Le Wells Fargo est fini, Derek Ernst est plus riche de 1 210 000 $. En route maintenant vers le Players Championship qui aura lieu au fameux TPC Sawgrass en fin de semaine! Tiger est du lot des golfeurs; ça s'annonce excitant! Autre sujet : La plupart des coups manqués au golf proviennent d'erreurs techniques, c'est vrai. Mais beaucoup d'entre eux proviennent d'erreurs mentales. Quelles sont les erreurs mentales les plus fréquentes? Travaillez votre mental avec moi!

Derek Ernst l'emporte sur les allées du Quail Hollow en fin de semaine et remporte le Wells Fargo avec un cumulatif de -8; victoire en prolongation sur Lynn David. Il bondit alors du 196e au 32e rang du classement de la Coupe FedEx. Sa victoire lui assure une carte de la PGA pour les 31 prochains mois. Le jeune de 22 ans n'était même pas supposé prendre part au tournoi, mais il avait par chance reçu un téléphone en début de semaine disant qu'il serait du tournoi.

La fin de semaine prochaine, c'est le Player's Championship, le tournoi considéré comme le cinquième plus important de la saison. À gagner : 1 710 000 $. Le tournoi se joue sur les allées du très populaire TPC Sawgrass, un court terrain de 7215 verges… Le champion défendant : Matt Kuchar! Et c'est confirmé, Tiger Woods sera du tournoi! Sera-t-il en mesure d'accroître davantage son avance au classement de la Coupe FedEx? J'ai bien l'impression que Tiger se glissera dans le top 10 sans trop de problème! Aussi, sur le terrain : Rory McIlroy, Adam Scott, Dustin Johnson, Matt Kuchar, Ernie Els, etc. Bon tournoi!

______________________________

La dureté du mental

Je dis souvent que le golf, c'est mon sport préféré, de même que le sport que je déteste le plus. Le pire ennemi du golfeur, ce n'est pas le terrain, le vent, les intempéries, les lacs, les trappes de sable… Non, le pire ennemi du golfeur, c'est lui-même. Pour l'équilibre mental, le golf, des fois, ce n'est pas ce qu'il y a de plus sain.

Souvent, ça va bien, et quand ça va bien, ça n'arrête plus. Mais aussi, souvent, le golfeur se bat lui-même, il se complique la tâche lui-même. Il se met à se poser des questions sur tout; son élan, sa posture, sa vitesse de descente, la position de ses mains. Le golf est probablement le sport où il est le plus facile de trouver des raisons pour expliquer nos insuccès.

Voici les cinq erreurs mentales les plus fréquentes chez les golfeurs :

  1. Trop s'en demander
Vous êtes à 230 verges, dans l'allée, sur un par 5 avec un vert protégé par du sable, de l'eau. Vous n'avez pas de bâton qui vous permet de couvrir cette distance. Votre bois no 5 fait voler la balle sur à peu près 210, 215 verges, sans trop de précision. Le golfeur téméraire en vous se dit : « J'ai juste à rentrer dedans solide, pis elle va y aller! » Les chances sont minces. Plus vous forcez, plus vous courez la chance d'échapper la balle. Allez-y en deux bons coups, sauver le par!
  1. Traîner de la colère d'un coup à l'autre
Vous avez « shanké » votre coup de départ. La balle a à peine dépassé le départ des femmes, vous sauvant ainsi de jouer votre prochain coup les culottes baissées (règle connue mondialement). Vous fulminez. Vous adressez la balle pour votre deuxième coup sans faire le vide, encore choqué du coup précédent. Encore une fois, les chances sont minces. Respirez, prenez votre temps, placez-vous convenablement et frappez un solide deuxième coup! 
  1. Jouer quand mentalement on n'est pas prêt
Situation fréquente : vous vous placez pour un coup de départ et, pour une raison inconnue, vous n'êtes pas bien. Vous piétinez sur place, vous êtes toujours inconfortable, mais vous décidez de vous élancer quand même. Erreur. Débarquez, replacez-vous jusqu'à ce que vous soyez à l'aise à 100 %! Changez votre balle de place s'il le faut, mais pour réussir votre coup, vous devrez être en paix avec votre position, sans sentir le moindre inconfort!
  1. Faire quelque chose contre votre feeling
Votre tête dit de prendre votre fer 9 pour votre coup d'approche, mais au plus profond de vous, vous savez que votre meilleur bâton c'est votre 56 degrés. Vous savez qu'avec le 9, ce serait plus logique, parce que le 56 vous donnerait trop de spin et moins de jeu, mais votre cœur dit le contraire. Si vous jouez contre votre feeling, le mental l'emportera.
  1. Trop se critiquer après un mauvais coup
Les pros aussi mettent des balles à l'eau, dépassent la coupe d'une dizaine de pieds sur des roulés, échappent des slices dans le bois. Les pros manquent des coups eux aussi. C'est donc normal qu'on ait des ratés, des coups manqués. Ne soyez pas trop dur avec vous-même. Surtout que des fois, les situations ne sont pas idéales : sous un arbre, les pieds pas de niveau avec la balle, etc. Amusez-vous et n'oubliez pas que c'est le sport le plus difficile au monde; c'est normal d'en échapper de temps à autre!
 
Comme disait Bob dans Les Boys : « La dureté du mental! » Une fois que vous contrôlez votre mental, vous vous amuserez énormément sur le terrain!
Bon golf!
 

Commentaires