BORNES ÉLECTRIQUES

Une dure soirée en ce qui concerne mes prédictions, mais, néanmoins, c'était un spectacle grandiose que l'UFC a présenté ce samedi, à Boston, à l'occasion de l'inauguration de la nouvelle chaîne américaine, Fox Sports 1. Voici un retour complet sur chacun des combats de l'événement.

Mes prédictions concernant cet événement: UFC SUR FOX SPORTS 1: APERÇU ET PRÉDICTIONS D'UNE SOIRÉE PROMETTEUSE
Article précédent sur cet événement:  L'UFC SORT L'ARTILLERIE LOURDE LE 17 AOÛT POUR L'INAUGURATION DE LA NOUVELLE CHAÎNE FOX SPORTS 1


L'Américain Chael Sonnen (28-13-1), qui s'était incliné brutalement à ses deux derniers combats, est revenu en force et n'a fait qu'une bouchée du Brésilien Mauricio Rua (21-8). Sonnen s'est servi de la lutte pour dicter l'allure du combat, qui ne s'est d'ailleurs pas étiré, puisqu'il a réussi à soumettre Rua, grâce à un étranglement par guillotine, à la fin du premier engagement. L'Américain a profité de sa victoire pour défier un autre Brésilien et ancien partenaire d'entrainement de Mauricio Rua, le légendaire Wanderlei Silva.

Plus à propos de Wanderlei Silva : AMM : LES 10 COMBATTANTS QUI ONT LE PLUS MARQUÉ L'HISTOIRE (PARTIE 1)  

Alistair Overeem (36-13) a brutalisé Travis Browne (15-1-1) en début de combat avec de violents coups de genoux au corps qui ont fait tomber Browne. Le combat s'en est suivi d'une accélération foudroyante de coups de poing au sol porté par Overeem, qui croyait bien que la victoire n'était qu'une question de secondes. Alors que ce dernier s'épuisait à marteler son adversaire, ce dernier a démontré un mental d'acier et une force de caractère impressionnante et a placé un coup de pied frontal qui a atteint directement le menton du favori qui, suite à cette violente attaque, est tombé et ne s'est jamais relevé. Une victoire surprenante et spectaculaire pour le courageux Travis Browne.

Urijah Faber (29-6) a longtemps été considéré comme le meilleur combattant de la planète dans les petites catégories de poids. Une fois de plus, il a offert une performance extraordinaire et, malgré ses 34 ans, il semble toujours affamé et fougueux comme si sa carrière débutait. Après un moment difficile en début de combat, où Yuri Alcantara (28-5) s'est retrouvé dans des positions très avantageuses et dominantes, Faber a réussi à renverser la vapeur pour remporter une victoire par décision et, ainsi, porter sa série de victoires à trois.

Matt Brown (18-11) a poursuivi sa séquence victorieuse avec une autre performance convaincante. C'est une sixième victoire de suite pour Brown qui s'est rapidement lancé sur Mike Pyle (25-9-1) avec une belle combinaison, qui s'est d'ailleurs terminée avec un beau coup de genou, envoyant sa victime directement au tapis. Le gagnant a ensuite terminé le travail au sol avec ses poings. Outre de cette séquence impressionnante, Brown a demandé un combat contre le champion Georges St-Pierre lorsqu'il a eu la chance de prendre la parole après sa victoire. Mais le Québécois a déjà un rendez-vous de prévu le 16 novembre prochain contre Johny Hendricks.


À propos du prochain combat de Georges St-Pierre : GEORGES ST-PIERRE VS JOHNY HENDRICKS LE 16 NOVEMBRE; C'EST OFFICIEL!  

John Howard (20-8) a offert une performance plus qu'honnête pour un gars qui a accepté le combat à seulement quelques semaines d'avis. Malgré une allonge qui lui était défavorable, il était celui qui initiait les échanges. Après 15 minutes chaudement disputées, Howard convainc deux des trois juges et dispose d'Uriah Hall (7-4), qui n'a toujours pas de victoire en deux combats à l'UFC.

Performance impressionnante de Michael Johnson (13-8) qui a brillé devant un Joe Lauzon (22-9) amorphe qui a semblé être sur le pilote automatique durant tout le combat. Johnson s'est bien déplacé afin d'être une cible difficile à atteindre et a utilisé d'excellentes combinaisons pour réussir à placer quelques frappes, qui ont ébranlé Lauzon. Du côté de Lauzon, il s'est montré peu créatif et manquait cruellement de vigueur.

