BORNES ÉLECTRIQUES

En se promenant dans le métro, on voit de plus en plus de voyageurs lire des livres avec une liseuse de livres électroniques. Il faut dire que depuis quelques années, ces appareils connaissent une réelle démocratisation. Donnant la même « sensation » que le vrai papier, ils sont souvent plus faciles à transporter et contiennent des dizaines de livres, voire plus. J'ai eu la chance de tester la nouvelle liseuse Kobo Aura HD. Voici mes impressions.

Un écran tactile, pour plus de liberté
 
Je me rappelle qu'à l'époque, les premières liseuses ne contenaient pas, pour la plupart, d'écran tactile. Aujourd'hui, avec la popularité des tablettes, comme l'iPad, c'est presque devenu la norme. On ne s'étonne donc pas de trouver un écran tactile sur ce modèle de Kobo. En effet, il est livré avec un écran tactile antireflet Pearl E lnk.
 
Le fait d'avoir mis un écran tactile permet d'avoir une liseuse beaucoup plus épurée qui n'inclue pas les traditionnels boutons de navigation. En fait, il est possible, même obligatoire, de naviguer en passant directement par l'écran.
 
Quand on allume l'Aura HD, à l'aide du bouton (l'un des seuls) d'alimentation situé sur la tranche supérieure du produit, on arrive à l'écran d'accueil qui ressemble vaguement à un mélange entre une page Internet d'un magasin en ligne et d'un téléphone intelligent.
 
Sur le dessus, on retrouve un onglet permettant de faire des recherches dans le livre ou dans la librairie. À ce propos, si vous avez une connexion sans fil chez vous (ou ailleurs), il est possible de télécharger directement des livres sur votre appareil.
 
Puisque la liseuse n'a pas de clavier, il faut taper les mots à l'aide d'un clavier virtuel qui occupe les deux tiers de l'écran. Calqué sur ce qu'on retrouve en téléphonie, il fonctionne plutôt bien, même si je dois avouer que je préfère encore les claviers virtuels des mobiles.
 
Revenons à l'écran d'accueil. En plus de la fonction recherche, on retrouve des icônes de forme rectangulaire, représentant la couverture de quelques livres stockés dans la liseuse. Il suffit d'appuyer sur l'un d'eux pour y accéder.
 
Finalement, en bas complètement, on retrouve les mots « Bibliothèque », « Librairie » et « Reading Life ». En appuyant sur le premier, on peut accéder instantanément aux livres, journaux, magazines, extraits et étagère (nos collections personnalisées) stockés sur l'appareil. Le second permet d'aller fouiller dans le magasin en ligne. Il est vraiment complet, mais malheureusement, pour le moment, une majorité de livres ne sont disponibles qu'en anglais. Pour lire en français, il faut se rabattre sur d'autres solutions. Finalement, le dernier mot permet d'avoir notamment accès à nos statistiques de lecture. C'est là qu'on peut savoir combien de livres on a lus, combien d'heures on a lu et le livre qu'on est en train de lire. On peut même accéder à nos récompenses (qui ne sont pas sans rappeler ce que l'on retrouve sur les consoles de jeux).

Comme dans un vrai livre
 
La navigation dans un livre se fait de façon très intuitive. Pour tourner les pages, il suffit de faire un défilement avec le doigt vers la gauche ou la droite pour aller à la page suivante ou précédente. Encore une fois, on s'inspire des tablettes. Heureusement, la liseuse reconnaît bien ce mouvement, si bien qu'il est très facile de lire un livre. Pour revenir à l'écran d'accueil, on n'a qu'à appuyer une fois sur l'écran. On va voir apparaître, en haut à gauche, l'icône d'une petite maison. En appuyant dessus, on revient au menu d'accueil. Cette action fait aussi apparaître, dans le bas de l'écran d'autres icônes. On peut, par exemple, accéder à des statistiques de lecture, changer de pages plus rapidement, allez à la table des matières ou consulter les annotations et dictionnaires ou même faire des partages sur Facebook.
 
En tant que tel, l'écran tactile fonctionne assez bien. Cependant, je dois avouer qu'il est moins sensible que ce qu'on retrouve sur les tablettes. Des fois, en effet, il ne reconnaît pas le mouvement que l'on a fait. Il faut alors appuyer de nouveau, un peu plus fort. Il faut quand même mentionner qu'une fois que l'on connaît la sensibilité de l'écran, ce genre de problème ne survient plus.
 
L'un des plus grands avantages de cette liseuse est la superbe résolution de son écran de 6,8 po. En effet, selon le fabricant, c'est la plus élevée disponible chez les liseuses électroniques aujourd'hui (265 dpi, 1440 x 1080 résolution). Concrètement, on a quelque chose qui est presque identique au papier, sinon mieux. Les lettres, et les images sont superbement définies. Bref, c'est un réel plaisir de lire là-dessus!
 
L'écran des liseuses électroniques est ainsi fait pour que l'on puisse lire au soleil, sans problème, comme on pourrait le faire avec un vrai livre, ce que ne permettent pas beaucoup d'autres appareils électroniques. Cependant, dès qu'il fait noir, la liseuse devient vite inutilisable. Heureusement, les ingénieurs de Kobo ont pensé à y mettre une lumière. Une fois allumée, elle permet de lire dans le noir sans que ce soit désagréable pour les yeux.
 
En termes d'espace de stockage, le Kobo s'en sort admirablement. Il est livré avec 4 Go de mémoire, extensible jusqu'à 32 Go, grâce à une carte Micro SD. Je pense que dans ce domaine, on n'aurait pas pu demander mieux. Vous pourrez facilement traîner l'équivalent d'une bibliothèque.
 
Avant de terminer, j'aimerais glisser un petit mot sur la vitesse de l'Aura HD. Là-dessus, il est un peu plus lent que les tablettes, mais j'ai trouvé qu'il était plus rapide que la plupart des autres liseuses. De toute façon, la plupart du temps, une liseuse ne sert qu'à lire des livres et, là-dessus, le produit de Kobo se débrouille fort bien.
 
Verdict
 
Le Kobo Aura HD fait assurément partie des meilleures tablettes du moment. Son écran tactile fonctionne bien et est doté d'une excellente résolution. En plus, s'il fait noir, il est possible d'allumer une lumière. Le seul problème, c'est que les livres français et ceux écrits par des auteurs québécois se font encore plutôt rares, nous obligeant à consulter d'autres sources.
 
Points forts : 

  • Assez rapide pour une liseuse électronique
  • Design épuré
  • Mémoire extensible permettant de stocker beaucoup de livres
  • Permet d'acheter des livres directement sur la liseuse.
  • Écran tactile qui fonctionne bien…
 
Points faibles :
  • … une fois que l'on a compris comment il fonctionne.
  • Encore peu de livres d'auteurs québécois
Le Kobo Aura HD est offert à un prix de détail suggéré de 169,99 $.

Ne manquez rien des derniers articles de notre rédacteur en chef adjoint! Suivez Philippe Michaud sur Twitter via @Micph

Commentaires