BOUTIQUE ADG
BORNES ÉLECTRIQUES

J’étais du côté de Vancouver la semaine dernière pour faire l’essai d’un tout nouveau produit signé Hyundai, la Veloster. Ce qui frappe d’abord et avant tout lorsqu’on aperçoit ce véhicule pour la première fois, c’est l’unicité de ses lignes. Une Veloster, ça ne ressemble à rien de ce qui se fait présentement sur le marché.
 
Hyundai a le vent dans les voiles et ça paraît. Le constructeur n’a pas peur d’oser et de prendre des risques.
 
La Veloster est un véhicule qui présente des lignes uniques, mais qui est aussi de conception tout à fait particulière. D’un côté, celui du passager, on retrouve deux portes alors que du côté conducteur, il n’y a qu’une seule portière. Est-ce que c’est pratique? Absolument pas. Est-ce que ça attire le regard? Vous n’avez aucune idée jusqu’à quel point!
 
Lors de nos essais là-bas, des gens nous parlaient du véhicule à chaque arrêt que nous faisions. Disons que l’effet est réussi.
 
Pour ce qui est des qualités de la Veloster, ce qui saute aux yeux, c’est le rapport qualité/prix. Pour 18 999 $, prix de la version de base, Hyundai nous offre un véhicule à l’équipement des plus complets. À ce prix, la Veloster compte même sur une caméra de recul. Remarquez qu’en raison du manque de visibilité arrière, on crierait au meurtre s’il n’y en avait pas.
 
Pour 3500 $ de plus, on obtient l’ensemble Tech qui ajoute quelques équipements à la voiture, dont de magnifiques roues de 18 pouces, que vous pouvez apercevoir sur mes photos.
 
Pour le prix, le niveau d’équipement des deux versions de la Veloster est franchement impressionnant.
 
Sur la route, il ne faut pas s’attendre à des miracles, toutefois. Malgré que la voiture offre une bonne tenue de route et un bon niveau de confort, la Veloster est équipée du même moteur que la Hyundai Accent, soit un 4 cylindres de 1,6 litre qui ne livre que 138 chevaux et 123 livres-pieds de couple. Hyundai préfère proposer un produit plus économique à la pompe que performant.
 
Un choix discutable s’il en est un. La Veloster a une gueule d’enfer et ceux qui seront attirés par son allure risquent d’être déçus de ses performances. Disons que les lignes de la voiture annoncent autre chose. Cependant, il faut le mentionner, une version turbo serait prévue pour 2013.
 
Si vous désirez en savoir plus sur la Veloster, je vous invite à consulter mon compte rendu complet sur le site de Sympatico autos à l’adresse suivante :
 
http://auto.sympatico.ca/essais/7308/hyundai-veloster-2012-un-pari-audacieux

genMultiPaging($sharing['Uid']);?>

Commentaires