Qui sont les grands gagnants et les grands perdants de la semaine dans la NFL? Ma vision sur la sixième semaine d'activité dans la NFL.

Une semaine remplie de surprises... Vive la NFL!

Bye Weeks : Carolina Panthers, Chicago Bears, New Orleans Saints, Jacksonville Jaguars

Pittsburgh Steelers (2-3) vs Tennessee Titans (2-4)

Déjà une surprise en ce jeudi de football. Je ne donnais pas beaucoup de chances aux Titans contre les Steelers, surtout avec Matt Hasselbeck au poste de quart au lieu de Jake Locker. Faut croire que le vétéran a encore quelques tours dans son sac!

On a eu droit à une partie très serrée et très intéressante dans l'ensemble, bon spectacle jusqu'à la fin. Les Steelers avaient bien commencé cette rencontre et ils avaient pris les devants. Cependant, des blessures au centre Maurkice Pouncey et au porteur de ballon Rashard Mendenhall ont semblé freiner leur progression quelque peu.

Par la suite, Tennessee a réalisé un super jeu sur les unités spéciales en bloquant un botté de dégagement pour reprendre le ballon à la ligne de 1; le touché a suivi. Pittsburgh a réussi à prendre les devants, mais les Titans ont marqué un autre touché pour ramener les deux équipes à 23.

Fin du quatrième quart, les Steelers sont rendus au quatrième essai et ils doivent essayer un placement de 54 verges... mais le botté était juste trop court. Sur 53 verges, ça aurait été bon! Puis, avec 4 s à faire à la rencontre, les Titans sont assez près pour tenter le botté victorieux sur 40 verges; Rob Bironas le réussit sans difficulté! Grosse victoire du Tennessee qui vient peut-être de sauver sa saison, du moins pour le moment. Les Steelers ont bien joué, mais avec deux blessés de taille (encore), ils ont perdu un troisième match sur la route cette saison!

Le prochain match est très important pour les Steelers, alors qu'ils affronteront leurs rivaux de division, les Bengals à Cincinnati. Les Titans iront, quant à eux, disputer la victoire aux Bills à Buffalo.

Oakland Raiders (1-4) vs Atlanta Falcons (6-0)

Ouf! les Falcons ont eu chaud! Ils ont bien failli subir leur première défaite de la saison, et ce, contre les pauvres Raiders d'Oakland. Ils avaient même l'avantage, à un certain moment, de 13 à 10! Le quart des Falcons, Matt Ryan, a eu une dure journée, lançant trois interceptions, ce qui est très rare dans son cas depuis le début de la saison! Mais il en a fait juste assez en fin de match pour amener son équipe à la portée d'un placement de 55 verges pour Matt Bryant, qui a réussi quatre passes dans le processus. Il restait seulement une seconde à la partie, mais les Falcons se sont sauvés avec une victoire qu'ils auraient pu échapper. C'est la première fois dans l'histoire de la concession que cette équipe est à 6-0!

À ma plus grande surprise, les Raiders ont joué tout un match! J'étais certain qu'ils allaient se faire dominer totalement, mais ce ne fut pas le cas. Carson Palmer a quand même bien fait malgré son interception et son échappé recouvré par les Falcons. Mais ce qui les a tués, c'est l'interception d'Asante Samuel retournée pour le touché sur 79 verges! Sans cela, les Raiders auraient pu infliger leur premier revers de la saison à l'équipe de la Georgie! Mais bon, on voit qu'il leur manque ce petit quelque chose qui fait qu'une équipe est gagnante dans les parties serrées.

Les Falcons profiteront de leur semaine de congé dimanche prochain, alors que les Raiders recevront les pauvres Jaguars de Jacksonville. Ce ne sera pas un grand match, si vous voulez mon avis…

Dallas Cowboys (2-3) vs Baltimore Ravens (5-1)

Une autre partie très serrée et très intéressante que celle des ‘Boys contre les Corbeaux. Ça s'est décidé à la toute fin avec un botté de placement manqué par Dan Bailey des Cowboys. Ces derniers avaient réussi à marquer un touché vers la fin du quatrième quart, mais ils devaient réussir une conversion de deux points pour égaler la marque à 31. Ils n'ont pas réussi, mais ils ont essayé un botté court sur la reprise et l'ont recouvré. C'est par la suite qu'ils se sont approchés pour tenter le placement manqué! J'ai été surpris de la tenue du quart des Cowboys, Tony Romo, en fin de rencontre. Habituellement, on le sait, il a tendance à crouler sous la pression, mais pas ce jour-là. Il était temps, depuis le nombre d'années qu'il est dans la ligue!

