Les plus récents chiffres de la firme ABI Research témoignent de la chaude lutte que se livrent Apple et Samsung dans l’industrie des téléphones intelligents.

Les deux entités combinées sont responsables de 55 % des expéditions de téléphones intelligents au premier trimestre 2012 et récoltent ainsi au passage 90 % des profits générés dans ce marché.

De leur côté, Research in Motion et Nokia enregistrent tous deux une décroissance de leur expédition, dans une fourchette de 20 et de 40 % respectivement. Dans son ensemble, par contre, l’industrie a bénéficié d’une croissance des unités expédiées de 41 % comparativement au trimestre comparable de l’année précédente, pour atteindre près de 145 millions d’unités au 31 mars 2012.

Ainsi, au premier trimestre, Samsung a expédié 43 millions d’unités, suivi par Apple et ses 35 millions d’unités expédiées. Nokia et Research in Motion se retrouvent loin derrière, ayant expédié respectivement 11,9 et 11,1 millions d’unités, alors que Sony et Huawei se contentent de statistiques plutôt minces, soit 7 et 6,8 millions d’unités respectivement.

D’après l’analyste senior Michael Morgan de la firme ABI Research, Nokia devrait faire croître sa division Windows Phone de 5000 % en 2012, simplement pour contrebalancer le déclin observé dans les ventes des appareils fonctionnant sous Symbian.

La guerre est cependant loin d’être terminée. Toujours d’après les analystes cités dans l’étude, un troisième acteur pourrait émerger de cette lutte s’il s’avère en mesure de pénétrer le marché prometteur de la Chine.

En avril dernier, l’analyste Ed Zabitsky - reconnu pour ses visions baissières sur le titre d’Apple - de la firme ACI Research, se disait d’avis que la concurrence de Samsung à l’endroit d’Apple pourrait s’accentuer fortement avec l’arrivée du Galaxy S3. M. Zabitsky considère d’ailleurs Samsung - et non Apple - comme étant le fabricant de téléphones intelligents le plus efficient dans l’industrie en question. Samsung conçoit et fabrique pour plus de 60 $ US de composants pour chaque téléphone Galaxy produit, alors qu’Apple n’est directement responsable que de 25 $ US des composants qui entrent dans la fabrication du iPhone 4S.

Source : ABI Research

Source de l’image : PhotoXpress

Suivez-nous sur Twitter : @domlamy et @affairesdegars

Commentaires