BORNES ÉLECTRIQUES

Il a consacré sa carrière musicale au groupe Cinderella depuis 1986. Il en était le chanteur, principal auteur-compositeur et peu de gens savent qu'il est multi-instrumentiste. Aujourd'hui, en 2013, il livre un premier disque en solo, un véritable accomplissement. Tom Keifer et son album « The Way Life Goes » : un travail de longue haleine, amorcé il y a une dizaine d'années. Tom avait décidé qu'il sortirait cet album seulement le jour où chaque seconde du disque serait à son goût. C'est fait, et le résultat est époustouflant.

Sérieusement, je ne m'attendais à rien de particulier, surtout pas à ça. Même si le son de Cinderella n'a jamais cessé d'évoluer à chaque album depuis Night Songs (1986), leur style demeurait prisonnier de la deuxième moitié des années 80. Même que sur scène, le groupe étant toujours actif, on pouvait trouver parfois que sa musique acceptait mal de vieillir. Tom Keifer a donc choisi, durant la dernière décennie, de continuer à jouer avec le groupe, mais plutôt que d'écrire du nouveau matériel pour Cinderella, il a préparé son premier disque à lui, une œuvre plus personnelle, sans compromis.

Un disque accompli sur tous les plans

C'est rare que l'on peut dire quelque chose du genre, mais rendons-lui ce qui lui revient. Premièrement, au plan vocal, c'est de loin ce qu'il a fait de mieux. Deuxièmement, au plan musical, il joue sur beaucoup de facettes, en conservant sa touche « bluesy » (facette qu'il avait commencé à exploiter avec Long Cold Winter en 1988), flirte avec le country, mais dans un enrobage résolument rock, parfois inspiré des années 70, parfois des années 80, mais dans une production très actuelle. Troisièmement, les paroles de ses chansons sont probablement parmi ce qu'il a écrit de mieux. Il n'y a aucun mauvais moment sur ce disque; chaque titre apporte son petit ingrédient et tout coule naturellement.

Allez visionner ce vidéoclip de la chanson Solid Ground, qui est peut-être celle qui se compare le plus à la musique de son célèbre groupe. Ensuite, cliquez sur la vidéo proposée dans cet article pour entendre quelques extraits de son disque; vous pourriez être agréablement surpris!

De multiples talents

Tom Keifer fait partie de ces quelques musiciens qui sont capables de jouer de plusieurs instruments, en plus de composer et d'écrire. Il aurait pu être un one man band, mais a toujours préféré être accompagné et faire partie d'un vrai groupe. Cette fois, il a choisi l'aventure solo pour y aller d'une œuvre plus personnelle, qui lui colle à la peau. Il a réussi quelque chose de bien avec ce disque. Autant il se distingue de l'image cataloguée de Cinderella, autant sur scène il pourra inclure quelques classiques qui viendront se mélanger à tout ça et leur donner une seconde vie, un tour de force pour réunir ses deux mondes.

Conclusion

Je pourrais vous parler de tel ou tel titre, vous dire mes coups de cœur, mais c'est difficile de n'en choisir que quelques-uns; les pièces ont toutes une particularité, que ce soit le blues de la chanson-titre, le côté psychédélique de Welcome To My Mind, la beauté du piano de Thick And Thin ou l'envoûtante mélodie de Ask Me Yesterday, bon ok... j'suis en train de le faire. Je dirai alors simplement que la chanson A Different Light est une belle révélation, tout comme The Flower Song. Allez, ne passez pas à côté de cet album, jetez-y une oreille attentive. Pour un premier disque solo, c'est beaucoup plus que convaincant. Un excellent disque printanier, qui tournera dans mon véhicule pour les prochains mois, et probablement dans le vôtre aussi!

Note : 9,5 sur 10


Commentaires