BORNES ÉLECTRIQUES

Je suis un peu en retard, mais je souhaitais souligner la Journée mondiale de la prévention du suicide qui avait lieu le 10 septembre. La raison en est que j’ai eu moi aussi, dans ma vie, de ces moments où le suicide semblait la seule option tellement les souffrances étaient présentes. Je remercie les êtres (visibles et invisibles) qui se sont trouvés sur ma route pour m’amener à conserver ce bien précieux qu’est la vie. Un jour, pour une activité sur la prévention du suicide, j’ai composé un poème dont le titre est La vie vaut son pesant d’or. Je vous le partage aujourd’hui en espérant qu’il touchera le cœur de ceux qui en ont besoin ici et maintenant. Comme quoi l'or est présent partout, même dans le désordre!
 
La vie vaut son pesant d’or
 
D’ores et déjà, ici et maintenant, ta vie est remplie de parcelles d’or.
La beauté y resplendit, vas-y, regarde simplement dehors.
 
Admire le soleil qui se couche à l’horizon,
La pluie qui fait sortir de leur torpeur ces rhododendrons,
Le vent qui fait la bise sur ton visage et caresse ton corps
ou la neige qui t’enveloppe en tombant encore et encore.
Ouvre grandes tes oreilles et écoute le chant de ces mésanges,
Ou alors ce concert que t’offrent ces criquets derrière la grange.
Respire bien fort l’arôme de la fournée du petit matin
Ou, sans remords, le parfum des femmes croisées sur ton chemin.
Laisse fondre au fond de ta gorge ce cacao qui a traversé la mer
ou cet extraordinaire gâteau que t’a préparé ta mère.
 
Mais, tu me dis que tu vis dans la discorde.
Ne ferme pas tout de suite la porte derrière ce désordre.
Tu aurais tort, car tu es plus riche que tu ne le crois.
À l’intérieur même de ses désaccords se trouvent à la fois
De merveilleuses transformations et d’innombrables trésors.
Tu n’arrives peut-être pas à les voir sans l’aide d’un support,
Mais des parcelles d’or se dissimulent à l’intérieur de ces inconforts.
Comme un bateau à la dérive, tu cherches en vain la route du port.
 
Sache qu’un grand nombre d’organismes sont là pour toi,
Jouant d’abord le rôle d’un phare, prêts à te guider sans émoi.
Comme un capitaine, ne projette surtout pas de saborder ton navire
car la vie vaut son pesant d’or; c’est elle qui chaque jour m’inspire. 




Commentaires