Du côté des Ravens, Jacoby Jones a réussi un retour de botté d'envoi sur une distance de 108 verges pour marquer le touché, ce qui égale un record de la NFL. Toutefois, même s'ils n'ont pas si mal joué, les Ravens commencent à en arracher en défense. C'est sûr que l'absence de Terrel Suggs commence à se faire sentir un peu dans cette unité qui vieillie, mais il y a encore des ajustements à faire. L'offensive, par contre, a très bien performé. Ray Rice a réussi deux touchés au sol, alors que Joe Flacco a lancé pour 234 verges et une passe de touché. Je crois que Baltimore s'est sauvé avec la victoire ce dimanche. Les ‘Boys la méritaient davantage selon moi!

Ils visiteront les Panthers de la Caroline, eux qui en arrachent en ce début de saison, alors que les Ravens auront la lourde tâche d'aller battre les Texans chez eux à Houston!

Cincinnati Bengals (3-3) vs Cleveland Browns (1-5)

La surprise de la semaine? Selon moi, totalement! Qui aurait cru que les Browns pouvaient battre les Bengals? C'est sûr qu'ils étaient mûrs pour en gagner une, mais je ne pensais pas que ce serait contre Cincinnati!

Cleveland n'avait pas gagné depuis le 20 novembre 2011, égalant ainsi un record, peu enviable, de concession! Le point tournant a été l'interception de Sheldon Brown aux dépens d'Andy Dalton des Bengals avec un retour de 19 verges pour le touché. La recrue Brandon Weeden a lancé deux passes de touché pour savourer son premier gain en carrière dans la NFL. On a eu droit à une partie haute en pointage et en revirements, comme l'indique le pointage de 34 à 24 en faveur des Browns.

Je ne sais pas ce qui est arrivé aux Bengals dans cette partie, mais ce qui semblait un gain assuré s'est transformé en cauchemar pour cette équipe qui pouvait se rapprocher du sommet de sa division. L'offensive a bien joué, surtout le receveur A.J. Green qui a accumulé 135 verges sur 7 attrapés pour deux touchés. Mais, encore une fois, la jeune défensive s'est fait jouer des tours et a accordé trop de verges et de premiers jeux pour espérer l'emporter dans ce duel intra-division!

Ils recevront les Steelers dans un autre match de division important dimanche soir prochain, alors que les Browns se rendront à Indianapolis pour disputer la victoire aux Colts. Peut-être un deuxième gain de suite dans leur cas!

St.Louis Rams (3-3) vs Miami Dolphins (3-3)

Ryan Tannehill, le quart recrue des Dolphins, a lancé deux passes de touché pour mener les siens à la victoire contre les Rams par la marque de 17 à 14. Le tout s'est joué à la fin de la rencontre lorsque St.Louis faisait face à un quatrième essai et huit verges à faire à la ligne de 49 des Dolphins. L'entraîneur des Rams, Jeff Fisher, a alors envoyé son unité de placement sur le terrain pour tenter un botté de 66 verges; le record est de 63! Moi, j'aurais tenté de convertir le quatrième essai au lieu d'essayer ce placement qui est passé loin à la gauche des poteaux! Je veux bien croire que le botteur recrue Greg Zuerlein a toute une force de jambes, mais là, c'était un peu trop audacieux à mon goût! C'est sûr que ça n'aurait peut-être pas fonctionné non plus, mais il me semble que cela aurait plus intelligent comme décision.

