Le calibre de jeu du football universitaire canadien s'est amélioré au fil des dernières années, fort du fait que le football amateur s'est fortement développé au pays depuis une quinzaine d'années. Avec la qualité des étudiants-athlètes développés dans nos rangs universitaires, tous les espoirs sont permis quant à la poursuite de leur carrière de football au niveau professionnel, rendant ainsi le repêchage de la CFL des plus intéressants.

Les Tiger-Cats d'Hamilton possédaient le premier choix de repêchage et ont décidé de l'utiliser afin d'ajouter du poids en défensive, choisissant ainsi Linden Gaydosh, un imposant colosse de 6 pi 4 po pesant 305 livres. Gaydosh, provenant des Dinos de Calgary, a aidé son équipe à se classer 3e au pays pour le moins grand nombre de points alloués par partie, tout juste derrière l'Université de Montréal et Laval. Les Blue Bombers de Winnipeg ont par la suite choisi l'ancien joueur des Spartiates du Vieux-Montréal, Andy Mulumba, choix qui pourrait en valoir la peine s'il se faisait retrancher de la NFL. Nos moineaux choisissaient par la suite au 3e et au 5e rangs, et ont utilisé ces choix pour amener dans la métropole québécoise deux joueurs des Dinos de Calgary : le secondeur Mike Edem et le porteur de ballon Steven Lumbala. Pour le reste de la première ronde, il a été question de gros bonhommes, alors que les Roughriders, les Lions, les Stampeders, les Argonauts et la future franchise d'Ottawa ont tous repêché des joueurs de ligne offensive.

En s'attardant aux 60 joueurs sélectionnés lors des sept rondes, nous pouvons dire que le football universitaire canadien a fait bonne figure, alors qu'un total de 44 joueurs évoluant dans ses rangs ont été sélectionnés. Bien entendu, la répartition des joueurs varie selon ses quatre divisions principales : Atlantic University Sport (AUS), Canada West Universities Athletic Associations (CWUAA), Ontario University Athletics (OUA) et le Réseau du sport étudiant du Québec (RSÉQ). Il est à noter que les 16 joueurs qui complètent ce repêchage proviennent de la NCAA.

La ligue de football universitaire ontarienne (OUA) est celle qui a vu le plus grand nombre de ses athlètes repêchés chez les pros, alors que 15 ont été choisis. Cependant, c'est la CWUAA qui dispose de la meilleure moyenne de joueurs repêchés, alors qu'avec seulement 6 équipes, 14 joueurs ont été recrutés. En ce qui concerne la RSÉQ, neuf de ses joueurs ont fait le saut dans la CFL, alors que cet effectif s'établit à six pour l'AUS.

Le repêchage 2013 aura été excellent pour l'Université de Calgary, alors que cinq joueurs de ce programme ont été choisis. Sur les neuf choix de première ronde, trois d'entre eux étaient des Dinos, ce qui se trouve à être le total le plus élevé pour une université depuis 1983, alors que cinq joueurs d'UBC avaient été recrutés en première ronde. Il faut cependant souligner les programmes de Saint Mary's McMaster. Des neuf joueurs provenant du RSÉQ, trois proviennent de Concordia, deux de Laval, deux de Bishop's, un de Sherbrooke et un de Montréal.

Les Alouettes de Montréal ont été fidèles à leur province d'origine, alors que deux Québécois, le secondeur sherbrookois Nicolas Boulay et le joueur de ligne montréalais Simon Légaré, ont été sélectionnés par l'équipe, respectivement en 4e et en 6e ronde.

Il sera curieux et intéressant de voir l'impact que nos athlètes québécois auront, cette fois, sur la scène professionnelle!

Commentaires