S'il y a bien une chose qu'on ne peut reprocher à Nintendo, c'est son talent pour créer des personnages marquant le jeu vidéo. Parmi ces derniers se trouve le gros et sympathique Donkey Kong, qui amuse les joueurs depuis plus de 30 ans maintenant ! Loin de laisser paraître des signes de vieillesse, le gros macaque prend d'assaut la Nintendo 3DS avec une superbe aventure étant parue il y a quelques années sur la Wii. Vaut-elle encore la peine d'être jouée aujourd'hui ? Absolument, bien que ce ne soit pas réellement nécessaire si vous avez joué à la version originale.

Le retour à l'âge d'or du jeu de plates-formes

Donkey Kong Country Returns 3D est ce que je nomme un retour à l'âge d'or du jeu de plates-formes. À l'instar des jeux de ce genre parus au cours des années '80 et '90, il n'y a pas vraiment d'histoire, seulement une simple mise en scène où l'on voit que l'île de Donkey Kong a été envahie par d'étranges créatures ayant la forme d'instruments de musique et possédant la faculté d'hypnotiser les animaux. Ayant volé toutes les bananes de l'île, ce sera à Donkey et son fidèle comparse Diddy d'écrabouiller ces êtres de malheur afin de remettre la main sur les fruits qu'ils aiment tant.

Il n'y a donc pas vraiment d'histoire au sein du jeu et, bien honnêtement, on s'en fiche. On n'en a que faire de l'absence d'une quelconque trame narrative parce que le jeu est tout simplement excellent. Le design des niveaux est de très grande qualité, comportant un bon lot d'obstacles variés auxquels on doit faire face. Parcourir chaque tableau est un pur délice, d'autant plus qu'une belle variété est présente. En outre, les fans de Donkey Kong Country seront heureux de retrouver beaucoup de tableaux où l'on doit chevaucher un kart de mine tandis que ceux n'ayant jamais joué à un jeu de la franchise DKC auront beaucoup de plaisir à parcourir des niveaux allant de la jungle à la plage en passant par quelques tableaux au sein desquels on ne progresse que par de beaux jeux d'ombres et de lumières.

Toutefois, là où DKC Returns 3D accroche réellement est au niveau de la pléthore d'objets à récolter dans chaque tableau. Chaque niveau possède son amalgame de passages secrets à dénicher et d'objets à amasser, qu'il s'agisse de bananes, de sous bananes, des fameuses lettres KONG, des ballons de vie ou bien de pièces de casse-tête débloquant des images. D'ailleurs, vous retrouverez beaucoup de ces pièces au sein de défis cachés qui, malheureusement, se ressemblent au fil des tableaux et qui deviennent plutôt répétitifs. Quoi qu'il en soit, le jeu contient beaucoup d'éléments à amasser conférant sans cesse l'impression d'être récompensé pour nos efforts, ce qui est très agréable.

Un mode facile vraiment utile ?

DKC Returns 3D n'est pas qu'un simple port de la version Wii du même du jeu. En effet, le studio Monster Games a inclus quelques nouveautés, la plus importante étant un nouveau mode Facile. En jouant à ce dernier, vous pourrez encaisser un coup supplémentaire et serez sauvé d'une chute grâce à un nouveau ballon vert. Ce mode est-il vraiment utile pour autant ? Certains reprocheront à Nintendo de trop vouloir simplifier ses jeux, mais devant le défi que représente DKC Returns 3D, le mode Facile pourrait convenir à plusieurs, surtout ceux qui ne sont pas habitués aux jeux de plates-formes.

Effectivement, le jeu n'est pas le plus aisé qui soit et la mort est plus courante que rare au sein de l'aventure. Dans certains niveaux, il faut de bonnes habiletés pour parvenir à les terminer, surtout lorsqu'on veut tout amasser. En ce sens, le mode Facile est le bienvenue pour ceux n'ayant pas de bons réflexes ou bien n'étant pas habitués aux jeux de plates-formes. Ah, petit conseil pour survivre : essayez d'avoir Diddy en permanence avec vous. Son jetpack permettant de planer quelques secondes dans les airs n'est pas seulement utile, mais tout bonnement vital dans certains niveaux à un point tel qu'il est impossible d'obtenir certains objets sans son aide.

Monster Games a aussi ajouté un monde supplémentaire comportant 8 niveaux, chacun d'eux étant basé sur un monde du jeu original. Pour le débloquer, il vous faudra récolter toutes les pièces KONG du jeu puis terminer le tableau supplémentaire de chaque monde, ce qui n'est pas une mince tâche. Ce monde boni est intéressant et renferme aussi son lot de défis, mais comme seule différence majeure par rapport à la version Wii, disons qu'il ne justifie pas à lui seul l'achat de la version 3DS si on a joué à DKC Returns il y a quelques années.

Un mode coopératif est aussi présent, mais comporte plusieurs limites. En outre, pour en tirer profit, il faut que chaque joueur possède sa cartouche de jeu. De plus, le plaisir que l'on peut en retirer n'est pas aussi grand que lorsqu'on joue en solo. Pour vous dire, un joueur contrôlera Donkey tandis que l'autre tirera des arachides avec Diddy. C'est sympathique, mais simplement canarder ses ennemis à l'aide de cacahuètes n'est pas aussi plaisant que de contrôler à la fois Donkey et Diddy en solo.

Du 3D pas vraiment nécessaire

En se fiant au nom du jeu, on peut aisément conclure que le 3D est un élément important de cette nouvelle version. Pourtant, il n'est pas nécessaire, loin de là même. Oui, il y a quelques éléments intéressants lorsqu'on active le 3D (dont des ennemis qui sont projetés dans l'écran et qui donnent l'impression de sortir de ce dernier), mais en toute honnêteté, j'ai rapidement désactivé le 3D. La raison est bien simple : en activant le 3D, certains éléments des décors se confondent, rendant la progression au sein des niveaux quelque peu chaotique. On ne voit pas bien certains objets en activant le 3D, d'autant plus qu'en raison de la plus petite taille des écrans de la 3DS comparativement à un écran de télévision, il faut à la base composer avec une moins grande netteté du rendu visuel. Ne vous méprenez pas, DKC Returns 3D est un beau jeu, mais son aîné paru sur Wii lui est supérieur tandis que l'option 3D n'est vraiment pas nécessaire pour profiter du jeu.

Verdict

J'ai adoré Donkey Kong Country Returns sur Wii et j'ai autant aimé cette version portable. Vaut-elle la peine si, tout comme moi, vous avez joué au jeu original ? Même si j'ai encore eu beaucoup de plaisir, je dois dire qu'à moins d'être un grand fan de jeux de plates-formes ou de Donkey Kong, vous pouvez passer votre tour, les bonis ajoutés ne valant pas à eux seuls un achat.

Par contre, si vous n'avez jamais joué à DKC Returns, alors cette version portable est un must et doit sans contredis faire partie de votre collection. Non seulement est-ce un excellent jeu de plates-formes à la base, mais en plus, il représente tout un défi, particulièrement pour le terminer en entier. Retro Studios a vraiment fait un travail de maître avec DKC Returns sur Wii et on le réalise pleinement quelques années plus tard avec sa version portable n'ayant pris aucune ride malgré le passage du temps !

Ce que vous aimerez :
- Le design de niveaux impeccable
- Les nombreux objets à amasser
- La musique et le visuel rappelant les vieux Donkey Kong Country !

Ce que vous n'aimerez pas :
- Le 3D, qui n'est pas nécessaire
- La difficulté du jeu, qui fera peur à plus d'un
- La répétition des défis cachés

Note : 9 sur 10

Commentaires