Voici la MINI John Cooper Works décapotable, une petite voiture qui vous procure beaucoup de plaisir, mais qui vous torture au point de vous faire détester nos routes.

Connaissez-vous Procuste? Ce personnage de la mythologie grecque possédait deux lits, un petit pour un grand sujet et un plus grand pour les petits (des prisonniers). Sa torture consistait à couper les membres qui dépassaient, ou encore à les étirer pour qu'ils atteignent la taille requise. Une conception plus douce du « lit de Procuste » désigne une position sexuelle. Ainsi, « devenir un Procuste » veut dire avoir une érection. Évitons les jeux de mots grivois, mais il y a un peu de tout cela dans l'expérience de conduite d'une MINI John Cooper Works, ce jouet pour adulte trop cher qui vous fait détester encore davantage les routes du Québec.
 
Je me suis risqué à prendre la route de l'Estrie par un beau week-end. Passer une journée derrière le volant d'une MINI JCW décapotable procure une expérience en deux temps. D'abord le plaisir, ensuite la torture. La maniabilité de cette petite voiture promet des virages tranchants, des changements de voies périlleux et des dépassements enivrants. Vous vous croyez un pilote habile et téméraire derrière le volant, au point où vous oubliez les tracas, le trafic et même la présence policière. Vous roulez à l'adrénaline et au pur plaisir de conduire une voiturette au point de retomber en enfance.
 
Maintenant, vous devez subir la torture. Celle-ci consiste en un trajet ponctué de trous, de bosses, de fissures, de cratères et de voies ferrées mal calfeutrées. Le petit, assis derrière dans son siège d'enfant, apprécie les envolées à l'emporte-pièce et rit aux éclats, pendant que vous vivez votre calvaire, la crinière au vent et le reste du caillou au soleil tapant. Chaque saut, chaque déviation et chaque rebondissement ajoutent à cet inconfort qui commence à désaligner votre colonne vertébrale. Puis, vient le coup fatal : un trou d'envergure qui, pendant un moment, vous donne l'impression que tout a arraché. Mais non! La mécanique a tenu le coup : c'est votre dos qui a encaissé.
 
Enfin, vous tentez de vous convaincre qu'il n'y a pas de quoi fouetter un chat, que la MINI JCW n'est pas si inconfortable, que si nos routes étaient pavées comme du tapis, vous prendriez un malin plaisir à conduire ce kart à quatre places. Malheureusement, le tapis est inexistant.
 
 
En bref :
 
MINI John Cooper Works décapotable
 
Moteur : L4 1,6 litre 208 chevaux
Consommation : 8,3 litres aux 100 kilomètres
Prix : 50 000 $
 
On aime :
- Direction tranchante
- Maniabilité incomparable
- Moteur nerveux
 
On aime moins :
- Sièges inconfortables
- Suspension inconfortable
- Prix inconfortable
 
Le verdict : À éviter, à moins d'avoir un conjoint ostéopathe. 

Commentaires