La finale du tournoi de Winston-Salem, le dernier d'importance avant le US Open, prenait son envol hier. Beaucoup de têtes de séries ont abandonné ou bien dû s'avouer vaincues cette semaine, dont Tomas Berdych, John Isner ou encore Andreas Seppi. Ainsi, Gaël Monfils (39e) et Juergen Melzer (27e) s'affrontaient lors du match ultime dans un duel meilleur de trois manches.

Ayant déjà pointé son nez au septième rang mondial, le Français a été victime de plusieurs blessures depuis, ce qui l'a fait couler dans le classement de l'ATP. Cette finale de tournoi Masters 250 était donc une bonne occasion pour lui de se rapprocher d'un rang à la hauteur de son talent.
 
Pour sa part, Juergen Melzer, 32 ans et ex-numéro huit de la planète, se devait lui aussi de profiter de cette occasion pour relancer une saison plutôt en dents de scie jusqu'à présent.
 
Dès le départ, Gaël Monfils commence à ressentir la douleur aux abdominaux qui l'avait inquiété la veille, en demi-finales, face à Dolgopolov. Mais cette fois, la blessure semblait s'être aggravée. C'est un Melzer dominant au service qui remportera donc la première manche par la marque de 6-3, face à un Monfils avec des capacités réduites.
 
Puis, dès le début de la deuxième manche, Gaël Monfils va passer une dizaine de minutes en compagnie du soigneur pour essayer d'améliorer son sort, mais en vain. Le Français abandonnera le match, offrant le trophée à Melzer sur un plateau d'argent par la marque de 6-3 et 2-1 ab.
 
Rares sont les fois que Monfils abandonne ses matchs, surtout lors d'une finale, où scénario semblable ne se produit quasiment jamais. Melzer était, lui, désolé pour son adversaire : « Quand Gaël abandonne, c'est vraiment qu'il y a quelque chose qui ne va pas, a dit le vétéran autrichien. Il a tellement de cœur. Je suis désolé pour lui, mais je suis quand même heureux de remporter ce titre après des défaites au premier match à Montréal et Cincinnati, où je n'avais pas bien joué. »
 
Pour sa part, l'Autrichien empoche un cinquième titre en carrière sur le circuit de l'ATP et se hissera au 22e rang mondial dès lundi prochain.
 
Monfils bougera lui aussi au classement pour se retrouver 34e, mais ce n'est qu'une mince consolation pour le tennisman, après son abandon en finale : « Je suis un peu triste, je suis un battant et je voulais y arriver aujourd'hui [samedi]. J'espère récupérer vite en vue de l'US Open. »
 
Merci à dhnet.be pour les extraits.

Commentaires