Il y a quelques jours, nous vous avons donné quelques trucs pour bien préparer votre prochaine entrevue. Aujourd'hui, nous allons aborder la deuxième étape du processus d'embauche : l'entretien. C'est sûrement l'une des plus importantes et des plus stressantes. Voici quelques conseils pour que tout se passe en douceur.

Être bien habillé et sentir bon
 
C'est triste, mais bien souvent, on se fait une opinion à propos d'une personne dans les premières secondes de sa rencontre. C'est la même chose pour les intervieweurs. Mettez donc toutes les chances de votre côté et pensez à vous habiller convenablement. Je me rappelle que lors d'une de mes précédentes entrevues, le candidat après moi était venu habillé en shorts et portait des sandales. Inutile de vous dire qu'ils ne l'ont pas pris.
 
Cela va de soi, vous devez ajuster votre habillement en fonction de l'emploi pour lequel vous postulez. Si c'est votre premier emploi d'été, bien souvent, il n'est pas nécessaire de venir en complet.
 
N'abusez pas non plus du parfum! Peut-être que votre partenaire adore votre eau de Cologne, mais il se peut que les gens qui vous passent en entrevue le détestent. Même si vous êtes le meilleur candidat au monde, cela risque de vous nuire grandement.

Toutefois, cela ne veut pas dire de ne pas vous soucier de votre hygiène. Peu de gens aiment l'odeur de la sueur, surtout lorsqu'il fait plus de 40 degrés à l'ombre l'été.
 
Être confiant
 
Beaucoup de spécialistes en recrutement le disent, la confiance en soi est l'élément central qui peut faire pencher la balance entre deux candidats aux compétences similaires. Lorsque vous arrivez dans la salle d'entrevue, affichez un sourire (pas trop, pour ne pas avoir l'air d'un clown). Gardez le contact visuel avec l'intervieweur et serrez-lui la main fermement (pas trop, pour ne pas lui faire mal).
 
Soyez poli et attendez que la personne devant vous s'asseye. Ne vous précipitez pas vers le fauteuil. Ayez l'air détendu, même si ça peut être difficile. Vous montrerez alors que vous êtes en contrôle.
 
Tout au long de l'entrevue, portez une attention particulièrement à votre langage corporel. Il peut en dire long sur vous! Évitez, par exemple, de jouer avec vos cheveux ou votre montre et, surtout, ne mâchez pas de gomme. Vous pourriez avoir l'air trop sûr de vous et même arrogant.
 
Restez honnête
 
Lorsqu'on vous pose une question, prenez votre temps. Ne répondez pas précipitamment. Si vous ne comprenez pas la question, demandez des précisions. Observez le langage corporel de la personne assise devant vous. Vous allez ainsi savoir si votre réponse a été assez claire pour elle.
 
Évidemment, ne mentez pas sur vos compétences. Même si cela peut vous permettre d'accroître vos chances d'avoir le poste, vous risquez d'avoir de graves problèmes par la suite si vous êtes engagé.
 
Prenons l'exemple de Paul. En entrevue, on lui demande s'il est capable de travailler avec la machine X. Paul ment et dit qu'il a au moins 10 ans d'expérience avec la machine X. En réalité, il ne sait même pas à quoi elle ressemble et pense qu'on va lui montrer son fonctionnement lors de son embauche. Finalement, il est engagé pour travailler sur ladite machine. Malheureusement, il ne sait pas du tout comment elle fonctionne et personne n'a le temps de l'aider. Son employeur, apprenant cela, le congédie sur-le-champ, étant donné qu'il est dans sa période de « probation ».
 
Restez positif
 
Tout au long de l'entrevue, restez positif. Attendez-vous à ce que l'on vous pose des questions sur vos défauts ou vos faiblesses. Dans ce cas, ne tombez pas dans le négatif et ne vous éternisez pas. Mettez l'accent sur vos qualités et votre belle personnalité.
 
Avant de partir
 
Avant de conclure, l'intervieweur va sûrement vous demander si vous avez des questions. Étant donné que vous vous êtes renseigné sur l'entreprise et préparé convenablement (lisez, à ce propos, notre article sur la préparation de l'entrevue), posez quelques questions sur la compagnie. Assurez-vous que l'employeur n'a pas répondu à ces questions durant l'entretien, sinon il va peut-être conclure que vous n'avez pas un très grand sens de l'écoute.
 
Finalement, lorsque c'est terminé, remerciez toutes les personnes présentes en leur serrant la main et sortez doucement sans courir. Inutile de vous éterniser. L'employeur a sûrement d'autres candidats à voir. 

Sources :

- Service Canada

- Jeunesse Manitoba

- Jeunesse Canada

Commentaires