Ce n'est pas « SimCity » ni « The Sims », mais la franchise « Animal Crossing » a un public lui étant fidèle depuis de nombreuses années. En fait, chaque opus de cette série connaît un bon succès auprès de ceux désirant construire leur petit habitat et visiter les villages tout mignons d'autres joueurs. Question de faire vendre davantage de Nintendo 3DS, « Animal Crossing » débarque finalement sur la console portable de Nintendo et nous propose une expérience intéressante si ce n'est que des problèmes récurrents y sont encore présents.

Quand le villageois devient maire !

Contrairement aux autres Animal Crossing, Animal Crossing : New Leaf n'offre pas seulement la possibilité de vivre une petite vie bien rangée de villageois. En fait, si le jeu démarre dans un train comme pour les autres volets de la série, les habitants du village où vous débarquerez vous confondront avec leur nouveau maire qui était censé arriver le même jour que vous ! Dès lors, vous deviendrez le chef de votre village ne vous occupant plus seulement de votre petite maison, mais aussi de l'aménagement de votre patelin de même que des règles qui dicteront sa prospérité.

Si tout cela peut sembler plus compliqué qu'au sein des autres jeux, il n'en est rien puisque la simplicité de la série Animal Crossing est une fois de plus présente dans ce nouvel opus. Ainsi, les décisions que vous prendrez en tant que maire seront plutôt simples de sorte qu'on est loin, très loin même de la complexité d'un jeu comme SimCity. De la même façon, les constructions que vous pourrez réaliser seront simplistes, mais vous permettront de créer un environnement qui vous représentera. En outre, vous pourrez décider où placer les structures que vos citoyens voudront visualiser et pourrez prendre le pouls de ce que pensent les habitants de votre village afin d'orienter vos décisions en fonction de leurs désirs. Voilà en gros vos tâches de maire, ce qui n'a rien à voir avec celles de jeux de gestion plus approfondis ! Essayez tout de même de ne pas être aussi corrompu que certains maires de municipalités du Québec, s'il-vous-plaît.

Des activités similaires dans un village transformé

Si vous avez déjà joué aux autres Animal Crossing, eh bien, disons que vous savez à quoi vous attendre avec New Leaf. En fait, pour reprendre une célèbre expression anglophone, New Leaf est « more of the same », ce qui signifie que globalement, vous aurez les mêmes activités à accomplir au sein du jeu qu'au sein des autres titres. Vous pourrez donc partir à la chasse aux insectes, tenter de pêcher le plus de poissons possibles, déterrer des fossiles, brasser et couper des arbres, etc.

Vos voisins auront aussi certaines tâches simplistes à vous confier, la plupart se résumant à aller porter un objet à un autre citoyen. D'ailleurs, tout comme les autres Animal Crossing, des activités et défis se présenteront à différents moments au sein du jeu. Parfois, ils seront planifiés tandis qu'en d'autres occasions, vous y ferez face en démarrant une partie. Puisque le jeu se déroule en temps réel grâce à l'utilisation de l'horloge interne de la Nintendo 3DS, la présence d'activités planifiées et aléatoires incite à y jouer régulièrement ainsi qu'à différents moments. D'ailleurs, la vie de soir et de nuit n'est pas pareille à celle du jour alors je vous encourage fortement à explorer le jeu à divers moments pour en retirer tous ses bénéfices !

Quelques petites modifications sont tout de même présentes à travers ce jeu au cœur classique. En outre, vous aurez désormais accès à une rue commerciale où certains personnages bien connus de la série ont changé de métier. Par exemple, Tom Nook n'est plus un commerçant, mais bien un agent immobilier étant partenaire avec une otarie qui vous conseillera sur la décoration de votre maison. De même, la boutique de vêtements vous permettra désormais d'acquérir des chandails, pantalons, souliers et accessoires, offrant davantage de possibilités de personnalisation pour votre personnage. De plus, en jouant au jeu régulièrement, de nouvelles boutiques feront leur apparition, dont un magasin vendant des fleurs et des plantes. Une boutique de recyclage où vous pourrez donner une nouvelle vie à des déchets trouvés de même que vendre des objets pour d'autres joueurs fait également partie des nouveautés du jeu. Bref, même si Animal Crossing : New Leaf demeure classique, certaines nouveautés le rendent intriguant et permettent de rafraîchir quelque peu la série.