Bref, les ‘Fins sont maintenant à 3-3, tout comme les Rams. Avec la défaite des Pats et la victoire des Jets et des Bills, on se retrouve avec une quadruple égalité dans la division Est de la AFC! Je n'ai aucun souvenir que ce soit arrivé depuis plus de 10 ans dans cette division. Si vous voulez mon avis, ça fait du bien de voir une certaine parité dans cette division dominée par les Pats depuis la dernière décennie! Miami est sur la bonne voie, malgré ce que tous les observateurs prédisaient pour eux en début de campagne. De plus, leur meilleur receveur, Brian Hartline, n'a pas capté une seule passe de la rencontre, lui qui menait dans la ligue pour les verges avant cette rencontre!

Les Rams sont aussi sur la bonne voie, et la venue de Jeff Fisher a fait le plus grand bien à cette équipe. Toutefois, l'absence de leur meilleur receveur, Danny Amendola, se fait sentir, mais les plus jeunes ont élevé leur jeu d'un cran et sont venus bien près de battre les Dolphins!

Ces derniers seront en congé la semaine prochaine, alors que les Rams accueilleront les Packers, qui semblent vouloir revenir à leur forme de 2010!

Indianapolis Colts (2-3) vs N.Y. Jets (3-3)

Ce n'est jamais évident de cerner les Jets. Une semaine, ils ressemblent à la pire équipe de la ligue, et l'autre semaine, c'est tout le contraire. Bon ok, ils ne jouaient pas contre la plus grosse équipe et surtout pas contre la plus grosse défense en affrontant les Colts, mais quand même, toute une performance de l'offensive qui a réussi à marquer 35 points.

Chapeau au porteur de ballon, Shonn Greene, qui a couru pour 161 verges et trois touchés. L'attaque terrestre totale s'est élevée à plus de 250 verges! Même le quart Mark Sanchez a connu un très bon match. Le réserviste le plus populaire de la NFL, Tim Tebow, a fait quelques gros jeux également. C'est sûr que, contre les Colts qui sont en reconstruction, ce n'est pas une victoire impressionnante, mais même la défense a connu un fort match. Tout semblait tomber en place pour les Jets dimanche passé, ce qui ne sera pas le cas toutes les semaines. Pour le moment, toutefois, ils jouent pour .500 et c'est ce qui importe, car une troisième défaite de suite aurait pu compromettre leur saison.

Pour les Colts et Andrew Luck, c'est dommage, car ils n'ont pas pu refaire le coup qu'ils ont servi aux Packers la semaine passée quand ils sont revenus de l'arrière pour se sauver avec la victoire! C'est une équipe qui se relève tranquillement pas vite. Elle possède un quart prometteur et si elle peut construire autour de lui, elle aura un bel avenir... mais ce ne sera pas pour cette saison.

La semaine prochaine, les Colts affronteront les Browns à Indianapolis, tandis que les Jets auront la lourde tâche de battre les Patriots en Nouvelle-Angleterre.

Detroit Lions (2-3) vs Philadelphia Eagles (3-3)

Une autre des nombreuses surprises de la semaine que cette victoire in extremis des Lions! Ils perdaient par 10 points au quatrième quart, mais ont réussi à revenir pour forcer la tenue de la prolongation. Ils auraient même pu gagner cette partie avant la période de prolongation. Ils étaient à la ligne de 1 des Eagles avec 13 secondes à faire, mais n'ont pu concrétiser et ont dû se contenter d'un placement pour égaler la marque. Par la suite, la défensive, qui n'est plus que l'ombre de celle de l'an passé, a réussi à plaquer Michael Vick deux fois derrière sa ligne de mêlée pour les forcer à dégager. Par la suite, les Lions ont été capables de se rapprocher suffisamment pour réussir un placement victorieux de 45 verges.

Detroit avait vraiment besoin d'aller chercher cette victoire pour rester dans la course de sa division. Ce ne fut pas convaincant, mais c'est le résultat qui compte. Les Eagles, quant à eux, ont subi leur deuxième défaite de suite. Depuis le début, ils gagnent par moins de sept points, alors je me disais bien qu'à un moment donné, ça les rattraperait! Pourtant. c'est leur défense qui les sauvait depuis le début, mais ce dimanche, elle a lâché l'équipe et a permis à Detroit de revenir dans cette partie.

