Pour bien des gens, dès que l’on évoque le terme « fantôme », un rictus moqueur apparaît soudainement sur les visages. Mais dès qu’on prend la peine de présenter à ces « sceptiques d’un jour » les éléments de preuve, et ils existent, ces rictus sont vite remplacés par des moues dubitatives.
 
Quoi qu’il en soit, des gens ordinaires rapportent des faits extraordinaires.
 
Il suffit d’être là, au bon endroit et au bon moment, et de vivre soi-même une apparition d’un tel fantôme pour s’en convaincre personnellement.
 
Voici une de ces affaires sur lesquelles j’ai eu à enquêter et qui m’a laissé vraiment perplexe.

Commentaires