Hier, on a encore eu droit à toute une performance de nos deux Canadiens toujours en lice pour l'obtention du trophée de la Coupe Rogers. Mais une difficile épreuve les attendait, eux qui devaient respectivement se mesurer aux têtes de série #5 et #6, c'est-à-dire Berdych et Del Potro.

Aujourd'hui, je vous fais un petit texte rapide résumant la journée d'hier, étant donné que je dois partir à la Coupe Rogers cet après-midi pour la séance du jour. Je serai choyé, sachant que Vasek Pospisil et Milos Raonic fouleront le court central du Stade Uniprix enter 12h00 et 16h00.
                                                     
Raonic est flamboyant malgré la blessure
Le match du Canadien commence bien son match face à Juan Martin Del Potro. Jusqu'à ce qu'il demande l'aide des soigneurs, victime d'une douleur au bras droit. Après un massage d'une dizaine de minutes, Raonic retournera sur le terrain et brisera tout de suite le service de son adversaire! L'athlète de 22 ans se sauvera avec la première manche par la marque de 7-5.
 
Le scénario se répète en deuxième manche et alors que les douleurs semblent s'atténuer chez le Canadien, c'est le contraire pour l'Argentin qui est à son tour victime de maux de dos. Milos Raonic brisera trois fois son rival dans la manche et remportera celle-ci au compte de 6-4.
 
Après le match, le Canadien a affirmé à la presse qu'il était prêt pour son prochain duel – qui sera contre Ernests Gulbis, le tombeur d'Andy Murray – et que sa blessure était musculaire. Sans penser pouvoir l'éliminer complètement, le tennisman croit qu'elle pourra être mise sous contrôle afin qu'il puisse disputer ce match normalement.
 
Vasek Pospisil réalise un autre miracle
En après-midi, Vasek Pospisil a encore une fois réalisé un miracle, surprenant la planète tennis toute entière en battant la cinquième tête de série, Tomas Berdych. Celui-ci a réalisé l'exploit en 2h36 et a triomphé par la marque de 7-5, 2-6 et 7-6.
 
Suite à cette victoire, le Canadien affrontera Nikolay Davydenko en quarts de finale. Ce n'est pas une victoire facile à prévoir, car l'ex-numéro 3 mondial représente toujours une certaine menace. Celui-ci a notamment eu le dessus sur la 14e tête de série du tournoi, Gilles Simon, dans le cadre de son match de premier tour.
 
Une demi-finale aux couleurs de l'unifolié?
Sachant que Raonic et que Pospisil se situent dans le bas du tableau, nous aurons peut-être droit à une demi-finale 100% canadienne. Bien sûr, rien n'est encore coulé dans le béton, car il leur reste encore tous les deux un match à remporter avant d'y arriver.
 
Cependant, ce serait une belle vitrine pour le tennis canadien, en plus de la Coupe Davis, où ils ont également très bien fait. Le tennis canadien est en progression et ça se voit!
 
Novak Djokovic passe avec toute la misère du monde
En soirée, hier, la première tête de série du tournoi affrontait l'Ouzbek Denis Istomin. Même s'il a affirmé qu'il n'avait pas sorti son meilleur tennis, le match a semblé pénible pour le Serbe qui avait, par moments, de la difficulté à répliquer aux attaques soutenues d'Istomin.
 
Malgré tout, Djokovic a eu droit à sa danse protocolaire avec la mascotte de l'événement et les chasseurs de balles suite à son triomphe de 2-6, 6-4 et 6-4.

Commentaires