Ils auront une semaine de congé pour travailler là-dessus et revenir en force pour le restant de la saison. Les Lions joueront un très gros match lundi soir contre leurs rivaux de division, les Bears de Chicago.

Kansas City Chiefs (1-5) vs Tampa Bay Buccaneers (2-3)

Les ‘Bucs avaient besoin d'une victoire après avoir perdu trois matchs de suite, et quoi de mieux que d'affronter les pauvres Chiefs de Kansas City pour se reprendre après une semaine de congé!

Le quart des Bucs, Josh Freeman, a connu un départ lent, tout comme le reste de son équipe. Cependant, au quatrième quart, ils ont ouvert la machine et Freeman a terminé la rencontre avec 328 verges par la passe et trois passes de touché! Il faut aussi souligner l'interception retournée sur 78 verges pour le touché de Ronde Barber. Il ne rajeunit pas, mais il est encore assez dominant à sa position. Ce fut donc un bon travail d'équipe de la part de Tampa pour consolider son deuxième gain de la saison.

Chez les Chiefs, rien ne va plus! La perte de leur quart Matt Cassel n'aide pas. Ok, il n'est pas un quart d'élite, mais il est toujours mieux que son substitut Brady Quinn qui en était à son premier départ depuis trois ans! Le seul touché, et par le fait même le seul bon point pour les Chiefs, est survenu sur un botté de dégagement bloqué. Le botteur des Bucs a réussi à le reprendre dans sa zone des buts et tout juste ressortir avec pour tenter une passe qui a été interceptée et retournée dans la zone des buts!

Sérieusement, c'était vraiment pénible à voir comme performance pour Kansas City. Ils ne sont pas sortis du bois! Au moins, ils ne perdront pas la semaine prochaine puisqu'ils sont en congé! Les Buccaneers recevront les Saints pour une partie intra-division dimanche prochain.

Buffalo Bills (3-3) vs Arizona Cardinals (4-2)

Une autre petite surprise cette semaine... Je vous l'avais dit qu'il y en avait eu quelques-unes cette semaine!

On se disait que les Cards ne pouvaient pas perdre à domicile et contre les Bills en plus, mais il semble que les dieux du football en avaient décidé autrement. C'est sûr que les Cards jouaient sans leur quart partant Kevin Kolb. Mais attendez, c'était supposé être le substitut de John Skelton en début de saison, qui a amorcé cette rencontre, alors tout devait être pour le mieux, non? Eh bien, on dirait que non effectivement! Skelton a été pris de quelques crampes au cerveau en fin de rencontre, ce qui a coûté le match à son équipe.

Le match s'est quand même rendu en prolongation (sur un placement de 61 verges; un record de concession de Jay Feely), mais Jairus Byrd a ramené sa deuxième interception de la rencontre à la ligne de 6 des Cards pour le placement victorieux. Les Bills ont ainsi mis fin à une séquence de huit gains de l'Arizona à la maison. C'était la deuxième défaite de suite pour les Cards qui avaient commencé la saison 4-0. Finalement, c'était peut-être un beau feu de paille que ce début de saison des Cardinals, bien qu'il reste encore beaucoup de parties à la saison.

Ils visiteront les Vikings (qui sont retombés sur Terre!) dimanche prochain, alors que les Bills accueilleront les Titans du Tennessee.

New England Patriots (3-3) vs Seattle Seahawks (4-2)

Est-ce que c'était une autre surprise? Bien oui! Les Seahawks connaissent une saison de rêve pour l'instant (ok, on n'oubliera pas le vol du lundi soir contre les Packers, par contre), mais ils l'ont eu par la peau des dents dimanche après-midi.

En effet, ils perdaient par 14 points avec 7 min 31 s à faire au quatrième quart. Puis, deux passes de touché de la recrue Russell Wilson (une à Braylon Edwards et l'autre à Sidney Rice avec 1 min 18 s à faire à la rencontre) leur ont permis de prendre les devants 24 à 23 et de l'emporter par cette marque. Il faut quand même donner le mérite à la défensive des Seahawks, qui était la meilleure de la ligue avant cette rencontre. Ils ont bien tenu les Pats en fin de match pour les empêcher de revenir.