Entre améliorations et problèmes récurrents

Les nouvelles boutiques ne sont pas les seules nouveautés introduites à la série par l'entremise de ce nouveau jeu. En effet, certaines améliorations sont présentes par rapport aux opus précédents, ma préférée étant sans aucun doute la possibilité de sélectionner plus d'un objet à la fois. J'ai particulièrement aimé pouvoir faire analyser les fossiles déterrés au musée local non un seul à la fois, mais bien tous en même temps, ce qui m'a fait économiser plusieurs minutes au fil de mes parties, idem pour les objets que je désirais donner ou vendre.

D'autre part, à un certain moment, vous aurez la possibilité de visiter une île exotique sur laquelle se trouveront des objets et fruits que vous ne trouverez pas dans votre patelin. C'est particulièrement utile afin de faire pousser des fruits autres que celui que vous aurez par défaut en démarrant une partie. Pourquoi ? Parce que ces nouveaux fruits se vendront plus cher et que l'argent est très, très utile dans Animal Crossing : New Leaf. Tout coûte très cher au sein du jeu, surtout lorsqu'on désire améliorer son voisinage ou bien notre propre maison. Pour vous donner une idée, la seconde amélioration de notre demeure coûte pas moins de 98 000 clochettes (la monnaie du jeu) ! Parfois, ça en devient décourageant de voir les prix des lois, objets et améliorations, mais bon, Nintendo a probablement voulu donner un autre incitatif afin que vous reveniez vers le jeu sur une base régulière. Une chance que l'on peut rembourser nos prêts et faire des dons pour la construction d'objets à notre rythme sans imposition d'un quelconque deadline !

Malheureusement, autant les nouveautés d'Animal Crossing : New Leaf sont-elles appréciées, autant le jeu comporte un lot de problèmes étant devenus récurrents au sein de la franchise. Ainsi, la principale lacune de tous les Animal Crossing est de nouveau présente, à savoir qu'après quelques dizaines de minutes tout au plus, il n'y a plus rien à faire. Déjà que les tâches sont plutôt simplistes, il faut composer avec le fait qu'en jouant 10 ou 20 minutes de suite, on n'a tout simplement plus rien à faire sauf de tenter d'attraper d'autres insectes ou poissons pour les vendre ou garnir le musée local. À la longue, disons que ça devient répétitif.

Ce sentiment de répétition, vous le vivrez également en lisant les dialogues du jeu. Ceux-ci sont enfantins, ce qui est correct compte tenu du public que l'on tente de séduire avec le jeu. Or, le problème est qu'ils sont souvent inutilement longs et qu'on a simplement envie d'appuyer sur A ou B afin qu'ils passent le plus vite possible. Vous me direz qu'on n'est tout simplement pas obligés de parler aux citoyens et c'est vrai, mais en contrepartie, vous les verrez se plaindre de votre manque de considération à leur endroit et carrément décider de déménager ailleurs. Super pour les personnages qui ne font que rouspéter, mais pas très bon pour votre réputation !

Vient finalement la portion en ligne, qui devrait normalement être un point central de ce jeu mettant autant d'emphase sur les relations interpersonnelles et la communauté. C'est vrai que c'est agréable de pouvoir visiter les villages d'autres joueurs et de rapporter avec soi des objets et fruits d'ailleurs, mais Nintendo a imposé plusieurs limites amenuisant l'intérêt de la portion en ligne. En outre, on ne peut visiter que les villages de joueurs avec lesquels on est amis. De plus, on ne peut faire ce que l'on veut dans les villages des autres de sorte que si vous pensiez pouvoir semer le chaos et apporter d'importantes modifications aux projets des autres joueurs, eh bien, vous devrez y repenser puisque ce ne sera pas possible. Tout comme le reste du jeu, c'est sympathique, mais quelque peu superficiel, surtout pour ceux appréciant les jeux de gestion un peu plus complexes.

Verdict

Difficile de résister au charme d'un Animal Crossing. Même si j'y ai noté des problèmes récurrents, je n'ai pu m'empêcher d'aller faire un petit tour quotidiennement au sein de mon village depuis que j'ai le jeu. C'est peut-être le fait de vouloir voir les changements quotidiens de mon patelin ou bien la possibilité d'obtenir des objets à l'effigie de célèbres séries de Nintendo qui me pousse à y revenir, mais quoi qu'il en soit, Animal Crossing : New Leaf possède un charme indéniable, et ce même si ce dernier se consomme à petites plutôt qu'à fortes doses.

Ce que vous aimerez:
- Le charme et les activités aléatoires du jeu
- Les nouvelles fonctions de maire
- Repartir à la recherche d'objets Nintendo !

Ce que vous n'aimerez pas:
- Le fait qu'il n'y ait encore plus rien à faire plutôt rapidement
- Les limites du mode en ligne
- Les dialogues inutilement longs

Note: 7,5 sur 10

Commentaires