Vous savez comment reconnaître un cycliste heureux? Ça dépend du nombre de mouches collées dans ses dents. Ça faisait plusieurs fois que je le voyais passer le sourire aux lèvres, avec son vélo de montagne pas pesant. Il a de la gueule ce type. Un matin, je lui fais signe, il s'arrête. Nous discutons comme si nous nous connaissions depuis toujours. Il m'a dit son âge, j'ai soudé. Une belle personne, le bonheur sur deux roues. Je lui tire le portrait. Soudainement, je n'ai plus peur de vieillir.
Photo prise avec un Canon compact Powershot, passée au noir et blanc dans Photoshop.

Photo : René Marquis

Commentaires