Je suis vraiment tanné des Patriots et de leur domination des dix dernières années, alors cette victoire « surprise » des ‘Hawks m'a fait grand plaisir même si je ne suis pas très fan de Seattle non plus! Je ne suis pas trop inquiet pour New England. La saison est encore jeune et l'équipe va sûrement gagner sa division quand même. Sinon, elle sera assurément Wild Cards quand même. Juste de voir que leur domination n'est plus aussi importante que par le passé, ça prouve qu'il y a une bonne parité dans la NFL!

Ils recevront les Jets de New York la semaine prochaine pour une partie qui pourrait décider du meneur de la division, étant donné que tout le monde est à 3-3. Puis, les Seahawks auront une courte semaine, car ils joueront jeudi soir contre les 49ers à San Francisco; autre rencontre très importante pour le premier rang de la division là aussi!

New York Giants (4-2) vs San Francisco 49ers (4-2)

Si vous suivez la logique, vous avez deviné que ce fut une autre surprise, mais celle-ci était peut-être plus de taille que la plupart des autres. En effet, si on regardait les prédictions des experts sur ESPN, 19 avaient mis les ‘Niners gagnants!

C'est en partie ce qui a motivé les G-Men. Leur entraîneur, Tom Coughlin, leur a montré l'émission en question avant la rencontre. J'appelle ça un homme qui sait motiver ses troupes! En plus, San Francisco avait battu ses deux derniers adversaires par un pointage combiné de 79 à 3! Dans cette rencontre, ce sont eux qui ont marqué seulement 3 points! La défensive des Giants était trop dominante. Ils étaient partout sur le terrain. S'ils continuent comme ça, il sera difficile de les battre pour le reste du calendrier. L'offensive a aussi fait sa part, sans toutefois être dominante. Eli Manning a lancé pour seulement 193 verges et un touché, mais il n'a commis aucun revirement, ce qui est toujours une bonne chose contre une grosse défensive. Puis Ahmad Bradshaw a couru pour 116 verges et un touché.

Justement, du côté des ‘Niners, Alex Smith a lancé trois interceptions. On disait qu'il était blessé avant la rencontre, une blessure à un doigt semble-t-il. C'est sûr que ça n'a pas aidé, et je comprends que contre les Giants, l'entraîneur n'a pas voulu donner le départ au jeune Colin Kaepernick. Par contre, en fin de rencontre, je l'aurais essayé, pour lui donner de l'expérience en premier lieu, mais aussi pour montrer aux autres joueurs qu'ils jouaient comme des pieds! Ça va peut-être les réveiller pour la suite de la saison, s'ils ne veulent pas encore regarder les Giants au Super Bowl de leur salon!

Les G-Men recevront la visite des Redskins la semaine prochaine, alors que les ‘Niners accueilleront les Seahawks et leur grosse défense jeudi soir à San Francisco.

Minnesota Vikings (4-2) vs Washington Redskins (3-3)

Cette rencontre ne fut pas une aussi grosse surprise que les autres, mais quand même! Avec leur début de saison plus que surprenant, les Vikings pouvaient espérer battre les Redskins chez eux. Après tout, ça faisait huit matchs qu'ils n'avaient pas gagné dans leur propre stade!

Mais RGIII avait un autre plan en tête : il a couru pour 138 verges et deux touchés. Oui, oui, vous avez bien lu. Disons que pour un quart-arrière, ce genre de performance au sol est assez rare, surtout qu'une de ses courses pour le touché a été sur 76 verges! On peut peut-être dire qu'il est remis de sa commotion de la semaine passée! Une chose est sûre, cette saison, il est le joueur le plus électrisant de la ligue... un peu comme Cam Newton la saison passée, mais avec une petite coche de plus, selon moi; en tout cas pour l'instant!

Les Vikings ont dû trouver le retour sur Terre assez brutal! Ils n'ont pas joué un mauvais match dans l'ensemble. Ils menaient 9 à 0 en début de partie, mais plus tard, ils se sont rendu compte que ces trois placements au lieu de trois touchés leur ont coûté la rencontre! C'est crucial de capitaliser dans la zone payante au football! De plus, l'interception que Christian Ponder a lancé et qui a été retournée pour le touché a fait très mal!

