BORNES ÉLECTRIQUES

C'est devant une salle comble que fut présenté l'UFC 158, au Centre Bell. Les amateurs présents, arborant pour plusieurs un bandeau à l'effigie de St-Pierre, ont eu droit à l'un des meilleurs galas présentés par l'UFC cette année.

La guerre psychologique qu'a livré le clan Diaz à St-Pierre s'est poursuivie avant le combat. Ils accusaient le clan St-Pierre d'avoir fait les bandages, aux mains de St-Pierre, trop serré. La régie des alcools et des jeux ont vite fait d'aviser le clan Diaz que tout était réglementaire.
 
C'est vers minuit que Diaz fit son apparition, sous les huées bien nourries des amateurs. Après, ce fut au tour du héros local, Georges St-Pierre, concentré comme jamais. Dès les premiers instants du combat, St-Pierre amena Diaz au sol et parvint à le contrôler aisément en lui assenant plusieurs coups.
 
Durant tout le combat, St-Pierre a outrageusement dominé l'athlète classé troisième de sa division. Il y a bien eu quelques moments où Nick Diaz est parvenu à atteindre le champion de bonnes combinaisons, mais jamais St-Pierre n'a été en danger. À la fin du 3e round, Diaz a eu un avertissement après la cloche pour avoir tenté de frapper St-Pierre.
 
Au cinquième round, on s'attendait à ce que Diaz sorte en force, il était évident qu'il se devait de terminer St-Pierre. Par contre, l'athlète de Saint-Isidore ne le voyait pas ainsi. Après quelques bons échanges, St-Pierre envoya Diaz au tapis et lui assena un violent coup de coude. La fin du combat fut annoncée et c'est un Georges St-Pierre fatigué et soulagé qui a vu son bras levé. Il a avoué, lors de la conférence de presse, qu'il s'est senti fatigué en fin de combat.
 
Condit perd, mais quitte en héros 
 
En combat coprincipal, l'aspirant numéro un et deux au titre des mi-moyens s'affrontaient. Johnny Hendricks voulait prouver qu'il est prêt pour un combat de championnat en battant l'ancien champion par intérim Carlos Condit.
 
Condit, nouveau favori des québécois, a démontré tout au long du combat pourquoi il ne s'était jamais fait passé le KO. Lors des deux premiers rounds, Hendricks l'a atteint de toute sa force de frappe, mais Condit n'a même jamais plié les genoux.
 
Lors du troisième engagement, Hendricks semblait épuisé et Condit en a profité pour l'atteindre de violents genoux au visage. Pour éviter de se faire passer le KO, Hendricks a passé la majeure partie du round à s'accrocher à Condit en tentant de l'envoyer au tapis. Au son de la cloche, les amateurs se sont levés d'un bond pour acclamer le spectacle que ses deux guerriers venaient de livrer, mais surtout pour le courage et le coeur que Condit a démontrés. Il a même eu droit à une ovation à son départ de l'octogone. Cette performance leur méritera les honneurs du combat de la soirée et le bonus de 50 000 $ qui vient avec pour chacun.
 
Dana White confirmera en conférence de presse que Johnny Hendricks sera le prochain adversaire contre Georges St-Pierre.
 
Entrée réussie pour Côté dans les mi-moyens 
 
C'est un Patrick Côté extrêmement concentré qui fit son entrée dans l'octogone. Dès les premières minutes, Côté et Voelker se sont échangé plusieurs coups. Voelker parvint à envoyer le Québécois au tapis, mais c'est ce dernier qui est allé de quelques tentatives de soumission.
 
Lors du deuxième engagement, Côté dut encaisser deux coups de genoux qui lui vaudront quelques points de suture. Malgré ses coups, le Predator fut l'agresseur pour la majorité du round. Le dernier round fut à l'avantage de Voelker. Côté n'avait plus l'énergie de répliquer aux coups de son adversaire. La décision ira à l'avantage de Patrick Côté qui goûte à sa première victoire dans les mi-moyens.
 
Après le combat, il admit que sa coupe de poids avait peut-être causé son manque d'énergie.
 
UFC 158 Les Résultats 
 
Carte Principale 
 
Georges St-Pierre* bat Nick Diaz par décision unanime
Johnny Hendricks bat Carlos Condit par décision unanime
Jake Ellenberger Bat Nate Marquardt par KO au 1er Rd
Chris Camozzi bat Nick Ring* par décision partagée
Mike Ricci* bat Colin Fletcher par décision unanime
 
Carte Préliminaire 
 
Patrick Côté* bat Bobby Voelker par décision unanime
Darren Elkins bat Antonio Carvalho par TKO au 1er Rd
Jordan Mein* bat Dan Miller par TKO au 1er Rd
John Makdessi* bat Daron Cruickshank par décision unanime
Rick Story bat Quinn Mulhern par KO au 1er Rd
TJ Dillashaw bat Issei Tamura par TKO au 2e Rd
George Roop bat Reuben Duran par décision unanime
*Combattant canadien 

Commentaires