Oh, que ça n'a pas pris de temps ! À peine Disney a-t-elle annoncé avoir octroyé les droits de développement de jeux basés sur l'univers de Star Wars à Electronic Arts qu'une armée de boucliers et de fans en colère se sont levés pour dénoncer cette entente. Or, objectivement, s'agit-il d'une mauvaise chose qu'Electronic Arts ait acquis ces droits ? Pourrait-on revoir d'excellents jeux Star Wars dans un avenir plus ou moins rapproché par l'entremise d'Electronic Arts ? Peut-être et voici pourquoi il est important de ne pas se laisser submerger par ses émotions dans ce dossier !

Pourquoi tant de scepticisme ?

Oui, pourquoi tant de scepticisme envers Electronic Arts ? Eh bien, disons que cela a un lien avec la réputation de la firme. Pour reprendre une célèbre analogie de Star Wars, Electronic Arts, c'est l'équivalent du « côté obscur de la Force » pour les joueurs. En proposant d'innombrables expansions et des micro-transactions à n'en plus finir au sein de ses jeux, EA s'est graduellement forgée une réputation de compagnie pensant davantage à l'argent entrant dans ses poches plutôt qu'aux consommateurs à qui sont destinés ses produits. D'ailleurs, le fait qu'EA ait récemment été élue « pire compagnie des États-Unis en 2013 » est un message clair envoyé à la firme quant à l'opinion des gens à son endroit.

EA a aussi la réputation d'abuser de ses franchises au point d'en dégoûter la planète. Pensons simplement à ses séries de sports, qui n'ajoutent que quelques options parfois très mineures d'année en année. Rappelons-nous aussi de certaines séries telles que Need for Speed ou The Sims dont les opus lancés à chaque année ont fini par tuer leur qualité momentanément ou à plus long terme. Dans le cœur des joueurs, EA n'a pas que la réputation d'abuser des expansions et des micro-transactions, elle a aussi l'image d'une firme qui, lorsqu'elle a une franchise gagnante entre les mains, en abuse tellement qu'elle finit par en extraire tout le jus beaucoup trop rapidement.

Malheureusement, ça ne s'arrête pas là. En effet, EA a un autre trait de personnalité qui lui colle à la peau, soit celui d'être une tueuse de licences. Je me rappelle de son achat du studio Bullfrog, qui a mis fin à d'excellentes franchises telles que Dungeon Keeper et Theme Hospital. Et que dire des séries Command & Conquer et Red Alert, qui sont passées de séries marquantes à des vestiges du passé en quelques années ? Même constat lorsqu'on regarde ce qu'Electronic Arts a fait de plusieurs séries de Maxis, incluant SimCity dont le lancement du dernier volet, de l'aveu même de Will Wright (créateur des Sims et de SimCity), fut « honteux ». Et on pourrait ajouter au lot les Medal of Honor, Dead Space et compagnie.

Disons qu'en considérant tout cela, on peut craindre pour la franchise Star Wars. Qui nous dit qu'Electronic Arts ne l'exploitera pas à fond et qu'elle n'utilisera pas des techniques de vente peu populaires au point de tuer les jeux basés sur l'une des grandes séries de notre histoire ?

Est-ce que ça pourrait être pire que maintenant ?

Oui, il y a bien du scepticisme concernant le futur des jeux Star Wars lorsqu'on considère leur acquisition par Electronic Arts. Par contre, en regard de ces jeux, est-ce que la situation pourrait être pire qu'elle ne l'est actuellement ? En quoi est-ce que le fait qu'EA ait les droits de produire des jeux basés sur la saga Star Wars pourrait être plus nocif qu'actuellement lorsqu'on tient compte de l'état des jeux Star Wars sur le marché ?

Soyez honnêtes et dites-moi quel est le dernier bon jeu Star Wars auquel vous avez joué ? Jedi Knight II ? Star Wars : Knights of the Old Republic ? Jedi Academy ? Star Wars: Battlefront II ? Ça fait un bout, pas vrai ? La triste vérité est que ça fait un bail qu'on ne nous a pas offert un bon jeu digne de la franchise Star Wars. Dans les dernières années, non n'avons eu droit qu'à quelques jeux basés sur Star Wars et encore moins de qualité. Disons que sauf si on vit dans un monde rempli d'éléphants volants ou que l'on prend des pilules pour voir la vie en rose en permanence, ce n'est pas Star Wars Kinect qui a aidé à redorer le blason des jeux Star Wars !

Bien que je fasse preuve de prudence, je vois l'acquisition des droits de Star Wars par EA d'un bon œil, d'autant plus que la firme a déjà mentionné qu'elle veut mettre à contribution le talent de ses studios DICE, BioWare et Visceral dans le développement de futurs jeux Star Wars « destinés aux joueurs assidus ». La perspective de voir un Star Wars : Battlefront III par les créateurs de la série Battlefield m'apparaît alléchante, tout comme celui de jouer à un jeu d'action de Star Wars conçu par Visceral. Et même si le BioWare d'aujourd'hui n'est pas le BioWare d'il y a quelques années, ce studio pourrait très bien nous offrir un autre bon jeu de rôle inspiré de la saga de Georges Lucas.

Bref...

Bref, calmons-nous avec l'annonce de Disney et Electronic Arts. Je crois qu'il y a matière à voir cette acquisition d'un bon œil, d'autant plus qu'elle ne survient pas dans un contexte où les bons jeux Star Wars sont légion. De toute façon, si Electronic Arts annonce un Star Wars : Battlefront III développé par les créateurs de la série Battlefield (ce qui devrait logiquement se produire tant les fans le demandent), je peux vous garantir que bien des joueurs oublieront la réputation d'EA et louangeront même Disney d'avoir conclu cette entente !

Commentaires