La commande sera pas mal plus élevée pour les Redskins qui devront se mesurer aux puissants Giants la semaine prochaine. Les Vikes, quant à eux, recevront les Cards de l'Arizona, qui tenteront de freiner leur séquence de défaites à deux.

Green Bay Packers (3-3) vs Houston Texans (5-1)

Ouin, bien, on n'était pas au bout de nos surprises en ce dimanche soir. Les Texans, qui étaient invaincus, recevaient la visite des Packers qui, disons-le, ont une saison en dents de scie jusqu'à maintenant.

Mais dimanche soir, on aurait cru voir les Packers de 2010 alors qu'ils avaient gagné le Super Bowl. Superbe performance d'Aaron Rodgers, qui a lancé six passes de touché, égalant le record de concession fait par Matt Flynn l'année passée contre les Lions au dernier match de la saison. Trois de ces passes ont été pour le receveur Jordy Nelson qui a vraiment élevé son jeu d'un cran en l'absence de Greg Jennings (blessé). Une performance quasi parfaite pour l'offensive, mais aussi pour la défensive qui en arrache beaucoup depuis l'année passée. Être capable de limiter les Texans et Arian Foster à seulement 24 points, c'est très acceptable! Ce n'est pas parfait, mais quand ton offensive marque 42 points, ce n'est pas trop grave!

La saison parfaite des Texans s'est envolée, mais évidemment, il n'y a pas lieu de paniquer dans leur cas, surtout qu'ils évoluent dans la faible division Sud de la AFC. Toutefois, la perte du secondeur Brian Cushing pourrait faire plus mal que l'on pensait au début. Il faudra aussi que la ligne offensive travaille plus fort, car l'une de ses forces est le jeu au sol avec Foster. Dimanche soir, ce dernier a été menotté à seulement 29 verges de gains malgré ses deux touchés. Donc, rien de grave pour l'instant du côté de Houston, mais il ne faudra pas trop se faire surprendre de la sorte, surtout à domicile!

Il sera intéressant de voir ce qu'ils feront contre les Ravens à Baltimore et leur défense très amochée la semaine prochaine. Les Packers seront les hôtes des Rams à St.Louis.

Denver Broncos (3-3) vs San Diego Chargers (3-3)

Quel match de fou! Au début de la rencontre, tout allait pour le mieux dans le camp des Chargers. Ils ont recouvré deux échappés sur des retours de bottés, et ils ont réussi à capitaliser pour prendre une avance de 24 à 0 sur Peyton Manning et les Broncos. Toutefois, on connaît Manning et on sait ce qu'il est capable de faire avec une demie de football à jouer.

Début du troisième quart, ce sont les Broncos qui reçoivent le ballon. Manning rejoint Demariyus Thomas pour le touché; c'est 24 à 7. Ensuite, un échappé de Philip Rivers retourné pour un touché et c'est 24 à 14. La défensive des Broncos fait le travail et force les Chargers à dégager. Ensuite, Manning rejoint Eric Decker pour un autre touché, et soudainement, c'est 24 à 21 pour San Diego. Ça n'allait pas finir là, oh que non! Encore une passe de touché à Brandon Stokley et les Broncos prennent les devants 28 à 24 pour la première fois du match. Les Chargers ont eu une chance de revenir dans cette rencontre, mais Rivers a commis une erreur de trop en lançant une interception retournée pour le touché. C'était 35 à 24 et les Broncos n'allaient plus regarder en arrière.

Il y a maintenant une égalité au somment de la division Ouest de la AFC. Quelle grosse victoire des Broncos et quelle remontée de Peyton Manning... comme dans le bon vieux temps avec les Colts.

Les Broncos profiteront d'un congé très bien mérité. Les Chargers aussi, mais dans leur cas, ils auront la semaine pour se remettre de cette humiliante défaite!
 
Même si toutes les semaines sont intéressantes, il en faudrait encore plus comme celle-là! Espérons pour la semaine prochaine…

Source de la photo : theclevelandfan.com
 
 

Commentaires