Récemment, je suis tombé sur un article du site IGN qui m'a beaucoup intéressé. En fait, l'auteur de ce billet, Rick Lane, s'est penché sur le phénomène des Succès et des Trophées, non pas sous l'angle du jeu vidéo, mais bien sous celui de la psychologie sous-tendant la présence de ces objectifs supplémentaires désormais présents dans une majorité de jeux vidéo. Les réflexions soulevées dans l'article sont parfois un peu poussées, mais elles sont intéressantes et méritent qu'on s'y attarde.

En premier lieu, Lane cite la célèbre pyramide des besoins d'Abraham Maslow et prend en exemple le jeu MineCraft afin d'expliquer en quoi les Succès de ce jeu rendent ce dernier encore plus prenant qu'il ne le serait à la base. Selon Lane, le jeu MineCraft et les Succès y étant reliés répondent à des besoins fondamentaux de l'être humain, soit ceux reliés à la survie. Ainsi, récolter des matériaux puis former des structures sont des facultés innées chez l'homme, qui lui permettent de survivre à son environnement et à ses prédateurs. Ce sont ces facultés cognitives primitives qui seraient stimulées par MineCraft et, du même coup, ses Succès, expliquant de ce fait pourquoi le jeu a connu une aussi grande popularité.

Or, la théorie qui, à mon sens, est la plus plausible pour expliquer la présence des Succès dans une majorité de jeux est celle se rapportant au fondement de l'existence humaine. En fait, la plupart des études menées en psychologie s'accordent pour affirmer que l'homme ne vit que pour une seule raison : se fixer et atteindre des buts. L'atteinte et le dépassement de ceux-ci sont ce qui motive l'homme à vivre et à évoluer. Sans but, aussi bien dire que l'existence est inutile chez l'humain. Les Succès répondraient à ce besoin fondamental en offrant aux joueurs des objectifs à atteindre. De plus, la possibilité de comparer ses Succès à ceux d'autres joueurs mousserait d'autant plus leur popularité puisque les hommes sont encore plus motivés à comparer l'atteinte de leurs objectifs par rapport à leurs semblables. Bref, c'est en obtenant une réponse à un besoin fondamental que les joueurs auraient rapidement adopté la mode des Succès.

Toutefois, bien que les Succès encouragent des joueurs à jouer à plus de jeux vidéo ou encore à explorer davantage les options proposées par les titres offerts sur le marché, ils ont aussi un mauvais côté. Des joueurs sont de vrais accrocs de Succès et cherchent à jouer à un grand nombre de jeux afin de gonfler leur nombre de points. Le désir inné de se comparer et de chercher à être meilleur que l'autre refait encore surface, mais peut aussi conférer à certains jeux une popularité artificielle. En fait, on peut se demander si la présence des Succès n'a pas aidé certains jeux à obtenir de meilleures performances commerciales que si lesdits Succès n'avaient jamais existé. Ainsi, des jeux où il est possible d'obtenir beaucoup de Succès et de points rapidement deviennent-ils populaires par la présence de ces derniers ou en raison de leur qualité? La question mérite une réflexion.

Qu'en pensez-vous? Croyez-vous que les Succès soient intimement liés à des besoins fondamentaux de l'être humain ou bien ce lien vous apparaît-il complètement farfelu?

Commentaires