps de pelleter votre voiture en quelques étapes. Vous aurez sûrement plus de plaisir, serez moins stressé et, surtout, éviterez de fâcheux problèmes de santé.
 
Par ailleurs, s'il fait trop froid, il est préférable d'attendre que le mercure monte un peu. Aussi, avant de commencer le déblayage de la neige, il est suggéré de s'étirer pendant quelques minutes.
 
Comment bien pelleter
Le Centre canadien d'hygiène et de sécurité au travail (CCHST) recommande de pelleter une petite quantité de neige ne dépassant par deux pouces. Par contre, cela peut changer en fonction du type de neige. La neige « mouillée » et compacte est souvent plus lourde; il faudra donc en mettre moins dans sa pelle.
 
Pour minimiser les maux de dos, il est préférable de plier les genoux, au lieu du dos, et de contracter ses muscles abdominaux. Si le mouvement que vous faites ne paraît pas naturel, il se peut que vous ne soyez pas en train de travailler correctement.
 
La plupart des gens ont l'habitude de lancer la neige. Bien que cette action fasse économiser quelques secondes précieuses, il est préférable d'aller déposer la neige un peu plus loin. Si vous n'avez pas d'autre choix que de lancer la neige, évitez de pivoter sur vous-même ou encore de la lancer derrière vous.
 
Selon le CCHST, il ne faut pas dépasser les 15 pelletées par minute. 

Pour aller plus loin : 

- Agence de la santé publique du Canada : Cet hiver, pensez à votre cœur
- Centre de santé des travailleurs de l'Ontario : Avant de pelleter la neige
Chaudronniers canadiens : Conseils de sécurité en hiver 

Commentaires