Rien ne va plus chez Silicon Knights, le studio ontarien ayant autrefois connu son heure de gloire par l'entremise de l'excellent jeu Eternal Darkness. En effet, non seulement la compagnie n'a-t-elle pu produire de bons jeux depuis cette époque, mais elle vient de mettre à pied une majorité de ses employés, laissant par le fait même planer l'incertitude sur son futur.

Ainsi, selon « deux sources crédibles et indépendantes » du site 1UP, Silicon Knights a réduit de pas moins de 75% ses effectifs lors de la dernière fin de semaine, passant de 97 employés à seulement 25. Disons que l'Halloween a dû avoir le même goût amer qu'un bonbon sûr pour plusieurs d'entre eux...

Ces mises à pied massives font suite à la parution de deux jeux qui ont énormément déçu et qui ont été des échecs commerciaux. Le premier d'entre eux, Too Human, fut en développement pendant de nombreuses années et sur plusieurs consoles. Lors de sa mise en vente sur Xbox 360, les joueurs ont eu droit à un jeu répétitif, visuellement vieillot et beaucoup moins intéressant qu'il ne le laissait croire. Plus récemment, le studio a produit X-Men: Destiny, qui s'est avéré être une catastrophe tant il ne proposait rien de bien divertissant. Bref, après un excellent premier jeu, Silicon Knights n'a pu remplir ses promesses en livrant des jeux de qualité.

Pourtant, l'été dernier, l'avenir du studio semblait assuré. Effectivement, en juillet, Silicon Knights avait obtenu un investissement de pas moins de 3 millions de dollars du gouvernement du Canada. Cet argent devait servir à créer 80 emplois, sécuriser 97 postes au sein du studio et faire de Silicon Knights un distributeur indépendant. Force est d'admettre que la donne a changé depuis ce temps et que l'échec de X-Men: Destiny s'est avéré beaucoup plus percutant pour le studio canadien.

Quel sera l'avenir pour Silicon Knights ? Difficile à dire, mais si le studio n'a que 25 employés pour effectifs, il est difficile d'être optimiste pour son futur tant il lui sera ardu d'obtenir des contrats lucratifs pour développer des jeux de haut calibre.

Commentaires