Ah! Enfin! Nous voici au moment de l'année où l'on sépare les hommes des enfants des poissons rouges. C'est là où des joueurs ordinaires deviennent possédés par l'esprit de Joe Malone et se transforment en menaces quasi imparables. C'est là où des gardiens de buts autrement solides et fiables deviennent des passoires industrielles et des sujets de jokes plates de ballon de plage pendant l'été. Bref, j'adore ce moment de l'année. La vraie saison. Celle qui me démontre à quel point j'ai perdu mon temps en suivant l'évolution des Blue Jackets de Colombus. Mais trêve de plaisanterie. Voici mes prédictions pour la première ronde. Si vous voulez faire de l'argent en pariant... ben allez voir ailleurs! Je ne veux pas être responsable de l'augmentation de la clientèle des soupes populaires.  

Dans l'est 

Rangers de New York vs Sénateurs d'Ottawa :  
Franchement, je ne vois pas comment les Sens vont pouvoir rivaliser avec les puissants Blue Shirts. Meilleure défensive, meilleure attaque, meilleur coach, meilleur deux pour un sur la bière... En fait, la seule façon qu'Ottawa peut battre NY, c'est en retournant dans le temps pour repêcher tous les joueurs des Rangers et les envoyer dans la KHL. Bref, Ottawa est dans la ma....
RANGERS EN 5

Bruins de Boston vs Capitals de Washington :  

Je hais les Bruins. Pour vrai. Mais même aveuglé par une si grande amertume, je prédis tout de même que les Caps vont en manger une. Un gardien de but de la ligue américaine, une défensive qui n'arrêterait même pas un courant d'air et une attaque qui semble attendre que le grand Alex s'essouffle avant de se dire qu'il faudrait peut-être l'aider un peu. Y a trop d'éléments qui vont mal dans la capitale américaine et, pour une fois, ça n'a aucun rapport avec les républicains.  
BOSTON EN 5


Devils du New Jersey contre Panthers de la Floride :
Zzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzzz ça va être plate en st-ciboulot.  
DEVILS EN 6

Pingouins de Pittsburgh vs Flyers de Philadelphie :

LA série de la première ronde. Crosby, Malkin et cie contre l'armada en orange et noir. Cette série va se jouer dans les buts.  Et encore une fois, les Flyers comptent sur un gardien plus inconstant que la météo. De son côté, Fleury a connu la meilleure saison de sa carrière, rien de moins. Les Pingouins vont être très difficiles à arrêter, mais Philly va se battre jusqu'au bout comme un diable dans l'eau bénite bouillante, salée et coupée avec de l'alcool à friction. Ça va saigner un peu.  
PITTSBURGH EN 7

Dans l'ouest  

Canucks de Vancouver vs Kings de Los Angeles :  
Tout dépend des Sedin. Si les jumeaux continuent sur leur lancée, c'est-à-dire se pogner le beigne à deux mains et quart, les Kings vont surprendre les Canucks. Luongo se doit d'être meilleur que Quick. Les Kings ne marquent pas beaucoup, mais j'ai l'intime conviction qu'ils vont débloquer face à un gardien qui nous a habitués à un relâchement en séries.  
Alors je me lance : KINGS EN 7

Blues de St-Louis vs Sharks de San Jose :
Hahahahahahaha! Désolé, je suis incapable de ne pas rire quand je regarde à quel point les Sharks sont déprimants. Pendant des années ils avaient un club à tout casser sans jamais s'approcher à moins d'un mille du saladier d'argent. Et cette année ne fera pas exception. Bog Joe vieillit, Marleau aussi et je ne comprends pas toute l'admiration que les gens ont pour Joe Pavelski. Oui, il est bon, mais de grâce, on est loin d'Yzerman. Je prédis que Pavelski va mener les Sharks au chapitre des points. Malheureusement, il va aussi mener quand l'équipe finira son tournoi de golf dans deux semaines.  
BLUES EN 6


Blackhawks de Chicago vs Coyotes de Phoenix :
Dans la vraie vie, les coyotes ne mangent pas d'éperviers. Dans la vraie vie aussi, les coyotes n'ont pas d'avenir à Phoenix. Mon petit doigt me dit qu'ils vont tout faire pour retarder leur déménagement du désert de l'Arizona à (insérez ville ici). Et si ça veut dire éliminer des Hawks qui ont eu une saison en dents de scie, ben soit.  
COYOTES EN 7

Red Wings de Detroit vs Predators de Nashville :
Detroit est une équipe plus qu'aguerrie et expérimentée, alors que Nashvile a surtout de l'expérience en continental. Peu importe, les Preds sont mûrs pour gagner une série. Oui ok, les Wings sont supérieurs sur papier, mais tout le monde sait que du papier ça score pas en avantage numérique. Pis Lidstrom va ben finir par manquer de gaz à un moment donné. Non? Peu importe.  
PREDATORS EN 6

Commentaires