BORNES ÉLECTRIQUES

Nous avons décidé de consacrer, cette semaine, notre chronique hebdomadaire à une artiste qui a fait la manchette récemment dans la presse à sensations, en plus de prêter sa voix dans l'un des plus importants films d'animation des derniers mois.

Beyoncé (de son vrai nom Beyoncé Giselle Knowles-Carter) a, en effet, fait beaucoup parler d'elle dans les dernières semaines. Il faut dire que la femme de 31 ans était l'objet de rumeurs concernant une éventuelle grossesse. Pour démentir ces dernières, elle a publié une photo d'elle avec Jay-Z en train de boire du vin. Mais outre tous ces racontars touchant sa vie privée, que sait-on réellement d'elle? Nous vous proposons un bref parcours afin de mieux la connaître.
 
Une artiste parmi les plus populaires des années 2000
 
L'Américaine s'est surtout fait connaître comme auteure-compositrice-interprète de R'n'B. À ce jour, elle aurait vendu plus de 100 millions d'albums, ce qui fait d'elle l'une des artistes les plus populaires de la dernière décennie. Par ailleurs, en 2009, le magazine Billboard l'a classée comme l'artiste féminine ayant eu, dans la décennie 2000 à 2009, le plus de succès et celle ayant été la plus jouée à la radio.
 
Mais ce n'est pas tout! Le prestigieux Time Magazine l'a fait figurer dans sa liste des 100 personnes les plus influentes dans le monde. Ça n'a donc pas été surprenant de la voir chanter l'hymne national américain dans le cadre de la deuxième investiture du président Barack Obama, en janvier 2013. Elle a aussi eu la chance de chanter pendant la mi-temps du Super Bowl XLVII, en février dernier, l'un des évènements les plus médiatisés.
 
Une chanteuse au cinéma
 
Mis à part sa carrière de musicienne, elle a toujours porté un grand intérêt au cinéma. Sa première apparition au grand écran ne date pas d'hier. En 2002, on a, par exemple, pu la voir dans la comédie Austin Powers contre l'homme au membre d'or, où elle interprétait la charmante Foxxy Cleopatra.
 
En fait, elle a toujours été intéressée par les rôles plus légers et comiques. Elle récidivait en 2006 dans le remake La Panthère rose en incarnant la fiancée d'un entraîneur assassiné. La même année, elle a rayonné dans le film musical Dreamgirls.
 
Après une pause de quelques années, on a finalement pu revoir Beyoncé au cinéma dans Épique, le nouveau film d'animation des créateurs de L'Ère de glace. « Voir » est ici un grand mot puisqu'elle prêtait plutôt sa voix à l'un des personnages les plus importants du long métrage, Tara. Elle a ainsi prouvé qu'elle pouvait également exceller dans le doublage.
 
Les prochains mois risquent d'être chargés pour l'artiste qui a entamé, au début de l'année, sa troisième tournée internationale, The Mrs. Carter Show World Tour. Elle devrait s'arrêter au Centre Bell de Montréal le 22 juillet prochain dans un spectacle qui promet d'en mettre plein la vue aux spectateurs! 

Commentaires