Voici un retour sur une soirée mémorable dans l'histoire des arts martiaux mixtes à la suite de l'évènement UFC 162 qui avait lieu à Las Vegas le 6 juillet.

Anderson Silva (33-5) vs Chris Weidman (10-0)
Je vous disais dans mes précédents articles que Weidman était une véritable menace pour le champion Anderson Silva. Toutefois, le danger pour Silva était surtout la lutte et le jeu au sol de son adversaire. Silva s'est d'ailleurs retrouvé en difficulté au premier engagement, mais il a réussi à se relever et à appliquer de bonnes frappes avec ses poings et ses jambes. Il est aussi allé de toutes sortes de facéties pour inviter son adversaire à le frapper.
 
Au second engagement, j'ai eu l'impression que Weidman était épuisé et que ce serait difficile pour lui d'amener à nouveau le champion au sol. Cependant, le champion s'est surtout concentré à jouer le bouffon comme il le fait brillamment d'habitude, mais cette fois-ci, le grand Silva regrettera d'avoir gardé ses mains basses en invitant son adversaire à le frapper, puisque Weidman l'a effectivement frappé et il lui a même passé le KO.
 
Ce sont les émotions d'Anderson Silva qui ont mis fin à son règne, lequel durait depuis 2006. Le nouveau champion des 185 lb est donc Chris Weidman!
 
Frankie Edgar (16-4-1) bat Charles Oliveira (16-4-0-1) par décision unanime
Petite soirée de travail de seulement trois rounds pour Frankie Edgar, dont les trois dernières sorties s'étaient soldées dans l'amertume à la suite des revers dans des combats de championnats de cinq rounds extrêmement serrés qui lui avaient tous échappés de justesse. Cette fois-ci, c'est lui qui obtient la faveur des juges dans un autre combat très technique et avec une cadence qui a fait plaisir aux spectateurs.
 
Tim Kennedy (16-4) bat Roger Gracie (6-2) par décision
Le nouveau venu de l'illustre famille Gracie au UFC, Roger, n'est pas parvenu à se sauver avec la victoire. Après un premier engagement où il a fait de belles choses, notamment en raison de son brio au sol, il s'est complètement éteint par la suite.
 
Mark Muñoz (13-3) bat Tim Boetsch (16-6) par décision unanime
Une performance convaincante pour Muñoz qui revenait d'une dure défaite contre Chris Weidman. Cette victoire le remet instantanément parmi les aspirants au titre des 185 lb.
 
Cub Swanson (20-5) bat Dennis Siver (21-9) par TKO au round 3
Après deux rounds très intéressants, Cub Swanson laisse partir une magnifique accélération en poings et touche à plusieurs occasions son rival qui s'effondre. Swanson poursuit le travail au sol jusqu'au moment où l'arbitre intervient pour mettre fin à la punition.
 
Carte préliminaire
 
Dans mon article précédant l'évènement (UFC 162 : LA CONSÉCRATION D'ANDERSON SILVA OU LA FIN D'UN RÈGNE?), je faisais l'éloge du niveau de boxe thaïe d'Edson Barboza (12-1). Ce dernier ne m'a pas fait mentir avec une superbe performance et avec des coups de pieds rapides, puissants et précis qu'il a lancés sans avertissement à de nombreuses reprises sur la jambe de son adversaire. Le résultat : Rafaello Oliveira n'est plus en mesure de se tenir sur ses jambes et l'arbitre doit mettre fin au combat au deuxième round.
 
Les poids lourds Gabriel Gonzaga (15-7) et Dave Herman se disputaient la victoire et je crois bien que le perdant, Dave Herman (21-6), a disputé son dernier combat chez l'UFC puisqu'il s'agit d'un quatrième revers consécutif. De plus, Gonzaga n'a eu besoin que de 17 secondes pour le mettre KO grâce à un beau contre avec sa main droite.
 
À l'instar de Dave Herman, le poste de Chris Leben dans l'UFC est loin d'être assuré puisque Leben s'incline pour la quatrième fois lors de ses cinq derniers combats. Andrew Graig (9-1) s'impose à mes yeux assez facilement même si l'un des juges donne la victoire à Leben. Donc, victoire par décision partagée pour Graig.
 
Norman Parke et le Japonais Kazuki Tokudome se sont livrés un combat âprement disputé avec de belles phases au sol. Les juges décernent unanimement la victoire à Norman Parke (18-2).
 
Mike Pierce (17-5) remporte une quatrième victoire consécutive et il devrait revenir sur les cartes principales ou du moins en toute fin d'affiche de carte préliminaire. Pierce s'est débarrassé de David Mitchell (12-3) par TKO au deuxième engagement.
 
Brian Melancon (7-2) a fait une entrée remarquée au sein de l'UFC avec une victoire par KO à la toute fin du premier round. Malgré une différence de taille importante (plus de 6 po) à l'avantage de son adversaire Seth Baczynski, Melancon s'est imposé avec ses poings.

Commentaires