L'une des plus célèbres franchises d'horreur du cinéma, « Chucky », fête ses 25 ans cette année. Avec « Curse of Chucky », qui a été présenté en première mondiale au festival Fantasia, vendredi dernier, Don Mancini, le créateur de la saga, nous montre que sa fameuse poupée n'a pas pris une ride. Bien au contraire, elle est en pleine forme!

Chucky n'est pas content!
 
Nica (Fiona Dourif) est en deuil. Sa mère s'est récemment enlevé la vie dans la résidence familiale. Sa grande sœur Barb (Danielle Bisutti) débarque avec sa famille pour l'aider notamment à nettoyer la maison. Très tôt, sa jeune fille se prend d'affection pour une étrange poupée, Chucky, que Nica a reçu, il y a quelques jours par la poste, sans trop connaître le destinataire. Et si c'était Chucky qui avait sauvagement assassiné sa mère?


 
À l'ancienne
 
Après toutes ces années, j'ai été content de retrouver les « anciens » de la série. Don Macini signe la réalisation, mais également le scénario, alors que Brad Dourif prête sa voix terrifiante à la poupée démoniaque. Rappelons que c'est lui qui double Chucky depuis le début.
 
Il y a peu de décors. L'action se passe principalement dans le manoir familial. On s'en doute, le tout est sombre et franchement lugubre. Une bonne partie du film se déroule d'ailleurs pendant une violente nuit d'orage. Bien sûr, il ne pourrait pas y avoir plus cliché que ça, mais étonnamment, c'est drôlement efficace!
 
Curse of Chucky sait faire monter la pression. Avant de voir la terrible marionnette réellement en action, il s'écoule plusieurs longues minutes. C'est comme si on avait hâte (et en même temps peur) de la voir bouger.
 
À ma grande surprise, Curse of Chucky m'a fait sourire plus d'une fois. Ce n'est pas une comédie, mais le film est rempli d'humour noir. En fait, ce sont surtout les réactions stupides de certains personnages (stéréotypés à l'os!) qui nous font rire.
 
Gardons à l'esprit qu'il s'agit d'abord d'un film d'horreur. Quelques plans sont franchement troublants. On retrouve aussi tout ce qui fait le « charme » de ce type de production : des couteaux, du sang et même des membres décapités. Les amateurs d'hémoglobine seront conquis.
 
J'ai été heureux de voir que Curse of Chucky n'abuse pas des sursauts. Trop de films d'horreur font cette erreur. Ici, il y en a peu (même moins que je ne le pensais), mais ils sont très efficaces.
 
Les plus exigeants pourraient dire que Curse of Chucky ne comporte pas vraiment de scénario. Après tout, on ne voit que Chucky tenter de tuer les résidents de la maison. La fin semble également interminable. Cependant, je vous suggère d'attendre jusqu'à la fin du générique. On vous réserve une belle surprise!
 
Verdict
 
Il est impossible pour moi de dire si Curse of Chucky est le meilleur de la franchise. Par contre, je peux vous assurer que c'est un film plutôt épeurant qui va, j'en suis persuadé, combler le fan d'horreur en vous.
 
Cote : 3,5 étoiles sur 5

Curse of Chucky sera disponible sur Blu-Ray et DVD le 8 octobre 2013.
 
Ne manquez rien des derniers articles de notre rédacteur en chef adjoint! Suivez Philippe Michaud sur Twitter via @Micph

Commentaires