Coup de théâtre à Wimbledon! Après la défaite de Rafael Nadal au premier tour, voilà que le troisième favori du tournoi Roger Federer est lui aussi écarté du tournoi de Wimbledon. Mais ce n'est pas tout, la huitième raquette mondiale Jo-Wilfried Tsonga et le Croate Marin Cilic (10e favori) n'ont pas été en mesure de franchir le second tour. Vous croyez que le Canadien Milos Raonic a su résister à l'envahisseur? Pas du tout. Celui-ci s'est incliné en trois manches contre Igor Sijsling.

Je voulais commencer par la malencontreuse défaite de Milos Raonic, car j'ai eu un pincement de cœur lorsque je l'ai appris. Il a si bien joué au premier tour et voilà qu'il gâche tout devant le 64e joueur mondial, Igor Sijsling, en trois manches de 7-5, 6-4 et 7-6. Pour lui, c'est une sixième défaite contre un joueur moins bien classé en autant de tournois.
 
Le Canadien a été assez entreprenant offensivement, mais s'est buté à un adversaire incroyablement constant, qui n'a commis que 7 fautes directes, contre 40 coups gagnants. Pour sa part, Raonic y a été de 24 fautes directes et de 48 fautes directes.
 
Au final, le joueur de 22 ans n'aura remporté qu'un seul match sur gazon cette année et ce fut contre Carlos Berlocq lors du premier tour de la quinzaine londonienne. En trois participations à Wimbledon, il n'a jamais franchi le second tour.
 
Maintenant, tout ce qu'il me reste à dire pour clore le sujet est : vivement le retour sur surface dure! Là-dessus, je me répète, Raonic pourra nous montrer sa vraie valeur.
 
Bien que Raonic soit l'un des favoris à s'être fait sortir hâtivement, Roger Federer, Jo-Wilfried Tsonga et Marin Cilic n'ont guère fait mieux. En ce moment, on assiste à un phénomène exceptionnel, car il y a une pluie de têtes de séries qui doivent plier bagage plus tôt que prévu.
 
Le plus surprenant, c'est que Federer s'est fait battre par Sergiy Stakhovsky, 116e mondial, au compte de 6-7, 7-6, 7-5 et 7-6, alors que Tsonga et Cilic ont été contraints à l'abandon. Et croyez-moi, ce ne sont que quelques abandons parmi tant d'autres. Il semble en plus que le gazon du All England Club soit plus glissant qu'à l'habitude, car une bonne proportion de joueurs sont tombés et quelques-uns se sont blessés.
 
Conséquence directe de tout cela : le bas du tableau est complètement dégagé et il est possible qu'un joueur comme Benoît Paire (25e favori), Jerzy Janowicz (24e favori) ou Nicolas Almagro (15e favori) se rende jusqu'en demi-finale qu'ils disputeraient théoriquement face à Andy Murray.
 
En conclusion, plus le temps passe, plus j'ai l'impression que c'est Novak Djokovic qui va remporter le trophée de Wimbledon. À moins qu'il ne se blesse lui aussi…
 
À noter que la deuxième ronde n'est pas officiellement terminée, après la suspension de huit matchs, à cause de la pluie.

Commentaires