Les utilitaires de luxe pullulent aujourd’hui sur nos routes. Il y a 15 ans, ils étaient pratiquement absents du paysage. Cela signifie que la dernière quinzaine a été le témoin d’un changement majeur dans l’offre des constructeurs. Cependant, n’eût été la réponse positive des amateurs, ce changement n’aurait jamais eu lieu. Et comme responsable de ce changement, la Classe M de Mercedes-Benz peut être pointée du doigt, elle dont la première livrée est apparue en 1997.
 
Cette année-là, Mercedes-Benz lançait son ML, un utilitaire cossu qui allait faire un tabac. Ce n’était pas grâce à sa grande qualité, toutefois. La première mouture du ML n’était pas un exemple de qualité et de fiabilité. Cependant, le constructeur a fait ses devoirs et la deuxième génération, apparue en 2005, était de loin supérieure en tous points à la première.
 
Au cours des dernières semaines, la firme de Stuttgart a introduit la troisième génération de sa Classe M. Pour vous donner une idée de son importance chez Mercedes-Benz, notez que le ML est le deuxième produit le plus vendu du constructeur à travers la planète, tout juste derrière la Classe C. Au Canada, il occupe le troisième rang au chapitre des ventes, derrière la Classe C et la Classe GLK.

Arrivée prochaine
 
Pour ceux qui attendent avec impatience la venue de cette nouvelle génération, votre attente sera récompensée. La Classe M a été améliorée entièrement. Plus sécuritaire que jamais, elle met à profit de nouveaux dispositifs de sécurité qui promettent de faire école.
 
Sa construction se veut plus solide que jamais et une révision des motorisations promet de la rendre encore plus frugale.
 
La Classe M sera offerte en quatre versions : ML350 (V6 de 3,5 litres), ML350 (V6 de 3 litres turbodiesel), ML550 (V8) et en version AMG à moteur V8 biturbo qui promet d’arracher du bitume. Nous n’aurons droit qu’aux deux premières versions lors des premières livraisons du véhicule en octobre prochain. Les versions à moteurs V8 sont attendues pour le printemps prochain.
 
Le prix de base d’une version à moteur à essence (ML350) sera de 57 900 $ alors qu’il faudra débourser 1500 $ de plus pour profiter de la version ML 350 BlueTEC à moteur diesel. Voilà qui séduira les acheteurs. Ces derniers préfèrent, dans une proportion de 80 %, cette version à toutes les autres.
 
Pour tout savoir sur la nouvelle Classe M de Mercedes-Benz, je vous invite à consulter deux articles que j’ai réalisés à la suite du lancement du véhicule.
 
Bonne lecture
 
http://auto.sympatico.ca/essais/6915/mercedes-benz-classe-m-2012-evolution-tranquille
 
http://auto.sympatico.ca/dossiers/6599/mercedes-benz-classe-m-2012-redefinition-des-standards
 
http://auto.sympatico.ca/Galeries-photos/6612/mercedes-benz-classe-m-quatorze-annees-de-seduction













Commentaires