Alors que les Canadiens renoueront avec la compétition demain lors du lancement de leur série contre les Sénateurs, nous sommes à l'aube du début des éliminatoires dans l'Association Est de la Ligue nationale. Profitons-en pour faire un survol des bataillons présents dans les quarts de finale des séries de l'Est de la LNH en cette saison 2013 écourtée.

Pittsburgh (1ers) vs. NY Islanders (8es)
Bilan des duels en saison régulière : PIT (4-1-0) - NYI (1-4-0)

L'architecte des Penguins, Ray Shero, n'a pas caché ses intentions lors de la fin de la période des transactions, l'ajout de Brenden Morrow et Jarome Iginla,deux athlètes qui remplissaient le rôle de capitaine au sein de leurs organisations précédentes a apporté un leadership renouvelé, ainsi que de l'expérience.

Le DG de Pittsburgh a également greffé Douglas Murray et Jussi Jokinen à sa formation, deux joueurs capables de faire preuve de caractère, c'est aspect si important en éliminatoire.

La troupe de Dan Bylsma a flirté avec le premier rang dans l'Est tout au long de la saison 2013, et ce, presque sans jamais avoir eu tous leurs piliers : Sidney Crosby, Evgeni Malkin, Kris Letang et James Neal, en même temps dans l'alignement, en raison des blessures.

Letang, Malkin et Neal ont effectué un retour en fin de saison. Sidney Crosby a obtenu le feu vert des médecins, suite à une fracture de la mâchoire. Il s'entraîne avec ses coéquipiers depuis plusieurs jours et devrait être en mesure d'être à son poste pour l'ouverture des hostilités.

Le maillon le plus faible dans cette équipe qui compte sur bon nombre de super vedettes se situe devant le filet. Marc-André Fleury possède une expérience en séries qui ne doit pas être négligée. Il a soulevé la Coupe Stanley en 2009.

Chez les Islanders, l'entraîneur Jack Capuano ne peut compter que sur une seule unité offensive efficace, elle se compose de John Tavares, Brad Boyes et Matt Moulson.

Tavares, le jeune capitaine des Islanders, ne pourra pas rivaliser seul contre le puissant club de Pittsburgh. Les ailiers de Tavares sont davantage à la remorque du talent de ce dernier que de réels joueurs d'impact.

De plus, la défensive du club de Long Island est poreuse et inexpérimentée.

Le gardien Evgeni Nabokov est un vétéran, il participera pour une dixième fois aux séries éliminatoires. Il pourrait ressentir rapidement la fatigue face à une équipe aussi talentueuse offensivement que les Penguins.

Ma prédiction : Pittsburgh en 5.

Montréal (2es) vs. Ottawa (7es)
Bilan des duels en saison régulière : MTL (2-1-1) - OTT (2-1-1)

J'ai déjà dressé un portrait du Canadien à l'approche des séries, ainsi que des Sénateurs, dans les derniers jours.

Fait à noter : Max Pacioretty vivra son baptême des éliminatoires de la LNH après avoir conclu sa cinquième année dans la ligue.

Montréal et Ottawa représentent deux clubs avec les mêmes capacités, l'issue de cette confrontation se décidera devant les filets, Craig Anderson volera-t-il la vedette à Carey Price?

Ma prédiction : Montréal en 6.

Washington (3es) vs. NY Rangers (6es)
Bilan des duels en saison régulière : WAS (1-2-0) - NYR (2-0-1)

Les clubs de New York et de Washington ont tous deux mis du temps à trouver leur identité cette année. Le cheminement des Capitals semble avoir donné de meilleurs résultats…

Alex Ovechkin a retrouvé sa touche, il affiche une plus grande maturité et son coach, Adam Oates, a réussi à développer son implication en défensive.

Avec un joueur de la trempe d'Ovechkin, les Capitals constituent un club extrêmement dynamique. La formation de Washington peut également miser sur plusieurs joueurs de soutien talentueux et dédiés.

Le duel donnera l'occasion à Braden Holtby, des Capitals, de faire face à l'un des meilleurs gardiens de la planète, Henrik Lundqvist.

En raison du départ de Marian Gaborik, la formation new-yorkaise a subi des changements majeurs en fin de saison et Rick Nash se cherche depuis son arrivée sur la côte Est.

L'arrivée de Ryane Clowe semble avoir aidé le club de New York, mais ils devront vraisemblablement manœuvrer sans l'ailier en ouverture de cette série.

Les Rangers risquent de manquer de ressources contre les Capitals qui ont terminé la saison sur une lancée.

Ma prédiction : Washington en 6.

Boston (4es) vs. Toronto (5es)
Bilan des duels en saison régulière : BOS (3-1-0) - TOR (1-2-1)

L'affrontement entre les Bruins et les Maple Leafs devrait se dérouler sous le signe de l'intimidation et du jeu physique.

Des déclarations savoureuses dans les médias pourraient également être à l'honneur!

L'avantage sur la glace ira probablement aux Bruins, qui sont énormément plus expérimentés que les Maple Leafs.

À moins que le gardien torontois, James Reimer, se dresse telle une muraille devant sa cage, les Leafs ne pourront pas rivaliser avec les puissants attaquants de talent dont Claude Julien dispose.

Ma prédiction : Boston en 5.

À votre tour : quels clubs favorisez-vous?

Découvrez nos prédictions pour la conférence de l'OUEST

Commentaires