Ce nom évocateur ne trompera personne : il s'agit bien d'une monoplace. Phénomène rarissime pour une voiture de route, mais nous ignorons si la Lamborghini Egoista sera éventuellement mise en production.

La Lamborghini Gallardo arrive en fin de carrière. Le constructeur italien prépare le modèle successeur qui a fait une première apparition virtuelle au cours de la fin de semaine. Il s'agit d'un prototype présenté sous le nom de Egoista. Notre langue d'origine latine nous permet de comprendre spontanément la signification de ce nom. De fait, il évoque l'importance de la voiture de sport pour le conducteur, mais il s'agit bien d'une monoplace! Selon le concepteur Walter De Silva, l'Egoista représente la quintessence de l'expression de la personnalité du pilote.
 
N'allez pas croire que l'Egoista remplacera la Gallardo de si tôt, mais Lamborghini a l'habitude de présenter un prototype au public avec l'intention de produire le modèle qui s'en inspirera un jour ou l'autre. Si la conception de ce joujou pour millionnaire est spectaculaire, sachez que la mécanique provient d'une Gallardo, ni plus ni moins. Nous retrouvons le même V10 de 5,2 litres repris par Audi, mais dont la puissance a été majorée à 592 chevaux. Les matériaux utilisés pour la structure sont l'aluminium et la fibre de carbone, question d'alléger le tout.
 
La silhouette particulière très anguleuse de l'Egoista est inspirée des hélicos de combat Apache. En revanche, vue de profil, la voiture rappelle le taureau qui charge, comme le veut la tradition de Lamborghini. L'habitacle représente plutôt un cockpit de bolide de course avec un siège muni de harnais à quatre points d'ancrage. Pour descendre du véhicule, le conducteur doit déboulonner le volant, comme le ferait un pilote de Formule 1. 

Commentaires