BORNES ÉLECTRIQUES

Il y a bien des façons d'être plus actif dans la vie de tous les jours, comme prendre l'habitude d'aller marcher sur l'heure du midi, prendre les escaliers au lieu de l'ascenseur, etc. La question est surtout de savoir quelle serait l'option la plus profitable. Que diriez-vous si je répondais en vous disant que l'un des meilleurs choix se ferait tout bêtement à la maison dans le confort de votre foyer, et même au lit?! Vous saisissez de quoi je parle, non? En effet, le sexe serait à mon avis l'option de premier choix, et ce, pour une multitude de raisons...

Premièrement, il s'agit de l'un des meilleurs exercices que vous pouvez faire pour les abdominaux. Les gens croient que pour avoir un six pack, il faut se procurer un gadget spécial acheté à la télé ou passer des heures à faire des crunchs, ce qui est totalement faux. En fait, la pratique régulière du coït est peut être tout ce qu'il vous faut pour faire ressortir un peu plus ces muscles qui dorment sous cette petite couche de graisse.

En parlant de gras abdominal, un lien a particulièrement été remarqué entre un niveau de cortisol élevé et l'accumulation de gras abdominal. De plus en plus de recherches démontrent en fait des liens entre les facteurs de stress qui caractérisent le mode de vie d'aujourd'hui et plusieurs pathologies ou conditions (ex. : troubles cardiaques, embonpoint, etc.). L'exposition au stress augmente effectivement le niveau de cortisol, une hormone que le corps sécrète normalement en réponse à un stimulus, mais qui s'avère néfaste lorsque cette stimulation dépasse la capacité d'adaptation de l'organisme. L'orgasme stimule la sécrétion d'endorphine, cette hormone qui produit ce sentiment euphorique de calme et de bien-être. Cette situation aura donc entre autres un effet indirect sur la réduction du cortisol et, comme vous le savez maintenant, cette diminution aura elle-même un effet indirect local sur le gras abdominal. Pas besoin d'être fort en math pour comprendre qu'on vient de faire d'une pierre deux coups!

On associe la testostérone à l'homme, comme si elle le définissait, ce qui n'est pas totalement faux étant donné son importance. Le corps est une machine en constante adaptation et plus on entretient une fonction, plus elle est productive. En contrepartie, si on ne l'utilise pas pour une période donnée, on en perd les qualités et cela ne peut être plus vrai que pour le sexe (encore plus avec l'âge). On peut difficilement aussi bien exprimer ce principe que par l'expression anglaise use it or lose it... Vous saisissez? Votre libido est un bon indicateur de votre niveau de testostérone et l'éveil sexuel (tout ce qui est aphrodisiaque) restera toujours la meilleure façon de stimuler votre production de testostérone!

Ensuite, il y a l'activité en tant que telle. L'essoufflement provoqué par la nature intense du coït va créer ce qu'on appelle en physiologie de l'exercice une « dette d'oxygène ». Cela signifie que contrairement à une activité de faible intensité comme la marche, qui ne brûle que des calories pendant que vous faites l'activité, une activité de courte durée mais de haute intensité aura comme effet de stimuler le métabolisme pour les heures qui suivront cette dernière, car l'organisme tente de récupérer du manque d'oxygène subi au cours de l'activité. Cela veut donc dire qu'en plus d'avoir réalisé un bon exercice cardiovasculaire, vous continuez de brûler des calories, et ce, même si vous vous êtes assoupi… n'est-ce pas merveilleux?

Pour finir, parlons un peu de cette fameuse croyance voulant que le sexe nuise à la performance sportive. Non seulement n'est-elle pas fondée, mais je dirais même que personnellement, j'applique la règle inverse. En effet, avec le temps, j'avais remarqué que mes abdominaux étaient toujours plus définis lorsque j'étais en couple que lorsque j'étais célibataire… je me souviens d'un moment en particulier, à l'approche du championnat canadien, où j'étais célibataire depuis un certain temps. C'était la première fois que je me préparais seul et j'avais beau faire tout ce que j'avais l'habitude de faire pour me préparer, je n'arrivais pas à retrouver la définition abdominale que je devais présenter… il manquait un petit quelque chose… Et puis, à quelques semaines du concours, je me suis fait une copine… et vous savez comme moi comment sont les débuts d'une relation côté sexe! Je suis finalement arrivé sur la scène dans la meilleure condition de ma vie et j'ai remporté mon deuxième titre canadien toutes catégories! Vous comprendrez donc que je suis loin de pratiquer l'abstinence à l'approche d'une compétition.

Trouvez-moi une autre activité qui, en quelques minutes, optimise toutes les hormones de votre corps, vous fait brûler autant de calories pendant ainsi qu'après l'activité et tout ça, en restant au lit? Non seulement cette activité représente une des meilleures façons d'augmenter son activité physique, mais je me demande bien dans quelle situation il pourrait être profitable de s'en passer? Prenez aussi note que je pourrais continuer et m'étendre sur les autres bénéfices physiologiques comme la vasodilatation ou l'insuline, mais je vais m'arrêter là pour le moment…

Donc ce soir, en rentrant à la maison, pourquoi ne pas prendre votre copine dans vos bras pour l'embrasser avant de la regarder dans les yeux avec un petit sourire en coin en lui disant : « Bonsoir chérie, ça te dit de faire des abdos? »

Commentaires