Michael McDonald  (16-2) n'a que 22 ans, mais déjà il figure parmi les meilleurs 135 livres de la planète. S'il a perdu lors de son précédent combat face au champion intérimaire Renan Barao, il est revenu en force avec une superbe performance contre le vétéran Brad Pickett  (23-8), qui a chèrement vendu sa peau. McDonald a atteint solidement Pickett au premier engagement et, alors que ce dernier se retrouvait en grande difficulté, McDonald a lancé ses poings furieusement contre le visage de son opposant. Toutefois, ce dernier a réussi inexplicablement à survivre. Au deuxième round, Pickett savait très bien qu'il ne pouvait rivaliser debout face à son jeune adversaire qui, en plus de maîtriser la boxe, utilise très bien ses jambes et ses genoux. Il a donc amené le combat au sol, mais McDonald s'est tout de même très bien défendu le dos au sol et il est même parvenu à soumettre son adversaire avec un étranglement triangulaire parfaitement exécuté.

Conor McGregor (14-2) s'est rapidement forgé une réputation dans l'univers des AMM, même si le principal intéressé disputait seulement son deuxième combat à l'UFC. Réputé pour sa force de frappe et son habileté à infliger des knockouts à ses adversaires, McGregor a dû se contenter d'une victoire par décision face au jeune combattant de 21 ans, Max Holloway (7-3). Le gagnant a dominé les échanges debout, avec son style peu orthodoxe, et s'est assuré la victoire au dernier round en contrôlant Holloway au sol.

L'ancien champion des 145 livres de la WEC, Mike Brown (26-9), s'est rapidement incliné face aux frappes brutales du jeune Steven Siler (23-10) qui, avec ses 26 ans, est cadet de Brown de plus d'une décennie. C'est une défaite très difficile pour Brown, qui avait remporté ses deux précédents combats. Pour Siler, il s'agit assurément de sa victoire la plus significative depuis son arrivée à l'UFC.

Le combat opposant Diego Brandao (18-8) à Daniel Pineda (18-10) commence sur les chapeaux de roues avec de violents échanges debout. Brandao a touché la cible violemment en début de round et Pineda s'est retrouvé en danger, mais s'en est tiré in extremis à quelques reprises. Le rythme a ralenti considérablement au deuxième engagement. Pineda a réussi une superbe manœuvre au moment où Brandao s'est retrouvé dans sa garde, car il a réussi un renversement pour se retrouver en position montée. Il en profite alors pour frapper solidement celui qui l'a fait souffrir au round précédent, en lui distribuant de solides coups de coude et des coups de poing. Cette fois, c'est Diego Brandao qui a réussi à survivre et le troisième round a donc été décisif. Les deux combattants étaient complètement exténués durant les 5 dernières minutes du combat, mais Brandao se sauve avec la victoire, grâce à quelques amenés au sol.

Manny Gamburyan (13-7) bat Cole Miller (19-8) par décision unanime au terme d'un combat âprement disputé, où Gamburyan concédait plusieurs centimètres à son rival. Toutefois, le petit trapu s'est bien servi de sa force physique pour amener Miller au sol à plusieurs occasions. Cela a été suffisant pour convaincre les juges qu'il méritait la victoire.

Cody Donovan (8-3) avait pourtant bien commencé le combat en réussissant à couper la distance entre lui et son adversaire et à acculer celui-ci contre le grillage. Au moment où Donovan a réussi à amener le combat au sol suite à une belle projection, Ovince St-Preux (14-5) a réagi de façon superbe, utilisant le mouvement engendré par Donovan pour renverser la situation et pour finalement se retrouver dans la garde de son adversaire. Ensuite, il n'a fallu que quelques puissants coups de poing de St-Preux pour assommer son rival. Il s'agit d'une 3e victoire de suite pour OSP.

James Vick (5-0) a réussi son entrée dans la grosse ligue avec une victoire expéditive par soumission. Vick a placé une virulente guillotine à Ramsey Nijem (7-4), qui s'est incliné pour une deuxième fois de suite.

Les résultats de la soirée


205 lbs : Chael Sonnen bat Mauricio Rua par guillotine au 1er round
265 lbs : Travis Browne bat Alistair Overeem par K.O. au 1er round
135 lbs : Urijah Faber bat Yuri Alcantara par décision unanime
170 lbs : Matt Brown bat Mike Pyle par T.K.O. au 1er round
185 lbs : John Howard bat Uriah Hall par décision partagée
155 lbs : Michael Johnson bat Joe Lauzon par décision unanime
145 lbs : Conor McGregor bat Max Holloway par décision unanime
135 lbs : Michael McDonald  bat Brad Pickett  par étranglement triangulaire au 2ième round
145 lbs : Steven Siler bat  Mike Brown par T.K.O. au 1er round
145 lbs : Diego Brandao bat Daniel Pineda par décision unanime
145 lbs : Manny Gamburyan bat Cole Miller par décision unanime
205 lbs : Ovince St-Preux bat Cody Donovan par K.O. au 1er round
155 lbs  James Vick bat Ramsey Nijem par guillotine au 1er round

Les récompenses de la soirée (L'UFC remet 50 000$ aux combattants suivants)



·     Combat de la soirée: Michael McDonald vs. Brad Pickett
·     Knockout de la soirée: Travis Browne et Matt Brown
·     Soumission de la soirée Chael Sonnen et Michael McDonald
 




Commentaires