BORNES ÉLECTRIQUES

Plus tôt cette semaine, on apprenait que la publication du magazine Game Developer cessera dans quelques mois. Ainsi, après 19 ans d'existence, une autre source d'information écrite n'ira plus vers l'imprimeur afin de se retrouver dans nos kiosques à journaux préférés. Game Developer est le dernier d'une longue lignée de magazines ayant mordu la poussière au cours des dernières années, et ce malgré la réputation dont ils jouissaient jadis. Pourquoi voyons-nous de moins en moins de pages imprimées dédiées aux jeux vidéo sur le marché ? Et qui sera le prochain à n'être qu'un souvenir pour certains lecteurs assidus ? Voyons voir.

Une frappe signée Internet

Bien entendu, l'avènement d'Internet est une évidence même lorsqu'on se questionne quant à savoir pourquoi le nombre de publications écrites est en chute libre depuis quelques années. Source inépuisable d'informations, Internet est devenu pour bien des gens leur principale destination lorsqu'ils sont à la recherche de réponses à leurs questions. Qui plus est, Internet possède l'avantage d'offrir un contenu beaucoup plus interactif que le magazine, que l'on pense aux vidéos de jeux ou bien aux séances de clavardage qui sont souvent organisées par des publications numériques avec des concepteurs. Le magazine n'a que peu à offrir pour concurrencer tout cela.

Internet a également généré un autre phénomène auquel le magazine ne peut rivaliser : l'instantanéité de l'information. C'est encore plus vrai depuis la création des médias sociaux alors qu'on peut récolter d'innombrables informations extrêmement rapidement simplement en consultant son mur Facebook ou son fil Twitter. Combien d'entre vous avez su une nouvelle encore plus vite que les émissions d'informations en direct à la télévision simplement parce que vous l'avez apprise sur Facebook ou Twitter ? Si la télé peine parfois à suivre la rapidité des nouvelles sur Internet, imaginez le magazine !

Les rédacteurs de magazines doivent donc faire preuve de beaucoup d'imagination afin de produire des articles qui se distingueront ou encore pour mettre la main sur des informations exclusives qu'un média numérique n'aura pas publié auparavant. Or, encore là, l'attrait du format papier est diminué en raison du fait que l'on peut généralement retrouver les informations d'un magazine sur Internet, et ce facilement. Consultez simplement des forums comme celui de NeoGAF et vous verrez qu'une exclusivité d'un magazine ne le reste pas longtemps avant d'être totalement dévoilée sur Internet. Du coup, pourquoi irions-nous acheter un magazine alors qu'on peut obtenir gratuitement les informations convoitées simplement en effectuant de petites recherches ?

La portabilité électronique et la toilette !

J'en entends me dire que le magazine fait une excellente lecture de toilette. Après tout, c'est agréable de feuilleter les pages d'une publication lorsqu'on est sur le trône ! Malheureusement, c'est une « habitude » qui se perd de plus en plus avec l'avènement des téléphones intelligents et des tablettes. Ce peut sembler bizarre, voire même dégoûtant, mais vous seriez surpris du nombre de personnes que je connais qui, maintenant, vont aux toilettes en apportant avec eux non pas un magazine, mais bien leur téléphone ou leur tablette ! L'image classique de l'individu lisant sa revue préférée les culottes aux chevilles est de plus en plus remplacée par celle de l'homme ou la femme tenant un appareil électronique entre ses mains, les culottes toujours baissées ! En somme, on a de plus en plus de gadgets portables pouvant se connecter un peu partout à Internet, diminuant du même coup le désir de se procurer un magazine pour le lire lorsqu'on est en déplacement ou...ailleurs !

Quel sera le prochain magazine à mourir ?

En l'espace de quelques années, bon nombre de publications écrites ont cessé leurs activités, et pas les moindres. Game Developer s'ajoute à certains grands noms tels que Nintendo Power, Xbox World, PSM3, GamePro et PlayStation : The Official Magazine, qui ne font plus tourner les machines d'imprimerie. Quelle sera la prochaine revue spécialisée en jeux vidéo dont le glas sonnera alors qu'il n'en reste déjà plus beaucoup ?
Personnellement, je ne sais pas pendant combien de temps nous verrons les revues spécialisées à la Xbox et à la PlayStation dans nos kiosques, mais je doute qu'elles tiennent encore longtemps. On nous vend encore ces revues en mettant l'emphase sur le disque les accompagnant chaque mois et contenant des démos. Or, ce n'est plus un argument de vente alors qu'on peut désormais facilement les trouver sur les services en ligne de chaque console. Sauf si on fracasse sa bande passante à chaque mois pour d'autres raisons (que je ne veux pas nécessairement savoir d'ailleurs !), on n'achète tout simplement plus une revue pour des démos contenus sur un disque !

Je crois aussi que certaines publications tourneront leurs activités vers le format numérique. Dans un avenir quelconque, je pense qu'un magazine comme Game Informer recentrera ses activités vers son portail en ligne tout comme les ressources de la revue Game Developer ont été recentrées vers le portail Gamasutra. C'est, du moins, ce que j'espère puisque je suis d'avis que le contenu de qualité de ces magazines doit continuer à exister sous une forme ou une autre. Si ce scénario ne se produit pas, je pense que Game Informer deviendra un jour ou l'autre un magazine écrit trimestriel et une publication quotidienne numérique tout comme l'est devenu Electronic Gaming Monthly.

À votre avis, le magazine spécialisé en jeux vidéo a-t-il encore un avenir ? Et demeurez-vous encore un lecteur assidu de ces publications ?

Commentaires