BOUTIQUE ADG
BORNES ÉLECTRIQUES

Tout le monde connait le Veloster de Hyundai.  Et il suscite des commentaires quelquefois élogieux, quelquefois désobligeants.  Mais une chose est sûre : personne ne lui est indifférent.
 
Ce qui revenait le plus souvent dans les commentaires, c'est que le moteur du Veloster n'était pas assez puissant.  Avec ses 138 chevaux, il avait l'allure sportive, mais ne pouvait prétendre offrir des performances dignes de sa silhouette.  Cette année, Hyundai tente de lui insuffler de la puissance à coup de turbo.  Sous le capot du Veloster Turbo se trouve un moteur de même cylindrée, soit 1,6 litre, auquel on a associé un turbocompresseur, ce qui agrandit l'écurie afin d'accueillir 201 chevaux.  On pourrait croire que c'est suffisant, mais comme l'être humain n'en a jamais assez, j'en aurais accepté encore plus. 
 
Le Veloster Turbo offre aussi une silhouette légèrement retravaillée.  Hyundai a rendu la calandre encore plus proéminente et ajouté des DEL aux phares avant de même qu'aux feux arrière.  Les embouts d'échappement central, carrés sur le modèle régulier, sont ronds sur ce modèle.  Les phares antibrouillard sont également ronds sur la Turbo alors qu'ils sont plus étirés sur l'autre modèle.
 
 À l'intérieur, pas vraiment de différence encore les deux modèles, si ce n'est que le système de navigation est en équipement de série.  L'accès aux places arrière est toujours possible par une troisième portière située du côté passager.  Ce n'est toutefois pas l'idée du siècle comme vous pourrez le lire vous-même en vous rendant sur Auto Opinion.ca à cette adresse :
http://autoopinion.blogspot.ca/2013/03/essai-routier-hyundai-veloster-turbo.html

genMultiPaging($sharing['Uid']);?>

Commentaires