BORNES ÉLECTRIQUES

Quand on travaille sur un « projet » en séduction, une des peurs fréquentes est celle de se trouver dans la « friend zone ». En effet, ce n'est pas très plaisant de fréquenter une fille qui est nullement intéressée à aller plus loin. C'est encore moins dans notre intérêt de s'attacher émotionnellement à quelqu'un qui ne vous voit que « comme un ami ». C'est pourquoi, cette semaine, mon article portera sur ce qu'est exactement la « friend zone » et comment on y entre (afin de l'éviter!).

Avant d'aller plus loin, je vous invite à lire le premier article de mon « dossier » sur la friend zone : Pourquoi êtes-vous « friend zone »? Ce dernier se voulait une introduction au sujet. Dans cet article-ci et le prochain (qui portera sur comment sortir de la friend zone), nous creuserons davantage le sujet.

La théorie des échelles

J'ai découvert cette théorie un peu par hasard et à l'époque, elle m'avait bien fait rire. Avec le temps, je me rends compte que la plupart des histoires que j'entends ou même que je vis sont assez près de ce que la théorie véhicule. Elle nous explique notamment que pour une femme, il y a deux « échelles » que l'homme peut monter, soit celle de l'amant et celle de l'ami, mais que ces deux échelles ne se croisent jamais. Dans les premières conversations avec une femme, elle vous classera dans l'une des deux échelles et vous y serez « prisonnier à jamais ».

Donc, si vous êtes dans l'échelle de l'amitié, le mieux que vous pourrez faire sera de devenir encore plus ami avec la fille (ce qui n'est pas votre but). Ça expliquerait aussi pourquoi il est plutôt difficile de rester réellement ami avec un ex, puisqu'à la base, cette relation ne se situe pas dans la bonne échelle (celle de l'amitié). Je dirais que bien des gars utilisent le même genre de système (parce que oui, les gars friend zone aussi des femmes), donc ce n'est pas exclusif à la femme, contrairement à ce que la vraie théorie de l'échelle affirme.

Les fameuses raisons

Qu'est-ce que la femme considère afin d'établir son choix sur le type d'échelle? Il y a autant de réponses que de types de femmes, mais on peut sortir quelques idées :

  • l'apparence physique;
  • la personnalité (charisme, humour, intérêt);
  • l'âge;
  • la proximité géographique;
  • la situation sociale (par exemple, vous avez moins de chances si vous êtes l'ex de sa meilleure amie…);
  • l'intervention du Saint-Esprit.

La situation de friend zone survient quand les deux personnes placent l'autre dans une échelle différente. Si les échelles sont semblables, on aura alors une amitié normale ou un potentiel amoureux. La majorité du temps, une tentative de changer d'échelle va mettre fin à la relation. Les gens acceptent difficilement ce fait et tomberont en dissonance cognitive. Cela signifie qu'on vient d'ébranler l'image que la personne a d'elle-même et qu'elle cherche de nouveaux repères. Les réactions les plus fréquentes sont de ne plus parler à l'autre (en fuyant, on évite d'avoir à se poser des questions) ou bien de se faire croire qu'on a de minces chances que ça fonctionne (et c'est là que ça fait un peu pitié…).

Maintenant qu'on comprend un peu plus ce qu'est la friend zone, que doit-on faire quand on est pris dedans? C'est ce dont je traiterai dans le prochain et dernier article de cette série! N'hésitez pas à me donner vos commentaires, vos trucs de séduction ainsi que des idées de sujets. Je suis ouvert!
 

Commentaires