Je me suis envolé pour l'une des plus belles destinations golf en Amérique du Nord, l'Arizona. Voici donc le deuxième article d'une série traitant des différents terrains sur lesquels j'ai eu la chance de m'élancer! En résumé : 8 jours, 8 parties, 7 terrains!

Le deuxième terrain sur lequel j'ai joué est le Dove Valley Ranch Golf Club. Après un dimanche après-midi éprouvant sur le bord de la piscine et un bon dodo de rattrapage de décalage horaire, notre horaire du lundi nous amenait sur les allées d'un terrain en plein millieu du désert de l'Arizona, terrain dessiné par Robert Trent Jones II. 

L'accueil : Ce terrain était celui situé le plus loin de notre condo. En s'y rendant, nous avons croisé quelques terrains sur lesquels nous allions jouer plus tard dans la semaine, par exemple le Troon North. De tous les terrains sur lesquels nous avons joué durant cette semaine, le club-house du Dove Valley était le plus « au goût du jour ». 

Les bags, tous aux couleurs du club, sont des joueurs juniors du terrain et certains d'entre eux sont membres du State Team. Très courtois et surtout très relax, ils nous laissent le temps de descendre du camion avant de se garrocher sur nos sacs, comme je l'ai déjà vécu ailleurs. Les heures des départs sont assez espacées et les directives sont claires de la part du marshall qui se promène sur le terrain.

Le terrain : Le Dove Valley Ranch Golf Club est un parcours de 18 trous qui a ouvert ses allées en 1998, remportant même cette année-là le prix du « Meilleur nouveau terrain de golf en Arizona »! Un beau défi de 6900 des tertres professionnels. 

Pas nécessairement constant au plan des défis, mais le terrain est quand même intéressant. Le premier neuf correspond un peu à un réchauffement pour le deuxième, lequel est vraiment plus difficile, à l'exception du deuxième trou qui nous force à prendre une décision : « est-ce que j'y vais pour un coup spectaculaire, pour la télé, ou bien je reste conservateur et je ne prends pas de risque? » Une chose que j'apprécie énormément est que le parcours commence avec une normale 5, question de se donner une chance si le départ de la maison s'est fait tardivement et qu'on n'a pas nécessairement eu le temps de frapper des balles de pratique avant. 

Le deuxième neuf est rempli d'obstacles, d'eau, de fétuques, de waste bunker. Bref, il demande beaucoup plus de précision que le premier. Malgré les obstacles, les allées sont quand même d'une largeur respectable pour nous permettre d'y avoir beaucoup de plaisir.

La qualité du terrain... Wow! Les verts sont rapides est en parfaite santé. L'herbe longue n'est pas si longue que ca. (J'ai eu un solide comparatif après avoir joué sur le TPC... ha! ha!)

Rapport qualité/prix : En haute saison (janvier à mars), le coût est de 109 $; en novembre, période où nous y étions, c'était 89 $. Vraiment abordable pour la qualité du terrain. De plus, c'est le SEUL terrain sur lequel on a joué cette semaine-là où les voiturettes étaient munies de GPS. C'est vraiment pratique quand tu ne connais pas le terrain et que le GPS de ton cellulaire te forcerait à wrapper tes REER pour payer la facture à cause des tarifs aux États-Unis!

La question Affaires de gars : « Oui, mais les filles qui servent la bière? » 8/10! Note respectable! Gentilles, jolies, souriantes et souvent là au bon moment... tsé quand la soif te pogne!! Surtout jasantes, plus que les autres que l'on a croisées durant la semaine!

Fait intéressant : Lorsque vous arriverez sur le 9e, le GPS de la voiturette va vous demander si vous voulez commander de la nourriture au resto afin qu'elle soit prête à votre arrivée! Bonne idée! Mais faites attention aux erreurs de « pitonnage ». Mon buddy Simon s'est trompé et nous a commandé 980 sandwichs à déjeuner. Une chance que les filles au resto y sont allées de leur bon jugement et nous ont attendus pour commander le nombre exact, question de nous sauver 1500 $ de sandwichs! 

Voilà pour le Dove Valley Ranch Golf Club!
Un gros 7,5 sur 10 également!

Commentaires