BORNES ÉLECTRIQUES

Si vous avez grandi ou étiez ados dans les années 80, Simple Minds vous est familier : le nom du groupe, les clips, les succès à la radio et cette voix unique, celle de Jim Kerr. Par contre, probablement que peu de gens savent que les membres sont toujours actifs, puisque leur matériel plus récent n'est plus vraiment diffusé de ce côté-ci de l'Atlantique. Pour les nostalgiques, ils viennent de mettre sur le marché une nouvelle compilation de succès qui s'intitule « Celebrate ». Un bon achat?

A-B-S-O-L-U-M-E-N-T!

L'album est disponible en version simple, double ou triple CD. Pour la grande majorité des gens, la version simple suffira, mais plus le groupe a piqué votre intérêt, plus il est intéressant d'aller vers les deux autres versions pour découvrir ce que le groupe a fait entre 1995 et maintenant.

La chanson de Breakfast Club
Simple Minds sera toujours associé chez nous à Don't You (Forget About Me). C'est la chanson qui a fait exploser leur carrière en 1985, et officiellement mis le groupe sur la carte. Mais rappelons-nous qu'entre 1982 et 1991, les gars ont connu plusieurs autres hits, qu'il me fait plaisir de vous remettre en mémoire avec cette compilation :
1982 : Someone Somewhere In Summertime
1982 : Promised You A Miracle
1983 : Waterfront
1985 : Alive And Kicking
1985 : Sanctify Yourself
1985 : All The Things She Said
1989 : This Is Your Land
1989 : Belfast Child
1989 : Mandela Day
1991 : See The Lights
1991 : Let There be Love

Bon, oui, il y en a eu d'autres, mais ceux-ci viennent à l'esprit plus aisément que les autres, disons-le ainsi.

Cette compilation en version simple n'est peut-être pas essentielle pour ceux qui possèdent une des précédentes compilations intitulée Glittering Prize, mais les versions double et triple viennent bien compléter cette dernière, nous proposant du matériel de 1995 à aujourd'hui,

D'ailleurs, en 1995, lorsque le groupe était considéré comme à peu près mort, Jim Kerr et Charlie Burchill avaient réussi un coup de maître en ramenant le groupe à l'avant-plan de la scène musicale avec l'excellent Good News From The Next World, qui comprenait une de mes préférées de la formation, soit She's A River.

Par la suite, le groupe est retourné dans l'ombre, mais a lancé plusieurs disques, exploré différents styles, changé régulièrement de membres dans la formation. Il a tout de même offert quelques coups de génie que vous pourriez prendre plaisir à découvrir, en plus de deux nouvelles chansons (Blood Diamonds et Broken Glass Park) qui laissent présager un bon 16e album de nouveau matériel original, quelque part d'ici la fin de 2013. D'ici là, redécouvrez cette formation écossaise avec le plus grand plaisir, grâce à Celebrate.




Commentaires