Comme vous le savez probablement si vous lisez mes articles sur Affaires de Gars, je suis un fan de Star Wars. Je possède, évidemment, tous les films, ainsi que plusieurs objets de collection comme des vêtements, des figurines et des répliques de vaisseaux. Une autre de mes passions concerne les montres. J'en possède quelques-unes. Quand j'ai appris qu'une entreprise japonaise allait commercialiser des montres à l'effigie de la Guerre des étoiles, j'étais l'homme le plus heureux du monde!
 
Seiko a fabriqué plusieurs montres représentant les personnages les plus populaires de l'univers créé par George Lucas : R2-D2, Darth Maul, Darth Vader, Yoda, C-3PO et un Stormtrooper. Chacun de ces modèles offre un affichage analogique traditionnel, c'est-à-dire avec des aiguilles.
 
Par contre, la montre R2-D2 a une petite particularité : elle est livrée avec un écran haute résolution en noir et blanc de 300 ppp et est même capable d'afficher certaines scènes mémorables de la saga.

Ce n'est pas donné... 

Le petit hic, c'est que ces produits ne sont pas des plus abordables. En effet, on parle d'un prix d'environ 1 800 $. En plus, les montres ne sont disponibles que sur la version japonaise du site Internet d'Amazon. Certains affirment toutefois qu'on peut trouver quelques modèles sur eBay; ils seraient aussi légèrement moins chers. Avis aux intéressés!
 
Il faudra cependant faire vite si vous voulez vous en procurer une puisque, comme c'est souvent le cas avec les produits dérivés de Star Wars, il s'agit de modèles limités. Pour chaque produit, il existe seulement de 500 à 1 500 exemplaires; c'est très peu!
 
Je pense qu'il pourrait s'agir d'un bon investissement à long terme. C'est le genre de produit dérivé qui peut prendre de la valeur si on le conserve correctement quelques années. Bon, je sais que ce n'est pas scientifiquement prouvé, mais vous pourrez quand même vous en servir comme excuse à donner à votre douce moitié pour justifier l'achat de l'une de ces montres. Peut-être qu'elle sera moins en désaccord...

Source : Technabob.
 

Commentaires