BORNES ÉLECTRIQUES

Un passeur (« wingman ») est un homme qui, comme Wayne Gretzky dans ses belles années, est capable de préparer le jeu dans un bar et de passer la rondelle à son camarade afin de le voir « scorer » auprès de la gent féminine. Ce n'est pas un rôle simple que d'être un bon passeur, ce joueur souvent dans l'ombre. Quelles sont les caractéristiques que doit posséder le bon « wingman »? Voici quatre conseils qui vous aideront à ce sujet, lesquels sont basés sur des métaphores de hockey pour en faciliter l'apprentissage!

1- Motiver le compteur à foncer au filet.

C'est facile de chocker dans un bar quand il est le temps d'aller voir une femme. « Je n'ai rien à lui dire. » « Elle ne sera pas intéressée. » « Je suis trop fatigué. »... les excuses peuvent être nombreuses pour ne pas faire le premier pas vers une femme. Le passeur est justement là pour vous pousser dans le derrière (!). Le compteur n'aura d'autre choix que de foncer. Un bon passeur, c'est le courage que vous avez oublié à la porte d'entrée!

2- Aider le compteur à se relever quand il se ramasse dans le fond du filet.

Souvent, malgré toute la bonne volonté, l'approche n'apporte rien. Cela peut amener le compteur à douter de ses capacités et le démotiver. Votre rôle, en tant que passeur, c'est de le motiver à continuer, de lui dire que ce n'est pas grave et qu'il trouvera bien quelqu'un. Vous devez lui montrer que c'est un bon gars malgré tout et qu'il ne doit surtout pas penser le contraire!

3- Bloquer les tirs.

Un bon passeur doit être capable de bloquer des shots pour son équipe. Quand vous approchez deux femmes, il ne faut pas avoir peur de vous intéresser à l'amie de votre cible, même si elle n'est pas séduisante ni intéressante. Parce que, eh oui, il faut être capable de prendre une balle quand on est un vrai passeur, mais surtout un vrai ami. Dites-vous qu'il va faire la même chose avec vous la prochaine fois! Quand vous bloquez un tir, vous le faites pour donner du temps à votre compteur de marquer des points. Alors essayez de retenir l'attention de l'amie de la cible le plus longtemps possible!

4- Votre compteur, c'est un candidat pour le trophée Hart.

N'ayez pas peur de montrer à la cible que votre compteur est un bon gars et qu'il est un candidat pour le trophée Hart. N'essayez surtout pas de le faire mal paraître devant la cible; non seulement vous allez le mettre mal à l'aise, mais vous aurez l'air de quelqu'un qui a une attitude négative et pas très amicale. Racontez des histoires ou des anecdotes où votre ami a bien fait afin de montrer ses bons côtés.
 
En gros, le mot d'ordre quand on est un bon passeur, c'est d'être positif et de motiver son compteur. Vous êtes là pour lui faire des passes sur le tape et non pour manger la puck! En espérant que ces quatre trucs simples vous aideront à faire gagner votre équipe!

Commentaires