BORNES ÉLECTRIQUES

Les rues d'aujourd'hui regorgent de centres de conditionnement physique et le nombre d'abonnements ne fait qu'augmenter. On pourrait presque dire que c'est devenu « à la mode » de s'entraîner. C'est une bonne chose, car cela veut dire que de plus en plus de gens veulent prendre leur santé et leur condition physique en main. Cependant, il est important de bien se préparer afin de faire les choses correctement et d'éviter les blessures. Voici donc quelques conseils pratiques sur certains éléments auxquels vous devriez penser pendant votre entraînement.

Appliquez-vous à la tâche

Il y a une différence entre s'entraîner et s'amuser. Sans dire qu'il ne devrait pas y avoir de plaisir, au contraire même, vous n'êtes sûrement pas là pour perdre votre temps et votre argent! Vous avez décidé d'investir dans votre condition physique et vous voulez certainement que vos efforts portent fruit, autrement vous auriez été mieux de faire quelque chose d'autre. Faites donc en sorte que ces coûts et ce temps passé à l'intérieur soient productifs et appliquez-vous dans ce que vous faites. Lorsque vous entrez dans la salle d'entraînement, rappelez-vous que c'est pour y exécuter une tâche qui mène à un ou plusieurs objectifs que vous vous êtes fixés et que vos résultats seront directement proportionnels aux efforts que vous aurez fournis.

Contrôlez vos mouvements

Il est important de réaliser que vous ne faites pas que soulever des nombres (en poids). En réalité, ce que vous faites, c'est vous servir de ces charges pour travailler votre musculature. Il est donc primordial de bien apprendre les mouvements de base et de porter attention aux détails comme le positionnement articulaire et la posture. La proprioception, la conscience de son corps dans l'espace et du tonus musculaire, est une capacité qu'il faut développer et aiguiser avec la pratique et le temps. Votre objectif ne devrait pas être de chercher des moyens pour vous rendre la tâche plus facile, mais au contraire, de la rendre la plus difficile possible, afin de stresser le muscle au maximum, et ce, en toute sécurité. Lorsque vous aurez l'impression qu'un poids de 25 livres vous semble en peser 50, vous saurez alors que vous aurez atteint cet objectif! Vous comprenez donc que ce n'est pas la charge qui compte mais bien le travail exécuté. Tricher pour atteindre un certain poids ne vous mènera nulle part, sauf peut-être dans une salle de traitements le jour où vous aurez dépassé vos limites sans vous en rendre compte.

Prenez votre temps

Prenez une pause en bas et en haut de chaque répétition pour pleinement bénéficier de l'étirement et de la contraction. Ces deux éléments jouent un rôle important dans l'hypertrophie (croissance des fibres musculaires). Pour vous donner une idée de ce dont je parle, cette pause devrait être assez marquée pour permettre à quelqu'un de prendre une photo nette de vous pendant la série à tout moment. Concentrez-vous sur votre senti, éveillez vos sens et fermez les yeux au besoin pour travailler votre contrôle neuromusculaire et être en mesure de vraiment sentir le travail musculaire. Cet aspect, qu'on appelle en anglais le mind-muscle connection, est ce qui fait la différence entre la personne qui évolue constamment et celle qui semble rester la même jour après jour.

Limitez les pertes de temps

Même si cela peut paraître quelque peu contradictoire avec le point précédent, si pendant vos séries il faut prendre votre temps, il en est tout autrement entre ces dernières. Optimisez votre entraînement en allant à l'essentiel de ce qui est nécessaire pour atteindre vos résultats. Encore une fois, à l'entraînement, ce n'est pas la quantité mais bien la qualité qui fait la différence! Ainsi, minimisez les séries inutiles et les temps de repos futiles. Ne prenez que le temps nécessaire pour reprendre votre souffle afin de passer à la série suivante. De cette façon, vous améliorez votre capacité cardiovasculaire et stimulez davantage la production de l'hormone de croissance pendant que vous vous entraînez. Peu de gens sont conscients que l'entraînement en musculation peut aussi augmenter la capacité cardiovasculaire. Beaucoup de gens perdent aussi leur temps avec un nombre de séries d'échauffement superflu et terminent avec des séances de 1 h 30 ou plus. Une séance d'entraînement efficace ne devrait pas passer la barre des 45 minutes! Une fois cette barrière dépassée, vous avez déjà épuisé vos réserves énergétiques, mentales et hormonales (testostérone, hormone de croissance); vous commencez à travailler à contre-courant et vous épuisez votre système. Pour des résultats optimaux et du succès à long terme, c'est d'une stimulation optimale dont votre système a besoin!

Soyez accompagné

Si vous ne pouvez trouver un partenaire fiable pour vous accompagner dans votre périple, vous pouvez toujours engager un entraîneur privé, ne serait-ce que pour une période donnée. Le but est en fait d'avoir un œil externe qui vous surveille afin de vous corriger et de vous aider au besoin sur les exercices plus particuliers ou lorsque les risques de blessures sont plus grands. C'est un peu comme se garantir à la fois d'une évaluation et d'un perfectionnement constants, en plus d'une sécurité. Souvent, le simple fait de partager mentalement et physiquement cette expérience avec une autre personne fait toute la différence du monde!

Voilà donc pour ces quelques conseils qui vous serviront à rendre votre expérience plus productive et sécuritaire. Évidemment, il y a une foule d'autres facteurs à considérer, mais nous y reviendrons dans des articles ultérieurs. Je tiens à terminer en vous rappelant également que, comme dans toute activité, il est fortement recommandé de faire appel à un professionnel qualifié (dans ce cas-ci un kinésiologue) afin de faire les choses dans les règles de l'art. Sur ce, je vous souhaite bon entraînement!

Commentaires