Pratiquement tout le monde connaît quelqu'un, que ce soit un membre de la famille, un ami ou encore un collègue, qui a été promu comme gestionnaire de l'unité dans laquelle il travaillait déjà. Ces situations peuvent être délicates alors que plusieurs problématiques peuvent survenir spécifiquement lorsque les entreprises recrutent à l'interne. Bien que cette opportunité puisse être bénéfique pour une carrière, plusieurs défis de gestion peuvent se présenter et venir hanter les employés promus. L'une des stratégies de gestion intéressantes pour augmenter les chances de succès du nouveau gestionnaire est : la délégation.

Les raisons pour lesquelles des employés peuvent être promus sont nombreuses, mais il arrive souvent qu'un employé se démarque par une excellente maîtrise de son travail en raison de ses connaissances techniques ou par son expérience. Toutefois, au fur et à mesure qu'un employé grimpe les échelons d'une entreprise, de moins en moins il devra se démarquer par ses habiletés techniques puisque l'importance relative de ce type d'habiletés est en diminution au profit des habiletés intra et interpersonnelles. Ce ne sont cependant pas tous les nouveaux gestionnaires qui en sont conscients et bon nombre d'entre eux tentent de combiner leurs nouveaux rôles et responsabilités à ceux pour lesquels ils se sont démarqués en tant qu'employés.

Cette façon de gérer comporte cependant des conséquences qui peuvent s'avérer désastreuses pour leur carrière : surcharge de travail, manque de temps, mauvaise affectation des ressources, démotivation de leurs employés, etc. À l'inverse, quelle est la raison qui pousse un gestionnaire à agir de cette façon? Les études démontrent qu'ils agissent ainsi pour de nombreuses raisons : peur de l'échec, soif de pouvoir ou de contrôle, amour du succès, gain en assurance, compréhension de son travail ou, encore, en raison de son statut. C'est donc important pour le nouveau gestionnaire qu'il comprenne bien les avantages de la délégation.

La délégation, c'est le fait de donner des rôles et des responsabilités supplémentaires à des collaborateurs ainsi que de leur laisser le pouvoir nécessaire pour qu'ils puissent réaliser leur mandat. Cette stratégie de gestion permet de tirer des avantages excessivement importants pour le gestionnaire. En premier lieu, c'est une façon pour lui de maximiser le temps consacré aux tâches importantes et à la gestion de l'unité en donnant de ses tâches à ses collaborateurs. Cela permet ainsi de montrer la confiance que le gestionnaire a envers ses employés tout en les sensibilisant aux objectifs et aux procédures de l'entreprise. Puisque les employés connaissent mieux ces facettes, c'est également une manière de rendre leur contribution plus efficiente. On responsabilise donc les employés, tout en maximisant la productivité de l'unité. Il faut également comprendre que les tâches techniques peuvent, à certains égards, s'avérer routinières ou sans défis pour les employés. La délégation devient donc une solution afin de susciter la motivation de ces derniers, tout en mettant à l'œuvre leurs différentes compétences. Après tout, ne sommes-nous pas plus productifs lorsque nous sentons que nous progressons dans notre emploi? Et ne sommes-nous pas plus motivés à donner notre maximum dans ces circonstances?

Plusieurs gestionnaires peuvent voir ces façons de faire comme une menace à leur poste, puisqu'il est ici question d'attribuer le mérite de la réussite de mandats à d'autres qu'à soi-même. Il faudrait plutôt qu'ils aient une réflexion inverse. Un gestionnaire qui grimpe les échelons d'une entreprise n'aura pas toujours à gérer des employés, mais de plus en plus des superviseurs, des cadres ou des directeurs. Celui qui délègue bien, qui est en mesure de développer les compétences personnelles de ses employés tout en leur donnant le mérite auquel ils ont droit démontre déjà d'excellentes aptitudes à faire progresser les employés de l'entreprise, ce qui donne une bonne idée du succès qu'ils auront lorsqu'ils devront gérer des gestionnaires. N'oublions pas que le rôle principal d'un gestionnaire est de tirer le maximum de ses employés. Les entreprises gagnent à avoir des employés de ce genre, et ils en connaissent la valeur pour leur organisation….

Sources :
Habiletés de supervision - Pierre Lainey, Monique Benoit, François Boulard et al.

Effective management through delegation - John Muir

Commentaires