Le slam : une fille dans un monde d’hommes

Dans mes intentions de vous présenter des artistes de la relève comme dans mon billet sur le sujet de la semaine dernière, je vous présente une fille!!!

Eh oui! une fille : Madame Cosinus!

L’humour (le slam et la scène) est assurément un monde d’hommes. Non pas qu’il n’y a pas de place pour les filles, mais c’est une généralité. Déjà, de se démarquer comme humoriste ou slameur, être sur une scène et être une fille soulève des défis supplémentaires; c’est simplement un fait. Les défis sont de taille. Nous n’irons pas sur ce terrain, mais je voulais simplement vous mettre en contexte du fait que je présente une fille dans Affaires de gars. Une fille apporte une vision différente et les différences, c’est ce qui nous fait évoluer.

Julie Dirwimmer est une slameuse d'origine française. Elle pratique son art oratoire sur les scènes montréalaises depuis 4 ans. Ayant une formation scientifique, Julie Dirwimmer, ou Madame Cosinus de son nom de scène, emploie souvent des termes scientifiques mais leur fait dire complètement autre chose. Ça donne « La psychologie de l'atome », « La Pi-toune », mais aussi « La condition du pet » ou « Cher spermatozoïde ».
 
Madame Cosinus se définit comme une slameuse scientifique. Elle utilise les mots et les concepts issus des savoirs académiques pour produire une poésie populaire qui traite de sujets de société actuels comme la famille, l’amour (c’est une fille) et l’identité.

Dans la pure tradition du slam, Madame Cousinus livre ses textes sous forme de performances orales de trois minutes, a capella et à l’occasion d’évènements culturels et scientifiques.
 
Je vous invite à découvrir cette artiste FILLE avec sa magie des mots que j’ai fort appréciée.

Bon succès à Madame Cosinus               

Commentaires